Wiccan Domhanda

Un forum Païen d'étude des différentes traditions païennes, mais également des Sciences Hermétiques, de l'Histoire de la magie, des différents rituels, des plantes et des cristaux. . .


    Calendrier Celtique

    Admin
    Admin


    Genre : Féminin Age : 39
    Scorpion Date d'inscription : 11/08/2013
    Messages : 1066
    Localisation : Dans le Temple sacré

    Calendrier Celtique Empty Calendrier Celtique

    Message par Admin le Dim 11 Aoû 2013 - 21:02

    Calendrier Celtique


    Je vous présente dans cette dernière partie, quelques exemples de calendriers celtiques :

    Le calendrier des arbres de Robert Graves :
    Bouleau : 24 décembre
    Sorbier : 21 janvier
    Frêne : 18 février
    Aulne : 18 mars
    Saule : 15 avril
    Prunier : 15 avril
    Aubépine : 15 mai
    Chêne : 10 juin
    Houx : 8 juillet
    Coudrier : 5 août
    Pommier : 5 août
    Vigne: 2 septembre
    Lierre : 30 septembre
    Roseau : 28 octobre
    Sureau : 25 novembre
    If : 25 novembre
    Gui : 23 décembre
    Peuplier tremble : 23 décembre
    Bruyère: 23 décembre
    Ajonc : 23 décembre
    Epicéa/pruche: 23 décembre
    Palmier : 24 décembre

    L'Astrologie celtique selon Carol Carnac
    15 mars - 24 mars : Le sureau
    25 mars - 4 avril : Le poirier
    5 avril - 14 avril : L'orme
    15 avril - 24 avril : Le chêne
    25 avril - 4 mai : Le tilleul
    5 mai - 15 mai : L'épicéa
    16 mai - 25 mai : Le hêtre
    26 mai - 5 juin : Le cerisier
    6 juin - 15 juin : Le gui
    16 juin - 25 juin : Le sapin
    26 juin - juillet 5 : Le figuier
    6 juillet - 16 juillet : Le marronnier
    17 juillet - 26 juillet : Le noyer
    27 juillet - 6 août : Le saule
    7 août - 17 août : L'if
    18 août - 27 août : Le sorbier
    28 août - 6 septembre: Le cognassier
    7 septembre - 17 septembre: Le genévrier
    18 septembre - 27 septembre : Le micocoulier
    28 septembre - 7 octobre : Le peuplier
    8 octobre - 17 octobre : Le noisetier
    18 octobre - 27 octobre : Le bouleau
    28 octobre - 6: novembre : Le cornouiller
    7 novembre - 16 novembre : L'aulne
    17 novembre - 26 novembre : Le pin
    27 novembre - 6 décembre : Le buis
    7 décembre - 16 décembre : L'aubépine
    17 décembre - 26 décembre : Le charme
    27 décembre - 5 janvier : Le frêne
    6 janvier - 14 janvier : Le prunier
    15 janvier - 24 janvier : Le pommier
    25 janvier - 3 février : Le mélèze
    4 février - 13 février : L'érable
    14 février - 23 février : Le cyprès
    24 février - 4 mars : Le néflier
    5 mars - 14 mars : Le châtaignier


    Le zodiaque lunaire à 13 signes de Helena Paterson :
    24 décembre - 20 janvier : Beth/Bouleau
    21 janvier - 17 février : Luis/Sorbier
    18 février - 17 mars : Nion/Frêne
    18 mars - 14 avril : Fearn/Aulne
    15 avril - 12 mai : Saille/Saule
    13 mai - 9 juin : Uath/Aubépine
    10 juin - 7 juillet : Duir/Chêne
    8 juillet - 4 août: Tinne/Houx
    5 août - 1 septembre : Coll/Coudrier
    2 - 29 septembre : Muine/Vigne
    30 septembre - 27 octobre : Gort/lierre
    28 octobre - 24 novembre : Ngetal/Roseau
    25 novembre - 22 décembre : Ruis/Sorbier


    ou encore le calendrier d'Edgar Bliss (qui correspond à 2 périodes)
    le 21-03 Le chêne
    L'olivier le 23-09
    du 22 au 31-03 Le noisetier du 24-09 au 03-10
    du 01 au 10-04 Le sorbier du 04 au 13-10
    du 11 au 20-04 L'érable du 14 au 23-10
    du 21 au 30-04 Le noyer du 24-10 au 03-11
    du 01 au 14-05 Le peuplier du 04-11 au 11-11
    du 15 au 24-05 Le Châtaigner du 12 au 21-11
    du 25-05 au 03-06 Le frêne du 22-11 au 01-12
    du 04 au 13-06 Le charme du 02 au 11-12
    du 14 au 23-06 Le figuier du 12 au 21-12
    le 24-06 Le bouleau
    Le hêtre le 22-12
    du 25-06 au 04-07 Le pommier du 23-12 au 01-01
    du 05 au 14-07 Le sapin du 02 au 11-01
    du 15 au 25-07 L'orme du 12 au 24-01
    du 26-07 au 04-08 Le cyprès du 25-01 au 03-02
    du 05 au 13-08 Le peuplier du 04 au 08-02
    du 14 au 23-08 Le cèdre du 09 au 18-02
    du 24-08 au 02-09 Le pin du 19 au 29-02
    du 03 au 12-09 Le saule du 01 au 10-03
    du 13 au 22-09 Le tilleul du 11 au 20-03


    En détail :

    LE CHÊNE : la force vitale

    Le 21 mars


    Le chêne est un prodige de la nature. Son apparence majestueuse correspond parfaitement à son être.
    Avec ses racines robustes et profondes, son tronc trapu, ses branches élancées et sa vaste cime, il défie les siècles. Atteignant cinq cents ans et parfois le double, même abattu, il se défend et son bois survit pendant des générations.

    Si vous êtes né le 21 Mars, vous possédez la même vigueur et la même endurance inaltérable. Toute opposition excite votre combativité, et s'il ne vous reste ne serait-ce qu'une goutte de sang celte dans les veines, vous ne craindrez ni la mort ni le diable.

    Les Celtes attribuaient au chêne cette force d'être soi-même, qui sommeille en tout homme. L'homme véritablement fort est celui qui a réussi à se conquérir lui-même.

    Il se dévoue à son prochain, à une cause, à l'art ...
    Il le fait joyeusement, en homme libre, et a une haute estime de lui-même en tant qu'instrument de forces qui le dépassent et n'est pas dupe de la prétentieuse raison humaine.


    L'OLIVIER : ami de la sagesse

    Le 23 septembre


    Cet arbre trapu, plein de charme et de dignité, peut atteindre à un âge avancé jusqu'à douze mètres de hauteur, et tord vers le ciel ses branches aux feuilles argentées. Son bois est dur, compact et finement veiné, se sont toutefois ses fruits qui en ont fait l'un des symboles, avec le figuier et la vigne, du bonheur et de la prospérité.

    L'olivier a pour jour le 23 septembre, soit l'équinoxe d'automne, il se trouve exactement à l'opposé du chêne.

    Qui sait s'en inspirer deviendra un de ces êtres inoubliables au sens le plus positif du mot, qui veille à l'harmonie, la justice et la beauté. La complaisance délicate des personnes nées sous le signe de l'olivier les met en péril dans un monde insensible, et elles glissent facilement dans la mode.

