Wiccan Domhanda

AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Fêtes de la Grèce Antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemesis


avatar

Genre : Masculin Poissons Messages : 7277
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Fêtes de la Grèce Antique   Lun 1 Juin 2015 - 21:21

La vie est rythmée par la fête : la « démocratie festive » d'Athènes sous Périclès compte cent jours de fêtes par an, les plus importantes étant les Panathénées et les Dionysies9.

Le sacrifice peut n'être qu'une composante d'une cérémonie plus longue. Les cérémonies sont les garantes de la cohésion sociale, permettant de rapprocher les groupes d'une même communauté, à plusieurs échelles (famille, corporation, dème, cité).

La fête est toujours précédée d'une procession, qui semble être une habitude grecque, d'ailleurs caricaturée par Aristophane. La frise du Parthénon, décrivant une grande panathénée, met en scène quelque trois cent quatre-vingts personnages, montrant de manière métaphorique l'importance que peuvent prendre les processions ; certaines demandent des milliers de participants. Outre leur rôle religieux, les processions ont une fonction sociale de représentation : l'on s'y montre, l'on fait admirer son costume, ses parures. Pendant certaines processions, l'on peut promener la statue d'un dieu, comme celle d'Athéna pendant les grandes panathénées.

De plus, le théâtre grec était avant tout une cérémonie religieuse en l'honneur de Dionysos. Les jeux sportifs, enfin, font aussi partie des cérémonies : ceux-ci prennent d'ailleurs place dans le cadre religieux, et il n'est pas rare que soient prononcées des trêves en cas de conflit.

Parmi les cérémonies les plus importantes chez les Grecs se trouvent les mystères d'Éleusis. Deux fois par an, à l'occasion des Petits mystères et des Grands mystères, on rendait un culte à Déméter, déesse de l'agriculture et des moissons. Des processions et le sacrifice de truies précédaient les rituels rigoureusement secrets dans le télestérion, où les initiés prenaient connaissance de révélations et obtenaient la garantie d'une vie après la mort. Selon la tradition, les prêtres Céléos et Triptolème auraient implanté ce culte à la demande de la déesse. La source la plus documentée sur ces célébrations se trouve dans l'Hymne homérique à Déméter.

Un autre sanctuaire à mystères important était celui des Grands Dieux à Samothrace.

Source: Wikipédia "Rite de la religion grecque antique".

Revenir en haut Aller en bas
 

Fêtes de la Grèce Antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Histoire: La démocracie en Grèce antique.
» L’Egypte ou le Mystère d’Horus - 1ere Partie - L'école des mysteres
» Tessères d'hospitalité et Cortica caruo
» invention de l’épilation
» Le legs des présocratiques.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wiccan Domhanda :: LES MYTHOLOGIES ET TRADITIONS PAÏENNES :: Tradition Grecque, spiritualité Helleniste :: Les fêtes hellénistes-