Wiccan Domhanda

AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 L'histoire d'Egypte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diana


avatar

Genre : Féminin Scorpion Messages : 1101
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 38
Localisation : Dans le Temple sacré

MessageSujet: L'histoire d'Egypte   Dim 23 Fév 2014 - 10:52

L'histoire d'Egypte


Si l'histoire de l'Egypte remonte à la plus lointaine préhistoire, c'est environ 3600 ans avant J.-C., que débute la fameuse ère pharaonique. Dans la ville d'Héliopolis, une monarchie unifiée se forme, elle est cependant vite coupée en deux royaumes : au nord : Bouto et au sud : El Kab. Vers - 3000, un roi du sud, Narmer (appelé dans la légende Ménès), unifie véritablement le pays. Cette période dite Thinique (en référence à la capitale du royaume : Thinis) durera 200 ans.

Vers - 2800, Djeser fait de Memphis la nouvelle capitale. Cette ère prospère appelée Ancien Empire durera 400 ans. Durant le règne de Pépi II, des révoltes éclatent. Le pouvoir memphite s'effrite, et ce sont les chefs de provinces, appelés nomarques, qui en tirent profit. Cependant, eux-mêmes subiront des révoltes. Cette période noire de l'histoire égyptienne marque une nouvelle séparation dans le pays : au nord un regroupement monarchique se fixe à Hérakléopolis, au sud à Thèbes. Vers -2060, un monarque de Thèbes, Montouhotep, décide de conquérir le Nord et se rend également plus au sud, en Nubie. Il prend alors le titre de Roi de Haute et Basse Egypte. La capitale de l'Egypte entière est donc établie dans sa ville de prédilection : Thèbes.

Mais l'entrée dans le IIe siècle avant Jésus-Christ va de nouveau entraîner une chute de l'Empire. Les nombreuses tentatives d'invasion affaiblissent le pays, et dès -1780, le pays se morcelle complètement. Une famille, les Hyskos (venus de l'est) s'installent à Avaris et entreprennent une conquête du pays. Le peuple est fatigué, la nourriture est rare… la conquête est donc rapide et facile. Ils gouvernent le delta et la Moyenne-Egypte. La Nubie est quant à elle redevenue indépendante. Cependant, une monarchie thébaine subsiste en Haute-Egypte, grâce au paiement régulier d'un tribut. Vers -1580, les rois thébains décident de reconquérir leur terre. Le roi Amosis chasse les Hyksos du royaume et entame une ré-annexion de la Nubie. Ses successeurs achèveront cette conquête et tenteront de s'étendre en Asie.

Cette période est l'une des plus brillantes et connues de l'Egypte ancienne. De cette dynastie sont nés des souverains célèbres tels que : Toutankhamon, Akhenaton ou Ramses II. La civilisation se structure religieusement, ce qui causera sa perte. Après une décadence de la dynastie, des Rois-prêtres prennent le pouvoir. Une dynastie éthiopienne égyptianisée réussira pendant un temps à réunifier le pays, mais elle sera vite chassée par les invasions syriennes. En -660, les rois de Saïs rétablissent l'ordre dans le pays et avec l'aide de mercenaires grecs, ils vont faire prospérer le pays. Mais en -525, les Perses envahissent l'Egypte et s'y installent. Leur domination sera brève, dès -405, ils sont eux-mêmes chassés par Amyrtée, prince de Saïs. L'unité est restaurée. Mais les Perses récidivent. Ils reprennent le pouvoir en -342, et sont chassés en -333 par Alexandre le Grand.

Source : L-egypte.com


Division en "nome" :

Les nomes, au nombre de quarante-deux à l’époque ptolémaïque, sont les circonscriptions administratives de l’Ancienne Égypte. Même si leur nombre, en Basse-Égypte, a varié entre seize, dix-sept et vingt, probablement en raison de la topographie fluctuante du delta, il est resté remarquablement stable en Haute-Égypte, de la Ve dynastie aux Lagides. (Wikipédia)

La division de l'Égypte antique dans sa plus petites unités administrative était les nomes. Ils ont été créés pendant l'Ancien Empire sur une division du pays qui étaient en fait différents territoires tribaux remontant à la Période Pré-dynastique où des clans autonomes régnaient. Ils ont survécus avec des changements mineurs jusqu'à l'invasion des arabes au VIIe sicle ap.J.C. Généralement les égyptologues admettent l'existence de 42 provinces, dont 22 se trouvaient en Haute-Égypte et 20 en Basse-Égypte. Il est à noter que leur nombre, en Basse-Égypte, a varié entre 16,17 et 20, sûrement en raison de la topographie fluctuante du Delta. En revanche en Haute-Égypte, il est resté stable de la Ve dynastie aux Ptolémée. Chaque nome possédait une cité principale (ou capitale) qui était le centre administratif et judiciaire, un ou plusieurs sanctuaires et un emblème comme le cobra, le crocodile, le faucon, la gazelle, le sycomore, le dauphin etc...