    C'est pourquoi les natifs de l'olivier doivent s'efforcer, comme nous tous d'ailleurs, de dépasser le temps, qu'ils considèrent le présent, le passé et l'avenir comme un tout. Qu'ils accordent les mêmes droits à l'intelligence, aux sentiments et aux sens, les laissant agir de concert.


    LE NOISETIER : veut être le premier

    Du 22 au 31 mars et du 24 septembre au 03 octobre



    Discret et frugal, le noisetier pousse à travers les végétations les plus denses. Il semble impatient d'offrir des noisettes en abondance. A peine s'est-il délesté de ses fruits que déjà se forment les inflorescences mâles de l'année suivante. Elles attendent impatiemment les premières belles journées. L'essentiel, c'est que le noisetier soit le premier à fleurir.

    La croyance populaire lui attribue toutes sortes de vertus. Les champignons poussant sur un noisetier permettent de retrouver ce que l'on a perdu, le gui cueilli sur ses branches protège des envoutements, la badine de noisetier devient baguette de sourcier.
    La période placée sous le signe du noisetier correspond à la neuvième pleine lune à compter des solstices. Ce sont les moments ou le soleil triomphe des ténèbres.

    Si vous êtes né sous le signe du noisetier, vous avez été conçu pendant les nuits les plus courtes ou les plus longues de l'année. Le noisetier est dédié à la déesse blanche de la volupté et de la fécondité.

    Faites confiance au chiffre neuf. Si vous êtes impatient, ne précipitez rien. Comme lui vous avez une âme de pionnier, mais l'esprit de concurrence dévore trop d'énergie en vous. Ne vous épuisez pas à vouloir corriger des situations défectueuses au lieu de laisser murir doucement vos propres noisettes.


    LE SORBIER : délice des oiseaux

    Du 01 au 10 avril et du 04 au 13 octobre


    Le sorbier appartient à la famille des rosacées.Leurs fruits se prêtent à des utilisations diverses : ajouté au cidre, ils permettent de le conserver plus longtemps, l'eau de vie de sorbier guerit les crampes et troubles gastriques et une compote de ce fruit est un remède contre le gueule de bois !

    Son bois est dur et résistant, et en même temps très souple, atteignant en général cinq à six mètres, il borde admirablement nos routes de montagne. Si vous êtes né sous le signe du sorbier vous brulez du désir d'embellir et d'améliorer le monde.

    Vous êtes principalement soucieux de relations humaines et plus vous avancez en age, plus vous vous mettez au service de votre entourage. Mais au lieu de rechercher leur approbation, vous vous efforcez de vous "embellir" et de vous améliorer vous même.

    Cette philosophie recèle des pièges, et il se peut qu'à force d'oeuvrer à votre perfectionnement, vous finissiez par vous retrouver seul au sommet, or la solitude ne vous convient pas.



    L'ERABLE : un ange combatif

    Du 11 au 20 avril et du 14 au 23 octobre

    Je suis née le 23 Octobre !! lol!


    L'érable peut atteindre jusqu'à trente mètre en une soixantaine d'années, bien qu'il souffre plus du vent, de la neige et du dégel que les conifères, il cherche à les égaler. On suppose qu'il peut arriver à cent cinquante ou deux cent ans.

    En automne, les celtes extrayaient la sève de l'arbre, le thé de feuilles est également pacifiant.

    L'érable d'automne est suivi de cinq arbres (comme sa feuille à cinq doigts) avant que la roue de l'année n'atteigne le hêtre, arbre de la nécessité.

    Celui qui est venu au monde sous le signe de l'érable n'est jamais tout à fait satisfait des réponses courantes. Son besoin d'indépendance entre souvent en conflit avec son besoin de communauté.
    Il admire les hommes qui s'imposent de façon claire, il passe sur leur dureté, d'une part parcequ'il exige beaucoup de lui-même et d'autre part parcequ'il aime les défits. S'ajoute à cela qu'il embrasse volontier ce qui est inconnu, étranger, voir hostile.

    Les personnalités natives de l'érable se distinguent par une extrême volonté, un sens communautaire et une activité engagée.


    LE NOYER : cherche sa patrie

    Du 21 au 30 avril et du 24 octobre au 03 novembre


    Le pays d'origine du noyer est probablement entre la mer Noire, la mer Caspienne et le golfe Persique. Avec sa belle couronne évasée, il peuple aujourd'hui nos champs et jardins. En l'espace de soixante ans il peut atteindre vingt mètres, trente en un siècle.
    Seul le climat peut représenter un danger pour lui, il a besoin de soleil et craint le froid.

    Quand les premières bourrasques de Novembre entamaient la splendeur des autres arbres, le noyer exposait encore son foisonnement des feuilles et fruits, jusqu'a ce qu'en l'espace d'une nuit le vent n'emporte toute cette richesse et cette puissance.

    Les natif du noyer mettent autant de passion à assurer et défendre leur joie de vivre. Quels sacrifices ne consentez vous pas pour éviter les privations ! Vous acceptez beaucoup d'ennuis pour satisfaire vos plaisirs.
    Quand vous entreprenez quelque chose, votre persévérance ne connait pas de limite, quand vous aimez c'est jusqu'à la mort.

    Ce caractère absolu est lié, chez vous, à la puissance de l'inconscient.


    LE PEUPLIER : vainqueur du doute

    Du 05 au 13 août et du 04 au 08 février


    Le bois du peuplier est recherché en menuiserie comme en papeterie. Tendre, clair et léger, il est facile à sculpter.
    Les métamorphoses du peuplier au cours de l'année, ses caractéristiques naturelles incitèrent les Celtes à distinguer non pas deux, mais trois périodes d'évolution : En Février ses bourgeons enflent si bien que l'arbre entier vire au brun fonçé. En Mai, alors que mère nature se pare de vert tendre, notre peuplier n'en fait qu'à sa tête en se revêtant de brun-rouge.
    Puis quand vient l'été, selon les espèces, le blanc, le noir, l'argenté ou encore un éventail de verts eclatent.

    Le peuplier pousse très vite, à son exemple les natifs du peuplier assimilent très vite les choses. Votre esprit d'adaptation est comparable à la maléabilité de son bois.
    Avec discrétion vous assurez vos positions, vous entourez, choyez vos relations, vous êtes généreux pour autant qu'on vous paie en retour.
    Votre existence est faite de transactions judicieuses et d'échanges de toute sorte.

    L'orsque l'atmosphère est amicale et chaleureuse, vous ouvrez tout grand votre coeur et votre esprit. Dans le cas contraire vous vous retirez dans votre coquille. Avec vous on peut débattre de tout, à condition de garder la mesure. Vous n'êtes hostile qu'aux extremistes, aux esprits bornés ou aux exaltés.

    Natif célèbre du peuplier : Mata-Hari


    LE CHATAIGNER : en quête de se vérité

    Du 15 au 24 mai et du 12 au 21 novembre


    Le châtaigner allie la clarté du hêtre à la beauté du noyer.

    Contrairement au marronnier, au primtemps le châtaigner prend son temps pour se parer, et se contente de longs et légers chatons verts.

    Dans les pays méditerranéens, l'amateur de meubles lui donne la préférence.

