Wiccan Domhanda

Un forum Païen d'étude des différentes traditions païennes, mais également des Sciences Hermétiques, de l'Histoire de la magie, des différents rituels, des plantes et des cristaux. . .


    Gilgamesh, roi mythique d'Ourouk

    avatar
    Invité
    Invité

    Gilgamesh, roi mythique d'Ourouk Empty Gilgamesh, roi mythique d'Ourouk

    Message par Invité le Ven 1 Aoû 2014 - 18:20

    Gilgamesh, roi mythique d'Ourouk 225px-Hero_lion_Dur-Sharrukin_Louvre_AO19862

    La plus célèbre épopée mésopotamienne raconte les aventures de ce héros, à la fois despotique et cependant si humain, dans ses peurs. Elle a été remanié de nombreuses fois et certains épisodes ont été ajoutés, mais par son ampleur, elle sert de modèle à toute la littérature antique.

    Tout d'abord, le poème vante les mérites de Gilgamesh, la muraille d'Ourouk et ses abus de pouvoir. Les dieux en sont irrités et la déesse Aruru façonne un homme sauvage destiné à contrecarrer les projets du roi. Voici Enkidou. Il arrive dans la ville et rêve de rivaliser avec Gilgamesh. Une occasion se présente : la fête d'hiérogamie avec la Déesse. Les deux héros se battent sur le parvis même du temple et le roi cède, avant que tout deux ne se lient d'amitié.

    Pour la sceller, ils partent vers la forêt de cèdres, se mesurer avec Humbaba, une sorte de géant qui représente les forces du mal. Enkidou a peur et il hésite, mais Gilgamesh lui fait honte. Cependant, il demande à sa mère, Ninsun, de faire des sacrifices aux dieux pour favoriser cette entreprise hasardeuse.

    Leur marche dure des jours et des nuits et leur terreur grandit. Finalement, ils abattent un arbre ce qui rend furieux le géant. Mais le dieu Shamash les protège et envoie huit vents. Les deux héros coupent la tête d'Humbaba.

    La déesse Ishtar, impressionnée par cet exploit tient à faire de Gilgamesh son époux, mais celui-ci refuse catégoriquement, ce qui la vexe beaucoup. Elle monte alors auprès d'Anou, pour qu'il crée un monstre destiné à vaincre ce prétentieux. Le taureau céleste tue des milliers de victimes, avant qu'Enkidou parvienne à l'égorger. Ishtar crie vengeance et malédiction sur les remparts d'Ourouk, tandis que les deux hommes se purifient et festoient.

    Cependant, les dieux sont courroucés et décident de la mort d'Enkidou. Il en reçoit la révélation en rêve et visite, toujours en songe, les enfers. Il dépérit et finit par s'éteindre. C'est alors que Gilgamesh, qui pas un seul instant, n'avait pensé à la mort devient fou devant le cadavre de son ami. Il réalise qu'il est mortel et se met à trembler.

    C'est alors qu'il se lance dans la quête de l'immortalité. Ayant appris qu'un de ses ancêtres a gagné la vie en rejoignant l'assemblée des dieux, il part à sa recherche. Les Hommes-Scorpions qui gardent le mont Mashou tentent de le dissuader puis finissent par lui ouvrir la porte du tunnel qui conduit chez Shamash, le dieu de la lumière.

    Il visite le jardin merveilleux où pousse l'arbre de lapis-lazuli et reçoit la révélation sans comprendre. Shamash le prévient de l'inutilité de sa quête, mais Gilgamesh s'obstine, allant jusqu'à la mer du bout du monde où il surprend Siduri, la cabaretière des dieux. Elle lui rappelle que les dieux ont crée la vie pour eux et la mort pour les hommes.

    Son ancêtre vit au-delà des eaux de la Mort, mais il faut faire appel au batelier pour les franchir. Urshabani lui enjoint de couper deux fois soixante perches pour ce voyage vers l'au-delà. Laissant sa dernière gaffe, il aborde enfin sur le rivage où vit son ancêtre Utnapishtim. Une fois de plus, on lui fait le même sermon.

    Utnapishtim a gagné la vie éternelle en surprenant le secret des dieux à propos du déluge. Lui et sa femme ont survécu à cette catastrophe et ont pu devenir dieux, mais Gilgamesh, malgré ses exploits, n'a pas la trempe d'un héros. Utnapishtim le met à l'épreuve : Gilgamesh doit rester éveillé sept nuits et six jours, mais il s'endort aussitôt.

    Le roi a échoué et il lui faut repartir vers Ourouk. A défaut de l'immortalité, Utnapishtim lui indique où trouver la plante de jouvence et voici Gilgamesh en partance pour une nouvelle aventure. Il descend jusqu'au fond des mers et rapporte la plante miraculeuse, mais un serpent la lui dérobe.

    Gilgamesh est donc le héros qui n'a pas abouti sa quête et ne gagne pas le statut de "dieu".

    @Source : Dictionnaire illustré des mythologies.

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Sep 2019 - 12:33