Wiccan Domhanda

Un forum Païen d'étude des différentes traditions païennes, mais également des Sciences Hermétiques, de l'Histoire de la magie, des différents rituels, des plantes et des cristaux. . .


    La sardoine

    avatar
    Invité
    Invité

    La sardoine Empty La sardoine

    Message par Invité le Mar 30 Sep 2014 - 5:31

    La sardoine

    La sardoine Sardoine


    C'est le nom que l'on donnait à cette pierre dans l'Antiquité, pour désigner ce que l'on connait plus communément sous les appellations de calcédoine ou cornaline.

    « Sardoine » dérive du grec sardonux, qui fut lui-même formé par sardion, désignant la pierre des Sardes et onux qui signifiait « ongle ».

    Sardonux, ou la sardoine, est en effet une pierre dont la forme fait penser à celle d'un ongle.

    Sardes était la capitale de la Lydie, située en Asie Mineure, au confluent des fleuves Pactole et Hermos. Cette ville était réputée pour sa prospérité, car le fleuve Pactole charriait des paillettes d'or, et on la surnomma même la seconde Rome. C'est pourquoi le terme « pactole » est entré dans le langage courant pour désigner une importante somme d'argent.

    Aujourd'hui, on n'utilise plus beaucoup le mot « sardoine » ; la calcédoine et la cornaline - qui est elle-même une espèce de calcédoine - sont entrées dans le langage courant des  minéralogistes.


    La calcédoine tire son nom de l'antique cité de Khalkedôn, ville de Bithynie d'origine thrace, située sur le Bosphore. Il faut savoir que l'agate, le jaspe, l’onyx, l'héliotrope et le silex, entre autres, sont autant de variétés de quartz microcristallin.

    Cependant, la pierre que l'on peut considérer comme étant la plus représentative de cette espèce présente un bel aspect translucide, bleu et gris.

    On lui attribuait le pouvoir de stimuler les énergies et la vitalité, de rendre plus fort, plus résistant celui qui la portait. On pensait aussi qu'elle protégeait de l'orage, avait des effets thérapeutiques et curatifs contre la dépression, chassait les idées noires, la mauvaise humeur, les cauchemars, repoussait les fantômes ou les esprits chagrins et préservait des morsures de serpents ou des piqûres d'insectes.

    La cornaline quand à elle, qui tient son nom de sa transparence cornée, est une calcédoine rouge sang. A cause de sa couleur, dans un jeu d'allitération, on l'a parfois surnommée carnéliane, pour faire allusion au latin carne, la chair. C'est ainsi que ce minéral fut associé à la passion, à la sensualité, à la possession, à la chair et au sang, mais aussi au cœur sacré, à l'amour absolu.




    Ses pouvoirs et vertus thérapeutiques  

    C'était la pierre magique de la déesse Isis, dont on pensait qu'elle avait le pouvoir d'apporter l'amour aux femmes, de les rendre fécondes et de remédier à tous les troubles relatifs au sang : menstruations, blessures hémorragiques, saignements de nez, échauffements du sang que sont la colère et les passions.

    « La cornaline  naît plutôt de l'air chaud que de l'air froid et nous la trouvons dans le sable. Lorsqu'une personne saigne du nez, elle doit chauffer du vin et poser une cornaline dans ce vin. Elle doit boire ce liquide ; les saignements de nez s'arrêteront aussitôt. »

    Source : Extrait des œuvres de sainte Hildegarde de Bingen, cité dans Daniel Maurin , Les remèdes, éditions Mame,1992.

    La sardoine 51jK3UeJ53L._SL500_SY344_BO1,204,203,200_
    DANA
    DANA

    Genre : Féminin Age : 59
    Cancer Date d'inscription : 02/12/2013
    Messages : 1213
    Localisation : ILE DE FRANCE

    La sardoine Empty Re: La sardoine

    Message par DANA le Mar 30 Sep 2014 - 13:57

    C'est une pierre magnifique lumineuse ! Merci

      La date/heure actuelle est Dim 21 Juil 2019 - 17:21