    Les personnes nées sous le signe du châtaigner sont trop autocritiques pour se compter parmi les nobles, et la fausseté leur est si étrangère qu'elles préférent persévérer dans l'erreur tant qu'elles ne l'ont pas reconnue comme telle.

    Cela, bien des gens l'interprètent comme de l'entêtement, c'est oublier combien la vérité et le mensonge sont voisins. Mais il importe que vous ne serviez pas seulement la probité, mais aussi le bon sens.

    Natif célèbre du châtaigner : Indira Gãndhi


    LE FRÊNE : vise toujours plus haut

    Du 25 mai au 03 juin et du 22 novembre au 01 décembre


    Le frêne peut atteindre jusqu'à quarante-cinq mètres, il aime les bords des rivières. Il supporte les pires traitements et se laisse imposes toutes les formes.

    La médecine naturelle le remit à l'honneur, les feuilles et graines servent à soigner les rhumatismes et la goutte, l'écorce combat la fièvre et cicatrise les plaies.
    Le bois clair du frêne est dur et résistant, les Celtes l'utilisait pour leurs lances et leurs flêches. Les druides lui attribuaient une puissance particulière, ils recouraient à lui pour faire tomber la pluie ou conjurer la force destructrice des eaux.

    Le frêne tient lui même à montrer qu'il préside au passage du joli moi de mai. Il attend la fin des saints de glace pour dérouler entièrement ses ravissantes feuilles pennées.

    Les natifs du frêne ont le souci d'avancer, plus que d'autres, ils se préoccupent du lendemain et renoncent à beaucoup de leurs si le but qu'ils se sont fixé l'exige. Ils leur est important de garder leur identité, leur liberté et leur indépendance. Toutefois ils sont capables de servir fidèlement un homme ou une cause.
    Lorsqu'ils sont au zénith, ils révèlent souvent une authentique grandeur, et plus ils se démèneront pour aider les autres.

    Natif célèbre du frêne : Winston CHURCHILL


    LE CHARME : un monument de loyauté

    du 04 au 13 juin et du 02 au 11 décembre



    Ceux qui savent encore ce qu'être loyal envers son prochain et envers la nature, portent le charme dans leur coeur.Cet arbre discret, est peu exigeant. Formant des haies impénétrables, le charme protégeait les fermes du temps des Celtes. Plantés très serrés, ils remplaçaient les remparts.
    Il se faufile discrètement partout, et se maintient avec ténacité dans les situations les plus ingrates. Même arbuste, il résiste sur un sol pauvre et sec ou dans des sites exposés aux gelées tardives. Si indépendant qu'il soit, il reste fidèlement au service de l'homme. C'est pour cette raison sans doute que les Celtes parlaient du charme loyal.

    Les personnes nées sous le signe du charme ont tendance à endosser instinctivement la responsabilité d'erreurs qui devraient être imputées à des personnes proches. La tolérance et l'harmonisation des contraires leur importent en effet davantage que le respect de lois rigide qui ne peuvent se passer de boucs émissaires.

    Vous avez un sens profond de la justice. Vous n'attendez pas de tous les êtres qu'ils soient intelligents, forts et sensibles de la même façon, mais tous doivent avoir des chances égales.
    Beaucoup de sentiments, une volonté forte et claire, ainsi qu'une disposition suffisante au renoncement pour garder la juste mesure.
    Vous raillez les jugements définitifs ou répondez par l'humour à tous les fanatismes, tout en fuyant les litiges.

    Ce tableau vous semble peut être trop idéal, il correspond en effet à vos rêves, ceux vers lesquels il faut tendre, même si l'on est pas capable de les réaliser entièrement.

    Natif célèbre du charme : Alexandre SOLJENITSYNE


    LE FIGUIER : un ange combatif

    Du 14 au 23 juin et du 12 au 21 décembre


    Les Celtes, séduits par ce fruit, ramenèrent les graines pour les acclimater en Europe centrale et en Angleterre.
    Cet arbre garde des dimensions modestes, ses branches partent presque à raz du sol dans toutes les directions et si personne ne les abat, les enfants pourront les gravir comme un escalier.

    Natifs du figuier, votre délicatesse peut vous amener à trouver l'existence amère, mais la force nécessaire pour préserver une sensibilité humaine en des temps changeants et pauvres en sentiments, cette force sourd en permanence de vos racines.

    Comme vous êtes né pendant les jours les plus longs ou les plus courts de l'année, il vous apparaît probablement plus difficile qu'à d'autres de trouver la juste mesure entre la spontanéité et la raison, entre le calme et l'animation, entre la douceur et l'amertume.

    Un souple va-et-vient fait partie de votre nature, de même que des exagérations temporaires.

    Natif célèbre du figuier : Jean-Paul SARTRE


    LE BOULEAU : Lumière des initiés

    Le 24 juin


    Pour les Celtes, le Grand Nord représentait un prodige : l'absence d'obscurité nocturne. Ils ont considéré les contrées comme le pays des divinités de la lumière, la patrie de la déesse blanche régnant sur les forêts de bouleaux : Betula.

    Ils sacrèrent le bouleau arbre de la lumière et lui dédièrent le 24 Juin, troisième jour après le solstice d'été.

    Le bois du bouleau est dur, solide et facile à travailler. La médecine naturelle prescrit le jus de bouleau pour ses vertus diurétique. Il stimule les reins et passe pour nettoyer la peau.

    Natifs du bouleau, vous êtes serviables, vous faites beaucoup pour les autres, mais les déceptions ne vous manqueront pas. Vous restez tout de même fidèle aux désirs que vous n'avez pas encore réalisés.

    Vous savez rester modeste, sans tomber dans le piège de l'ambition ou de la vanité. A noter que le natif du bouleau peut verser dans la démesure, la tyrannie ou l'égoïsme quand la dignité de l'enfant qu'il fut a été blessée.

    Natif célèbre du bouleau : Claude CHABROL


    LE HÊTRE : sait attendre

    Le 22 décembre


    Contrairement au chêne qui recouvre son tronc d'un liège épais, le hêtre se contente d'une mince écorce argentée et lisse. Pour se protéger, il s'habille d'un feuillage dense. D'une endurance et d'une austérité spartiates, il prospère sur de maigres terrains.

    Les Celtes connaissaient la faculté du hêtre de s'imposer à long terme. Ils en ont fait l'un des piliers de l'année solaire le 22 Décembre.
    C'est au pied de leurs maîtres qu'ils se préparent à leur tâche future, en remplissant minutieusement leur devoir. Ils se signalent par leur persévérance, en attendant de reprendre le flambeau qu'un prédécesseur ne peut plus porter.

    Les natifs du hêtre sont-ils aussi sévères avec les générations montantes que l'a été leur propre arbre de vie ? C'est fort probable : celui qui mise trop exclusivement sur l'avenir risque davantage de succomber aux pièges du passé que celui qui s'épanouit pleinement dans le présent. Cela est vrai des réalistes purs et durs au nombre desquels se comptent les hêtres.
    Reconnaissants de ce que les ancêtres nous ont légué, les natif du hêtre doivent découvrir par eux-même le juste milieu.

    Natif célèbre du hêtre : Jean RACINE


    LE POMMIER : s'accomplit dans l'amour

    Du 25 juin au 04 juillet et du 23 décembre au 01 janvier



    Le pommier est l'arbre de la perfection, ce lien d'amour qui unit la nature et les hommes, la vie et la mort, l'ici-bas et l'au-delà et de l'accomplissement.