Pendant les Ancien et Moyen Empire un nome était contrôlé par le Nomarque (ou contrôleur de la zone). Il percevait au nom du Roi ou Pharaon les impôts destinés au "Double Grenier", il s'occupait de l’entretien des canaux d’irrigation et des digues et il devait aussi assurer l'ordre. Son pouvoir, renforcé par le Roi devient petit à petit cause de rivalité. À la fin de l' Ancien Empire, ces grands Seigneurs arrivent à s’émanciper et des nomes prennent même une telle importance que les ambitions du Nomarque régnant mènent à la chute du Roi. On assiste aussi très souvent à des conflits guerriers entre nomes voisins. Particulièrement pendant les Périodes Intermédiaires où divers Nomarques ont usurpé la couronne. Certains d'entre eux finissent par former de véritables dynasties locales très fortes régnant en pleine indépendance, surtout dans le centre et le Sud du pays. L'exemple le plus connu est celui du Nomarque de Hiérakonpolis (Nekhen), Ânkhtyfy sous le règne de Néferkarê VII (v.2130, IXe dynastie) qui se proclame "Grand chef" de son nome et conclu une alliance avec le Nomarque d'Éléphantine (Abou) pour aller combattre les Thébains (Ouaset) et Coptos (Qift).

Au Moyen Empire, l’autorité royale sera remise en place grâce à Sésostris II (1895-1878, XIIe dynastie). Il mit fin au pouvoir des Nomarques en plaçant l'autorité du pays sous le contrôle du Vizir, responsable de trois ministères : Le Nord, le Sud et la Tête du Sud (Éléphantine et la Basse Nubie). Chaque ministère était gouverné par un "rapporteur" subordonné au pouvoir central. Sauf la Tête du Sud directement placée sous l’autorité du Vizir, lequel était représenté sur place par un délégué résidant à Thèbes. Dans le même temps, le titre de "grand chef de nome" fut supprimé dans les villes et remplacé par celui de "Maire". L’administration des nomes du Nouvel Empire se caractérisa par la même centralisation, avec la constitution de plusieurs autres échelons administratifs : Le directeur des champs du nome, qui supervisait l’entretien du système d’irrigation et les ressources agricoles. Les préposés de circonscription, qui furent placés à la tête des districts ruraux et les heqa hout, chargés de l’administration des districts urbains. Tout ces fonctionnaires avaient à leur service un grand nombre de personnel : Des contremaîtres, des contrôleurs, des conseillers, des scribes etc...

Les Ptolémée confièrent l’administration du nome à un stratège, recruté parmi les descendants d’immigrants Grecs, celui-ci fut aussi un gouverneur militaire sous les premiers souverains de cette dynastie. Le stratège à partir du IIe siècle n'aura plus que des tâches purement civiles, la récolte des impôts du nome devenant sa principale fonction avec l'aide de tout un personnel comprenant, des comptables, des percepteurs et des secrétaires. Il sera aussi assisté d’un scribe royal chargé de la tenue du cadastre. À l’Époque Romaine l'Égypte, divisée en trois grandes circonscriptions administratives (ou épistratégies) dont chacune regroupait plusieurs nomes, sera placée sous l’autorité d’un Préfet d’ordre équestre "le praefectus Aegypti".



Source : Antikforever
Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire d'Egypte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Similitudes dans différentes civilisations.
» les hébreux et l'exode
» Faire des exposés
» Histoire des Juifs depuis les patriarches
» Egypte ou Mésopotamie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wiccan Domhanda :: LES MYTHOLOGIES ET TRADITIONS PAÏENNES :: Netjerisme, Spiritualité Egyptienne :: Histoire d'Egypte :: Histoire de l'Egypte-