Wiccan Domhanda

AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Ilithyie - Protectrice des accouchements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Ilithyie - Protectrice des accouchements   Mar 29 Juil 2014 - 14:03

Je tenais aujourd’hui à lever le voile sur une déesse assez méconnue, qui me tient particulièrement à cœur.

Il s’agit d’Ilithyie, l’une des rares dans la mythologie grecque à être née de l’union légitime d’Héra et Zeus, avec Arès et Hébé. Si Arès s'adonne à la Guerre et si Hébé incarne la Jeunesse, Ilithyie quant à elle préside aux accouchements. Elle est autant représentée comme celle qui amorce le travail de l’enfantement et ses douleurs que comme celle qui permet la délivrance de la mise au monde.
A ce titre, elle a souvent été retenue prisonnière par Héra, qui souhaitait par vengeance prolonger les douleurs des accouchements que vivaient les maîtresses de Zeus. Ilithyie a notamment été retardée par sa mère lors de la naissance d’Hercule et celle des jumeaux divins, Artémis et Apollon. Leur mère, Léto, ne doit sa délivrance qu’à l’intervention d’Iris, la messagère des dieux,  qui parvient à faire échapper Ilityhie de la jalousie d’Héra.

On considère que son pendant romain est la déesse Lucine, dont le nom évoque le jour, la lumière. Puisqu’Ilithyie est celle qui permet aux enfants de voir le jour, elle est souvent représentée brandissant une torche qui éclaire.


~ Réflexions étymologiques et variantes (traduction de Wikipédia)

Selon certains auteurs, le nom d’Ilithyie ne possède pas une étymologie indo-européenne, ce qui renforce aux yeux d’R.F Willets (auteur de "Cretan Eileithyia") le lien de cette déesse à la culture minoenne.
« Les liens entre Ilithyie, une déesse-mère minoenne, et une figure néolithique qui lui serait encore antérieure, sont relativement forts », a-t-il écrit. « La continuité de son culte s’explique par l’immuabilité du concept qu’englobe sa fonction. Ilithyie est la déesse de l’accouchement ; et l’image d’une figure divine qui aiderait la femme en plein travail prend évidemment ses racines dans celle de la sage-femme humaine. »

Par ailleurs pour Willets, la version crétoise du nom d’Ilithyie, « Eleuthia », la rattache à Eleusis. Cette variante de son nom, comme "Eleuthō"  qu’utilise Pindare pour la désigner, pourraient la lier à la déesse Eleutheria, que l’on connaît comme le pendant grec de la déesse romaine Libera, symbolisant la Liberté et née de Cérès.

D’autres suggèrent que son nom est grec et provient du verbe eleutho (ελεύθω), apporter/faire venir, la déesse étant alors littéralement Celle qui apporte, qui donne la vie / Celle qui fait venir.

Pour Homère, Ilithyie est la déesse des douleurs de l’enfantement. L’Iliade la décrit tantôt seule, tantôt sous la forme de sœurs qui sont alors les Ilithyies :

« Comme une femme en plein travail souffre du trait cruel
Que lui décochent tout à tour les sombres Ilithyies,
Ces deux filles d’Héra qui font le travail si amer… » —Iliad XI.270.


Hésiode (Vers 700 BC) nous parle d’Ilithyie comme la fille d’Héra et de Zeus ; les écrits du Pseudo-Apollodore et ceux de Diodore de Sicile le confirment.
Mais Pausanias évoque quant à lui au deuxième siècle de notre ère une toute autre version, tirée d’une source désormais perdue : « Olen de Lycie, poète qui composa pour les Déliens de nombreux hymnes, en composa notamment un pour Ilithyie en faisant d’elle « la tisseuse agile/intelligente », l’identifiant clairement avec les Parques et la rendant, de fait, plus ancienne que Chronos. »  
Etant le plus jeune fils du dieu Chronos, Zeus ne peut pas dans cette version être le père de la déesse. Une version que semble appuyer Pindare lorsqu’il écrit dans la Septième Ode Néméenne : « Déesse de l’enfantement, Ilithyie, servante du trône des Parques omniscientes et fille de la toute-puissante Héra, entends ma chanson. »

En 1985, Walter Burket nous apprend qu’elle est pour les grecs « étroitement associée avec Artémis et Héra », mais qu’elle « ne développe aucun caractère propre. » Dans l’hymne Orphique dédié à Prothyraeia, Ilithyie est présentée comme épithète à Artémis, faisant alors de la déesse chasseresse “celle qui vient en aide aux femmes qui enfantent ».


Dernière édition par Rhiannon le Jeu 31 Juil 2014 - 23:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ilithyie - Protectrice des accouchements   Mar 29 Juil 2014 - 15:21

Merci pour ce partage ! Ayant étudié à l'époque la religion romaine et grecque dans ses grandes lignes, il est vrai que je n'avais jamais entendu parler de cette déesse, aussi bonne et protectrice.
J'espère que tu te sentiras désormais prête à poster d'autres messages ! Smile
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ilithyie - Protectrice des accouchements   Mar 29 Juil 2014 - 17:59

Merci beaucoup pour cet article !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ilithyie - Protectrice des accouchements   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ilithyie - Protectrice des accouchements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ilithyie - Protectrice des accouchements
» Creme protectrice anti-frottement
» Invoquez la Vierge Marie comme "Protectrice de la Foi" et comme "Refuge du Saint Amour"!
» Mes deux titres, Protectrice de la Foi et Refuge du Saint Amour, vont ensemble.
» L'armure de l'Aura protectrice - armure de l'Esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wiccan Domhanda :: LES MYTHOLOGIES ET TRADITIONS PAÏENNES :: Tradition Grecque, spiritualité Helleniste :: Les Dieux Grecs-