    Il fait partie des sept arbres sacrés : bouleau, saule, aulne, chêne, noisetier, houx et pommier qui entrent dans la confection des fagots utilisés pour allumer les feux sacrés.

    Les missionnaires, voulant combattre les cultes prétendus païens, firent du pommier le symbole du péché originel.

    Le calendrier celtique ne comprend que deux arbres fruitiers, le figuier et le pommier.

    Lien unissant tous les antagonismes, les pommiers servent de médiateurs entre le ciel et la terre. Ils rêvent d'une vie réconciliée, sans divisions. Chez eux, raison et sentiments ne font qu'un, leur tolérence morale est exemplaire.

    Les pommiers aiment le contact des personnes qu'ils peuvent aider et non l'inverse. En dépit de ses caprices, le pommier est le plus équilibré qui soit, il ne se perdra que très rarement dans une douleur passive. Il trouvera toujours plus malheureux que lui à aider, et se faisant s'aidera lui-même à sortir de la mauvaise passe.

    Natif célèbre du pommier : Mao TSE-TOUNG


    LE SAPIN : veille sur chaque naissance

    Du 05 au 14 juillet et du 02 au 11 janvier


    Le sapin est parmi les arbres les plus hauts d'Europe, il peut atteindre soixante mètres en quatrevingt à cent vingt ans.

    La véritable grandeur du sapin, les Celtes la voyait dans son austérité : en montagne il enlace les rochers de ses racines puissantes et s'enfonce dans les nuages, en plaine il protège ses rejetons de ses vastes ailes.

    Magique est l'antique forêt de sapins, magique et sacrée comme notre Mère originelle, comme la venue au monde.

    Les natifs du sapin sont très réservés en ce qui les touche de près, ils se protègent derrière un masque de convenance. Mais quand ils ont pris confiance, ils deviennent des amis des plus sûrs. le mur infranchissable dont ils s'entouraient s'ouvre sur un jardin où fleurissent tous les sentiments.

    Les natifs du sapin ont besoin de se sentir à la fois libres et protégés. Chaque naissance apportera un peu de Lumière dans l'obscurité mystérieuse, tel que le sapin de Noël de notre enfance.

    Natif célèbre du sapin : Carlos SAURA


    L'ORME : arbre de l'attitude noble

    Du 15 au 25 juillet et du 12 au 24 janvier

    C'est quelques douze mille ans après la dernière période glaciaire que les ormes ont reconquis, en même temps que les chênes, l'Europe centrale. Poussant de manière disséminée, ils formèrent de petits bosquets clairsemés.
    Aujourd'hui, quatre-vingt-dix pour cent de l'effectif est atteint de maladie. Ils apprécient l'humidité et supportent mal l'air des villes. Il pousse deux fois plus vite que le chêne et son bois est tout aussi dur et résistant, mais il reste difficile à travailler.

    Si vous êtes natif de l'orme, vous avez pour idéaux la justice et la tolérance. Vous n'aimez pas les égoïstes, et encore moins les gens qui hurlent avec les loups, et se cachent derrière les clichés de la majorité.

    Dans ce monde de suveillance et de répression mutuelles, votre générosité et votre serviabilité ont fait de vous, à votre insu, un marginal. De plus vous ne tenez pas à être classé, ni faire partie d'un groupe, vous êtes allergique aux étiquettes, si flatteuses soient-elles.

    Natif célèbre du l'orme : MOLIERE


    LE CYPRES : le chant de la résurrection

    Du 26 juillet au 04 août et du 25 janvier au 03 février


    La grande famille des conifères est apparue des centaines de millions d'années avant les premiers arbres à feuilles. Les cyprès sont des arbres qui croissent lentement et vivent longtemps. L'Irlande présente des spécimens de cyprès à gros cônes. De même que le Nord de l'Ecosse, l'Irlande a su préservé une grande partie de ses traditions celtiques, y compris l'amour de cette essence appelée "arbre de la résurrection".

    A l'image de leur arbre, les natifs du cyprès devraient être particulièrement avides de lumière et de soleil. La tradition associe à la lumière certaines qualités humaines telles que l'autonomie et la clarté.
    Parmi les natifs du cyprès, il devrait donc y avoir de nombreuses personnes en quête d'une indépendance plus grande, ou agissant dans la mesure du possible à leur guise, pour le plus grand bien d'une cause, d'une idée ou de leur prochain.

    Ils supportent avec courage les pires coups du destin, et apprennent comment se libérer des lourdeurs de cette vie. Fruit de ces efforts : une ironié mordante, un goût du sarcasme, même envers soi-même.

    Natif célèbre du cyprès : Wolfgang Amadeus MOZART


    LE PEUPLIER : vainqueur du doute

    Du 05 au 13 août et du 04 au 08 février


    Le bois du peuplier est recherché en menuiserie comme en papeterie. Tendre, clair et léger, il est facile à sculpter.
    Les métamorphoses du peuplier au cours de l'année, ses caractéristiques naturelles incitèrent les Celtes à distinguer non pas deux, mais trois périodes d'évolution : En Février ses bourgeons enflent si bien que l'arbre entier vire au brun fonçé. En Mai, alors que mère nature se pare de vert tendre, notre peuplier n'en fait qu'à sa tête en se revêtant de brun-rouge.
    Puis quand vient l'été, selon les espèces, le blanc, le noir, l'argenté ou encore un éventail de verts eclatent.

    Le peuplier pousse très vite, à son exemple les natifs du peuplier assimilent très vite les choses. Votre esprit d'adaptation est comparable à la maléabilité de son bois.
    Avec discrétion vous assurez vos positions, vous entourez, choyez vos relations, vous êtes généreux pour autant qu'on vous paie en retour.
    Votre existence est faite de transactions judicieuses et d'échanges de toute sorte.

    L'orsque l'atmosphère est amicale et chaleureuse, vous ouvrez tout grand votre coeur et votre esprit. Dans le cas contraire vous vous retirez dans votre coquille. Avec vous on peut débattre de tout, à condition de garder la mesure. Vous n'êtes hostile qu'aux extremistes, aux esprits bornés ou aux exaltés.

    Natif célèbre du peuplier : Mata-Hari


    LE CEDRE : Grandeur morale

    Du 14 au 23 août et du 09 au 18 février

    Le cèdre de l'Atlas n'a été introduit dans nos contrées qu'en 1839, le cèdre
    de Chypre et celui de l'Himalaya seulement au cours de XXème siècle.

    Les Celtes connurent cet arbre grace au grand nombre de colonnies qu'ils
    fondèrent, de la Russie au Portugal, en Asie Mineure et en Ecosse, de
    nombreux noms de lieux témoignent de l'extension de la civilisation celtique.

    Les cèdres les plus grands mesurent quinze mètres de circonférence et
    atteignent quarante mètres de haut. Son age est estimé à deux mille cinq
    cents ans.

    Les gens nés sous le signe du cèdre vivent dans l'illumination. Eveillés,
    réfléchis, ils s'efforcent d'accomplir leur destin.
    Sans aucun esprit missionnaire, mais fidèles à des exigences intérieures
    très précises, ils occupent des postes de commandement. Ni le succès,
    ni l'échec n'entament leur sérénité, ou leur détermination.

