Wiccan Domhanda

Un forum Païen d'étude des différentes traditions païennes, mais également des Sciences Hermétiques, de l'Histoire de la magie, des différents rituels, des plantes et des cristaux. . .


    L'écriture OGHAM

    Admin
    Admin


    Genre : Féminin Age : 39
    Scorpion Date d'inscription : 11/08/2013
    Messages : 1066
    Localisation : Dans le Temple sacré

    L'écriture OGHAM Empty L'écriture OGHAM

    Message par Admin le Dim 11 Aoû 2013 - 20:57

    L'écriture des Oghams




    Connue aussi sous le nom d'écriture d'Oghm, d'Oghaim ou d'Ogam, créé selon la légende par OGMA (le Dieu OGMIOS gaulois), dieu de la connaissance. Les Oghams seraient issus des runes, et reflètent la diversité des énergies du monde. Utilisés aux V et VI ème siècle, ils représentaient l'écriture sacrée des druides.

    Ogham (Irlandais moderne), ogam, ogum (vieil Irlandais), oghum (gaélique écossais) :
    Datées entre le troisième et le cinquième siècle de notre ère, on a trouvé des inscriptions principalement sur des pierres. Il existe plus de 360 inscriptions en Irlande, Îles de Man, Ecosse, Pays de Galles et Cornouailles.

    Il existe trois sources principales de la tradition manuscrite des oghams : L’Auraicept na n-Éces, In Lebor Ogaim, De duilib feda na forfed.
    On les trouve édités et traduits en anglais par George Calder Auraicept Na N-Éces, The Scholars’ Primer, Edinburgh, 1917. Ils sont placés ainsi : Auraicept Na N-Éces (pages 1-168), De duilib feda na fordid (p. 270-271, non traduites), In lebor ogaim (P. 272-311).
    L’Auraicept na n-Éces ( "le manuel des lettrés ") est l'une de nos trois principales sources. Il est revendiquée comme le travail de grammairiens irlandais du 7e siècle.
    Le Bríatharogham ( "mot ogham", pluriel Bríatharogaim) est une liste de kennings (expression poétique, substituée à l'habituel mot désignant une personne ou une chose) pour les noms des lettres de l'écriture Oghamique.
    Le livre de Ballymote (Leabhar Bhaile un Mhóta,), traité de 1390, qui confirme que l'ogham était une langue secrète et ritualiste.

    Il y a 5 groupes d'Oghams. Chaque groupe ayant 5 lettres. Selon Mc Manus ("A guide to Ogam") leur orientation est : à droite de la tige, à gauche de la tige, à travers la tige, par la tige, autour de la tige, Ogham monte alors que l'arbre croît. En effet chacune des lettres correspond à un arbre, un principe symbolique, un moment du cycle de l'année.

    L'écriture OGHAM 100px-10

    L'écriture OGHAM Ogham_10

    BEITH - B - Le Bouleau
    Symbolique d'un nouveau début, élever.

    LUIS - L - Le Sorbier
    Protection contre l'enchantement, arbre de la vie. Selon la légende, manger les fruits d'un certain sorbier guerissait et allongeait la vie d'un an par baie, mais un dragon redoutable le protégeait
    FEARN - F - L'Aulne
    Protection spirituelle. Merlin fit pousser des ifs du tronc des aulnes, ce qui signifiait que de la royauté terrestre pouvait émaner la souveraineté spirituelle.
    SAILLE - S - Le Saule
    Symbole de la nuit et des rythmes lunaires.
    NION - N Le Frêne
    Symbole de la renaissance, les moines chrétiens marquèrent leur victoire sur le duidisme en brulant les frênes sacrés des villages Irlandais, prophétie du renouveau du druidisme.


    UATH - H - Aubépine
    Symbolique de la pureyé impénétrable, amenant au festival du feu de Beltaine.

    DUIR - D- Le Chêne
    Symbole de la fertilité du printemps, protection et force. Le Câd Goddeu ("Combat des Arbres" Texte écrit selon la légende par Taliesin). affirme que le chêne désenchevétré s'étalera sur un nouveau druidisme.
    TINNE - T - Le Houx
    Equilibre, le bois de houx était employé pour créer des axes de lances, fort dans le combat et dans les arguments. Dans les mythes Gallois deux chevaliers, celui du Chêne et celui du Houx se combattaient chaque 1ér Mai.
    COLL - C - Le Noisetier
    Intuition et poésie, méditation, sagesse et divination. Le noisetier était associé au puits et à l'enseignement caché, il servait aussi à confectionner les baguettes de sourcier.
    QUERT - QU/K - Pommier
    Symbole du choix et de la beauté, il nourrissait les poêtes.


    MUIN - M - La Vigne
    Prophétie et honnêteté, symbole de la spiritualité et de l'éternité dans les oeuvres de la matière et de l'esprit.

    GORT - G - Le Lierre
    Symbole du labyrinthe, de la recherche de l'individu et de l'errance de l'âme. Le lierre provoquait des révélations mystiques lorsque l'on mâchait ses feuilles.
    NGETAL - NG/P - Le Genêt/La Fougère
    Capacité des armes spirituelles, symbole de la victoire dans le chaos.
    STRAIF - Z - Le Prunellier
    Puissance du destin et des influences extérieures. Symbole de la force dans l'adversité.
    RUIS - R - Le Sureau
    Symbole du cycle de la vie, mort, fin, et renaissance. Arbre de mauvaise réputation car les sorcieres s'en servaient comme monture.


    AILM - A - L'épicéa
    Vision claire du futur.

    ONN - O - L'Ajonc
    Chemins menants tous à un but, lié au dieu Lug. Ses fleurs jaunes dégagent une odeur de miel et riches en nectar attirent les abeilles et chassaient les sorcières.
    UR - U - La Bruyère
    Plante de la passion, associée à la montagne, aux abeilles et à l'été.
    EADHA - E - Le Peuplier
    Symbole de la parole protectrice et de la vieillesse. .
    IOHO - I - L'If
    Abre funéraire illustrant l'éternité et la continuité des cycles de la vie, reliant mort et renaissance.


    EBHADH - EA - Le Tremble
    EDIND - OI - Le Fusain
    UILLEAND - UI - Le Chèvrefeuille.
    ISPIN - IO - Le Groseiller à Maquereau
    PHAGOS- AE- Le Hêtre

    Source : http://www.bretagne-celtic.com/accueil.htm


      La date/heure actuelle est Dim 21 Juil 2019 - 6:33