    Comme ils ne songent que rarement à leur propre intérêt, soucieux
    bien plus de leur tâche, ils bénéficient d'une assurance et d'une force
    intérieure qui leur valent une aura de supériorité.

    Natif célèbre du cèdre : NAPOLEON Ier


    LE PIN : père de la sagesse

    Du 24 août au 02 septembre et du 19 au 29 février


    Le pin est répandu dans tout l'hémisphère nord.Cette profusion n'est voulue que par la nature. Comme il n'a pas d'exisgences particulières on le cultive là ou les autres poussent difficilement.
    Comme il ne peut se reproduire sans l'aide des vents, il les aime tous. Sa couronne s'étage en terrasses bien ouvertes, et forme une ombrelle à la beauté gracile.

    Les Celtes appelaient déjà le pin "arbre de feu". Nos ancêtres s'éclairaient avec ses copeaux et avec sa résine confectionnaient des torches. Durant la première période du pin les gens prévoyants engrangent la récolte, dans la seconde ils recueillent les fruits de leur prévoyance.

    Est-il étonnant que les natifs du pin aient tendance à se montrer prudents, prévoyants et laborieux ?
    De même que leur arbre de vie forme des forêts paisibles où chaque arbre se tient à distance respectueuse de ses voisins, les natifs du pin se montrent aussi soucieux de leur propre intérêt que de celui des autres.
    Ils sont trop intelligents pour agir en égoïstes, un avantage obtenu par l'un d'eux, finit toujours par rejaillir sur ses partenaires.

    Les natifs du pin ne sont pas théoriciens, ils prennent toujours soin de confronter méthodiquement leurs vues.

    Natif célèbre du pin : Victor HUGO


    LE SAULE : rien ne lui est étranger

    Du 03 au 12 septembre et du 01 au 10 mars

    Le saule est un arbre dioïque, il présentera soit des fleurs femelles, généralement argentées, soit des chatons mâles de couleur jaune.
    Cependant il peut se multiplier par bouture. Sa place dans le calendrier celtique se fonde sur l'observation de données naturelles : ses tiges sont pleines de sève au tout début de l'automne, c'est le moment propice pour le couper pour les travaux de vannerie, dès les premiers jours de mars il prend le risque d'exposer ses fleurs aux intempéries.

    C'est l'arbre des divinités lunaires qui veillent sur la naissance et la mort. Psychiquement et intellectuellement souvent, vous êtes aussi souple et adaptable qu'une baguette de saule. Vous ne craignez pas de vous asseoir à une même table avec le mendiant et le roi, les anges et les démons.

    Votre tolérance, fruit d'une profonde expérience humaine, vous permet de vous identifier aux êtres les plus divers, seuls les technocrates desséchés vous laissent une impression amère.

    D'esprit pratique, intuitif, les natif du saule se trouvent souvent là où se concrétisent les grands rêves humains. Mais ils peuvent passer des expériences les plus inhabituelles à la vie simple de tous les jours comme si cela revenait au même. Ils gardent toute leur fraîcheur là où d'autres sombrent dans la grisaille, leur calme dans la plus grande agitation, à la façon des eaux profondes.

    Natif célèbre du saule : Alexander Graham Bell

    LE TILLEUL : protecteur des chênes

    Du 13 au 22 septembre et du 11 au 20 mars


    C'est à l'ombre des tilleuls que l'on fait grandir les jeunes chênes, aussi cet arbre fut-il toujours l'enfant chéri du peuple. Voulait-on établir la vérité lors d'un procès qu'on s'empressait de se réunir sous un vieux tilleul.

    Les Celtes affirmaient qu'à son ombre la vérité se faisait jour, que son parfum incline les juges à la clémence et les plaideurs à la conciliation.
    Au Moyen Age le tilleul était bois sacré, mais reconnu surtout pour ses fleurs, ses parfums et ses tisanes.

    Les natifs du tilleul souffrent amoureusement de la vie, ils ont beau se persuader que tout est bien ainsi, ils ne peuvent s'empêcher de se demander "Pourquoi mes idées et mes rêves sont-ils plus beaux que la réalité". Dans le cycle des arbres, le tilleul se tient au seuil de l'équinoxe, son royaume n'est pas seulement de ce monde, et c'est dans cet entre-deux qu'il peut jouer pleinement son rôle de nourrice.

    Les natifs du tilleul sont particulièrement réceptifs aux signes venus du monde où tout est parfait. Certains parviennent à instiller dans l'existance terrestre une parcelle au moins de cette perfection.
    Pardonons aux tilleuls d'oser regarder le monde à travers les lunettes de leurs rêves et de leur imagination, sans eux, nous finirions par oublier combien la vie est belle.

    Natif célèbre du tilleul : Albert EINSTEIN


    Source : Bretagne Celtic
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Jeu 15 Aoû 2013 - 21:14

    C'est très intéressant. En fait ça correspond sauf erreur aux Oghams.
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Ven 16 Aoû 2013 - 12:00

    Diana a écrit:
    Calendrier Celtique




    LE NOYER : cherche sa patrie

    Du 21 au 30 avril et du 24 octobre au 03 novembre


    Le pays d'origine du noyer est probablement entre la mer Noire, la mer Caspienne et le golfe Persique. Avec sa belle couronne évasée, il peuple aujourd'hui nos champs et jardins. En l'espace de soixante ans il peut atteindre vingt mètres, trente en un siècle.
    Seul le climat peut représenter un danger pour lui, il a besoin de soleil et craint le froid.

    Quand les premières bourrasques de Novembre entamaient la splendeur des autres arbres, le noyer exposait encore son foisonnement des feuilles et fruits, jusqu'a ce qu'en l'espace d'une nuit le vent n'emporte toute cette richesse et cette puissance.

    Les natif du noyer mettent autant de passion à assurer et défendre leur joie de vivre. Quels sacrifices ne consentez vous pas pour éviter les privations ! Vous acceptez beaucoup d'ennuis pour satisfaire vos plaisirs.
    Quand vous entreprenez quelque chose, votre persévérance ne connait pas de limite, quand vous aimez c'est jusqu'à la mort.

    Ce caractère absolu est lié, chez vous, à la puissance de l'inconscient.


    Source : Bretagne Celtic
    Smile Il y a une certaine vérité... Pas absolue mais..... Vraie que je détestes les privations!!!! Mais par contre je n'accumule pas les ennuies pour satisfaire mes envies, je suis rationnelle! Heureusement Smile
    Boadicée
    Boadicée


    Genre : Féminin Age : 37
    Lion Date d'inscription : 11/08/2013
    Messages : 1237
    Localisation : Into the void

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Boadicée le Ven 16 Aoû 2013 - 15:52

    jmcamel9 a écrit:En fait ça correspond sauf erreur aux Oghams.
    Etant donné qu'à chaque ogham (lettre) correspond un arbre... c'est normal je pense !

    Sinon, en me documentant un peu, je me suis quand même rendue compte qu'il fallait prendre tout ça avec un peu de recul. Il semblerait que ces différents calendriers soient des inventions modernes (new age), sans justification historique et parfois même en contradiction avec certaines découvertes archéologiques (calendrier de Coligny).
    Si j'en apprends plus dans l'avenir, je vous tiens au courant Smile
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Ven 16 Aoû 2013 - 17:58

    Ok, merci.

    Pour les arbres, si j'ai à chercher des correspondances précises, en principe j'utilise le pendule. Et on a souvent des surprises par rapport a ce qu'on trouve dans les livres. J'en ai un spécialement consacré pour les travaux en Wicca. Minéraux, plantes, encens, énergies, Déités, etc...C'est toujours le pendule qui décide en dernier ressort. En plus, ce qui convient à une personne ne correspond pas nécessairement a une autre. En tout cas, je suis toujours preneur d'infos.
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Sam 17 Aoû 2013 - 1:31

    j'ai beau adorer la tradition celtique et druidique, je me méfie de ces correspondances toutes faites, même si étrangement, le saule (mon totem végétal je pense) me correspond bien et que je colle assez bien à mon arbre de naissance (le sorbier).

    à prendre donc comme une information je dirais secondaire et non gravée dans le marbre ^^
    Boadicée
    Boadicée


    Genre : Féminin Age : 37
    Lion Date d'inscription : 11/08/2013
    Messages : 1237
    Localisation : Into the void

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Boadicée le Sam 17 Aoû 2013 - 20:45

    C'est comme je disais dans ton topic de présentation, il y a depuis quelques décennies un renouveau celtique (je sais pas comment appeler ça autrement) qui parfois trahit un manque total de connaissances des Celtes (les vrais !), ou une interprétation très libre de certains ouvrages sur le sujet. Donc il faut faire attention à ne pas tout prendre au pied de la lettre, et si le sujet vous intéresse vraiment, prendre la peine de faire quelques recherches avant de prendre certains dires pour acquis. (Tout n'est pas faux ni à jeter non plus, mais il faut juste faire un peu attention à tout ce que vous pouvez lire sur le sujet)
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Sam 17 Aoû 2013 - 21:49

    Étrangement, Nion, la fourchue, me correspond bien ainsi qu'à ma date de naissance : Poissons ascendant Vierge, en zodiaque traditionnel, je suis le mélange improbable de la femme et du poisson ^^. C'est sans doute le symbole avec lequel je me sens le plus à l'aise. Pour le reste, on trouve tellement de versions différentes que c'est difficile de s'y retrouver.
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Dim 18 Aoû 2013 - 2:10

    je crois qu'une bonne bibliographie sur les celtes s'impose Boadicée....ce qui m'agace, c'est que beaucoup de mes livres sont à Paris >_<

    j'en ai un excellent sur la Morrigan et un autre sur le Sidh. Mais il faudra bien se rendre à l'évidence, les sources sont essentiellement en anglais.
    Admin
    Admin


    Genre : Féminin Age : 39
    Scorpion Date d'inscription : 11/08/2013
    Messages : 1066
    Localisation : Dans le Temple sacré

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Admin le Dim 18 Aoû 2013 - 11:06

    Eala Raven Saileach a écrit:
    j'en ai un excellent sur la Morrigan et un autre sur le Sidh.
    Des topics ! ouvre des topics !! cheers Very Happy 
    Alina Brown
    Alina Brown

    Genre : Féminin Age : 38
    Balance Date d'inscription : 11/08/2013
    Messages : 648
    Localisation : Bretagne

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Alina Brown le Dim 18 Aoû 2013 - 13:19

    Je suis née le 16 Octobre, je suis donc Érable, et je trouve que la description me ressemble mais pas totalement. Sujet très intéressant, merci Diana sunny 


    Diana à écrit :
    L'ERABLE : un ange combatif
    Du 11 au 20 avril et du 14 au 23 octobre

    Celui qui est venu au monde sous le signe de l'érable n'est jamais tout à fait satisfait des réponses courantes. Son besoin d'indépendance entre souvent en conflit avec son besoin de communauté. Il admire les hommes qui s'imposent de façon claire

    Les personnalités natives de l'érable se distinguent par une extrême volonté, un sens communautaire et une activité engagée.
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Dim 18 Aoû 2013 - 15:40

    Diana a écrit:
    Eala Raven Saileach a écrit:
    j'en ai un excellent sur la Morrigan et un autre sur le Sidh.
    Des topics ! ouvre des topics !! cheers Very Happy 
    dès que je les récupère! ^^
    Gwiddon
    Gwiddon

    Genre : Masculin Age : 54
    Scorpion Date d'inscription : 20/10/2013
    Messages : 529
    Localisation : France

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Gwiddon le Mar 22 Oct 2013 - 7:38

    Boadicée a écrit:C'est comme je disais dans ton topic de présentation, il y a depuis quelques décennies un renouveau celtique (je sais pas comment appeler ça autrement) qui parfois trahit un manque total de connaissances des Celtes (les vrais !), ou une interprétation très libre de certains ouvrages sur le sujet. Donc il faut faire attention à ne pas tout prendre au pied de la lettre, et si le sujet vous intéresse vraiment, prendre la peine de faire quelques recherches avant de prendre certains dires pour acquis.
    Je te rejoins complètement. Ce sont des inventions récentes qui surfent sur une "mode celtique". On invente une "astrologie celtique", des "tarots celtiques", etc... Ceci dit, sans que cela n'ai de réelle authenticité, on peut très bien s'en servir à des fins divinatoires, de travail sur soi, etc... Certains arrivent à faire un travail efficace avec ces inventions modernes.
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Mar 22 Oct 2013 - 7:42

    L'oracle druidique des plantes du couple Carr-Gomm est très bien!! Mais il ne se prétend pas être un outil des druides, mais d'utiliser une certaine connaissance des plantes dans la tradition celtique.
    Je trouve que c'est une appropriation et une réutilisation intéressante.
    Gwiddon
    Gwiddon

    Genre : Masculin Age : 54
    Scorpion Date d'inscription : 20/10/2013
    Messages : 529
    Localisation : France

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Gwiddon le Mar 22 Oct 2013 - 8:01


    Effectivement, son adaptation des plantes est intéressante, ainsi que son "Oracle des Druides". Il faut dire que Carr-Gomm est Druide et chef élu de l'Obod. Il est aussi psychologue, ce qui lui a permis d'élaborer ces deux oracles en s'inspirant de la Tradition celtique dans une optique de développement personnel et, pourquoi pas, divinatoire.
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Mar 22 Oct 2013 - 18:26

    Oui, je suis allée sur le site de l'OBOD ^^
    ce n'est pas ma voie mais il me semble que ce sont les plus sérieux en tradition druidique.
    Gwiddon
    Gwiddon

    Genre : Masculin Age : 54
    Scorpion Date d'inscription : 20/10/2013
    Messages : 529
    Localisation : France

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Gwiddon le Mer 23 Oct 2013 - 7:28

    Les plus sérieux ?? je ne dirais pas ça. Je te conseille plutôt les liens que j'ai mis plus haut.

    Disons que si lObod est une scission du Druid Order anglais, lorsqu'il a été repris par Carr-Gomm, si celui-ci a néanmoins conservé une partie de l'héritage du Druid Order, il l'a quand même fortement orienté vers des pratiques de développement personnel. Disons que l'intérêt de ce mouvement est qu'il peut donner une base druidique à ceux qui sont loin d'une Clairière.

    Mais il n'est pas reconnu par de nombreux autres mouvements druidiques car il "pèche" par deux aspects: l'initiation et l'aspect financier. L'Obod est un cours par correspondance, on peut devenir druide sans jamais avoir parlé à qui que ce soit (mabinog, Barde, Vate ou Druide). Pour une tradition orale, cela pose problème. Le devoir du Druide est de transmettre ce qu'il a reçu, avec l'Obod ça n'est pas possible; les membres d'une Clairière de l'Obod doivent tous suivre les cours par correspondance ou rester sympathisant. Les membres de l'Obod ne peuvent donc pas transmettre les initiations comme cela est pratiqué dans tous les autres mouvements druidiques.

    Pour ce qui est de l'aspect financier, il faut compter plus de 300 euros pour chacune des trois classes qui durent un an chacune, et à raison de quatre fascicules par mois. Certains pensent que le prix est largement injustifié et qu'il pourrait y avoir soupçon d’enrichissement personnel; d'autres disent qu'il s'implique en Angleterre dans des programmes de plantations d'arbres, de promotion de la culture bardique. Où est le vrai, je ne sais pas. Quoi qu'il en soit, s'il y a un point où tout les Druides sont d'accord (un fait assez rare pour être souligné...) c'est que les enseignements, initiation où rituels doivent être gratuits. Indépendament de cela, chaque classe durant un an, on peut potentiellement devenir druide en trois ans. Même si dans la pratique c'est un peu plus long, on est loin du temps d'apprentissage que l'on trouve dans les Clairières où il est en moyenne de dix ans.

    L'intérêt financier semble être appuyé par les termes employés: on fait peu référence au panthéon celtique mais on parle du "Grand Esprit", de la Vieille, etc... il y a quelques allusions à des références chrétiennes; d’ailleurs pour l'Obod on peut être druide et chrétien, druide et bouddhiste, etc... Cela ressemble fort à une volonté de plaire au plus grand nombre et, en général, ce n'est pas sans arrière-pensées. Bref, c'est tout ceci qui hérisse le poil de plus d'un Sanglier et c'est pour cela que je ne sais pas si on peut dire que c'est "le plus sérieux".

    .

    .
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Jeu 24 Oct 2013 - 12:17

    Biiiiennnnnn.

    Et si tu nous disait clairement qui tu es et/ou de quel groupe tu fais partie? Je t'avouerais que ton ton ouvertement donneur de leçons voir méprisant quel que soit le sujet du forum commence à me faire grincer des dents.
    Soit tu es un druide ou étudiant en druidisme et tu vient amicalement rectifier certaines choses et nous apporter tes connaissances, soit tu detestes la wicca et le néo-paganisme et dans ce cas, je ne comprends pas trop ce que tu fais sur ce forum.

    Je suis un peu dure, désolée, mais j'avoue ne plus trop cerner ton but.

    Faire payer un enseignement ne me choque pas dans la mesure ou on reçoit chez soi du matériel de travail. Tout cela a un coût. Une tradition orale c'est très bien mais comment faire si on habite loin, si on a pas un Bosquet de druides proximité? C'est peu-être un peu cher, mais c'est un choix personnel. A chacun de voir si il accepte de le payer ou pas.

    Mais je te soupçonne fort de faire partie d'un groupe "rival" car tu peux dire dans le même temps que Carr-Gomm est très bien, mais que son ordre est frelaté.
    Gwiddon
    Gwiddon

    Genre : Masculin Age : 54
    Scorpion Date d'inscription : 20/10/2013
    Messages : 529
    Localisation : France

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Gwiddon le Jeu 24 Oct 2013 - 21:24

    Maël Maharet a écrit:Biiiiennnnnn.

    Et si tu nous disait clairement qui tu es et/ou de quel groupe tu fais partie? Je t'avouerais que ton ton ouvertement donneur de leçons voir méprisant quel que soit le sujet du forum commence à me faire grincer des dents.
    Soit tu es un druide ou étudiant en druidisme et tu vient amicalement rectifier certaines choses et nous apporter tes connaissances, soit tu detestes la wicca et le néo-paganisme et dans ce cas, je ne comprends pas trop ce que tu fais sur ce forum.
    J'ai fait partie de plusieurs groupes, mais comme dit dans ma présentation, actuellement je suis obligé de cheminer seul. Mon ton donneur de leçons ? Peut-être... je vais essayer d'y remédier, mais c'est un peu dans ma nature (pas d'être donneur de leçons mais d'être plutôt concis et direct...)

    Maël Maharet a écrit:Je suis un peu dure, désolée, mais j'avoue ne plus trop cerner ton but.
    Je ne suis pas offusqué. Mon but est clairement expliqué dans ma présentation. Je ne suis pas wiccan, mais je respecte cette voie. Je suis venu simplement apporter quelques "précisions" (qui ne sont certes que mon point de vue) par rapport à la confusion entretenue entre druidisme et wicca. C'est juste un vécu,comme je le disais plus haut, juste un peu marre de voir venir à moi des personnes toutes empruntes de ces confusions et qui ne comprennent pas lorsque je dis:" le druidisme, c'est pas ça ". Ca c'est dans le meilleur des cas, car parfois (assez rare c'est vrai) je reçois des : " Mais puisque je vous dit que le druidisme c'est ça !!! ". Comment réagirais-tu si quelqu'un qui ne cherche pas à savoir ce qu'est la wicca te tenais le même discours? Donc voila... mon but est simplement de faire un peu de pédagogie, pas de donner des leçons.

    Maël Maharet a écrit:Faire payer un enseignement ne me choque pas dans la mesure ou on reçoit chez soi du matériel de travail. Tout cela a un coût. Une tradition orale c'est très bien mais comment faire si on habite loin, si on a pas un Bosquet de druides  proximité? C'est peu-être un peu cher, mais c'est un choix personnel. A chacun de voir si il accepte de le payer ou pas.
    C'est ce que je disais, c'est un des intérêts de l'Obod par rapport aux gens isolés. Toutefois, des personnes neutres travaillant dans l'imprimerie ont évalué les supports (frais d'envoi compris) à environ 80 euros quelque alors que l'OBOD les vend plus de 300 euros. Je me pose juste la question de la différence, mais comme je le disais aussi, il y a peut-être des frais tout à fait honnêtes que je ne connais pas. Bien sur, chacun est libre de ses choix; il y en a d'ailleurs plus d'un qui trouvent dans l'Obod de quoi nourrir leur cheminement.

    Maël Maharet a écrit:Mais je te soupçonne fort de faire partie d'un groupe "rival" car tu peux dire dans le même temps que Carr-Gomm est très bien, mais que son ordre est frelaté.
    Je ne fais pas partie d'un "groupe" rival, mais je rejoins la position des groupes druidiques francophones qui ont clairement défini que l'enseignement doit être gratuit et que le druidisme est une voie initiatique, ce que n'est pas l'Obod.
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Lun 30 Déc 2013 - 21:17

    Coucou.

    Ça fait un moment que je ne suis pas passé, aussi là j'en profite pour relancer le sujet du calendrier celtique, sur un autre axe cette fois-ci. Il y a quelques mois je me suis prise de lubie de reconstitué un calendrier celtique luni-solaire à partir des informations archéologiques sur le calendrier de coligny eet voici ce que j'en ait retiré;

    LE TEMPS SACRE SELON LES CELTES.

    « Où que nous regardions, nous voyons que la vie décrit un mouvement de spirale. De l'escargot au tournesol, des replis invisibles de la molécule d'ADN aux galaxies tourbillonnants infiniement, la vie se déploit en spirale. Ce simple modèle comporte le secret de l'univers entier, car dans sa forme, se retrouve le cercle féminin et la ligne masculine. Sans ses deux mouvements, il n'y aurait pas de mouvement, et, par conséquent, pas de vie dans ce monde de contraire. » tiré de Vivre la tradition celtique au fil des saisons, de Mara Freedman.

    La spirale, symbol omniprésent chez les peuples celtique est ainsi la base de la conception du temps celtique, a opposer a notre conception moderne, rectiligne. Chez les celtes chaques aspects de la vie est cyclique. Comme les saisons, les bonheurs, les malheurs, nos humeurs, nos vis et nos réincarnations tournent sans fin.

    De ce faite la philosophie celtique, ne pousse pas à une progression constante, ni à une perfection au long terme au cours du temps, mais à l'acceptation des temps de repos, des temps difficiles comme des étapes nécéssaires dans la grande roue de la vie, pour nous mener aux temps d'opulences. On ne cherche plus alors à courir incessament derriere des but à atteindre, mais plutot à s'harmoniser avec les rythmes de la nature, et les notre. C'est dans cette optique que les celtes créerent leur calendrier.

    LE CALENDRIER DE COLIGNY

    Le calendrier de Coligny est une grande table de bronze du IIe siècle, trouvée à Coligny (Ain) dont les inscriptions constituent un calendrier en langue gauloise. C'est un document capital pour la connaissance de l’Antiquité celtique, qui nous renseigne sur la conception que les Celtes avaient du temps et sur leurs connaissances en astronomie.

    Ce vestige nous permet de reconstituer le calendrier luni-solaire, calendrier qui suit à la fois les lunaisons et le cycle solaire, extrement complexe et très précis utilisé par les celtes de cette époque.

    Les années celtique sont regroupées en lustres de 5 ans. Chaque année compte 12 à 13 mois lunaire, les mois de Quimon et Ciallos étant ajoutés aux autres mois une fois tout les 5 ans. Un mois lunaire celtique dure de 28 et 30 lates, un latis étant l'unité journalière celtique qui commence au couché du soleil.  Tout les mois débutent à « l'atenoux » qui désignerait non la pleine lune comme on le pensait au début, mais le premier quartier, ce qui expliquerai la division d'un mois celtique en deux périodes de 14 à 15 lates, l'une claire autoure de la pleine lune, l'autre sombre autour de la nouvelle lune. Chaque mois est anoté de l'inscription « matu » ou « anmatu » ; favorable ou défavorable. Il en est de même des lates mais je n'ai pas encore résolu cette enigme là, je vous tiendrai au courant si j'avance.

    Une année s'organise ainsi comme ci-dessous:

     
    Demi année Saisons Mois
    Giiemorotlio/Gam  moitié sombre,
    cycle des pousses, femelle, repos



     Cengiamos



    Quimon (présent une fois tout les 5 ans, matu, 30 lates)
    Samonios (matu, 30 lates)
    Dumannios (anmatu, 29 lates)
    Riuros (matu, 30 lates)
     Giamos Anagantios (anmatu, 29 lates)
    Ogronios (matu, 30 lates)
    Cutios  (matu, 30 lates)
    Semorotlio    /Sam, moitié claire,
    cycle des semences, male, travail
    Uesara Ciallos (présent une fois tout les 5ans, matu, 30 lates)
    Giamonios (anmatu, 29 lates)
    Simiuisonios (matu, 30 lates)
    Equos (anmatu, 28 ou 30 lates selon l'année du lustre)
     Samos  Elembiuos (anmatu, 29 lates)
    Edrenios (matu, 30 lates)
    Cantlos (anmatu, 29 lates)
    Un lustre de 5 années celtique ce compose ainsi :

    1ere année; 13 mois avec Quimon et un Equos de 30 lates, soit 385 lates.
    2eme année; 12 mois avec un Equos de 28 lates, soit 353 lates.
    3eme année; 13 mois avec Ciallos et un Equos de 30 lates, 385 lates .
    4eme année; 12 mois avec un Equos de 28 lates, soit 353 lates.
    5eme année; 12 mois avec un Equos de 30 lates, soit 355 lates.

    Ce systeme permet de suivre presque exactement les lunaisons, seulement au cours du temps un leger décalage s'installe. Celui-ci est rattrappé d'abord tout les 6 lustres, soit 30 ans ce qui correspond à un siècle celtique, en supprimant Quimos le premier lustre de chaque siècle. Dès lors le décalage, encore plus mince, est récupéré tout les 21 siècles celtiques soit un milénaire celtique ou 630 ans, en ne supprimant plus Quimos le premier lustre du 21e siècle trentenaire celtique.

    En se fiant à ce calendrier, on s'aperçoit que les dates actuelles données pour les Fêtes saisonières celtiques ne peuvent être justes pour certaines d'entre elles car au depart celles-ci était lunaire.

    LES FETES CELTIQUES

    Les fêtes celtes, appelées aussi liminaux, étaient de deux types; solaires et lunaires.

    Solstices et Equinoxs contituent les fêtes solaires ; Alban Eiler (21/03), Alban Efin (21/06), Alban Elfed (21/09) et Alban Arthan (21/12). Leurs dates ne sont pas discutables.

    En revanche Samain, Imbolc, Beltain et Lughnasadh furent d'abord des fêtes lunaires. Elles sont également appelées « jours du termes » ou simplement « termes » car elles marquent les chagements de saisons celtiques. Les Termes étaient fêtés traditionnellement 7 jours ; trois jours avant et 3 jours après leurs dates.

    Les dates de Termes peuvent donc être discutées, car premièrement le passage du calendrier lunaire au calendrier solaire fait varier n'importe quelle date fixe de l'un, de zéro à une dizaine de jours sur l'autre d'une année à l'autre. Ensuite les Termes devait correspondre à l'époque celtique, à des phases de la lune très précises.

    Il semblerait ainsi que Samain ait été fêté, soit à la nouvelle lune, six lates avant le début de la nouvelle année, soit au premier quartier le jour même. Les historiens n'en sont pas encore surs. Pour les Termes suivant je n'ai pas de certitude malheureusement à vous donner pour l'instant malgré mes recherches. Si quelqu'un en sait plus, j'aimerai bien qu'il me renseigne.

    Note : Deux moment journalier sont aussi des liminaux, autrement dit des point de  contactes avec l'autre monde propice à la magie ; l'aube et le crépuscule. Il enest de même pour midi et minuit mais à moindre mesure.
    Gwiddon
    Gwiddon

    Genre : Masculin Age : 54
    Scorpion Date d'inscription : 20/10/2013
    Messages : 529
    Localisation : France

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Gwiddon le Mar 31 Déc 2013 - 9:45


    Le calendrier est une question délicate, même les Druides ne sont pas d'accord entre eux. Certains s'appuient exclusivement sur le calendrier de Coligny et ne prennent en compte que les fêtes celtiques car il n'y a aucune mention des solstice et équinoxes dans celui-ci et, en dehors des coutumes populaires, on n'a aucune certitude qu'elles étaient fêtées. D'autres reprennent simplement les huit fêtes avec, pour les fetes celtiques, les 1er du mois. d'autres, enfin, essaient de suivre un calendrier luni-solaire en tenant compte de la lune pour les fêtes celtiques, mais sans suivre très précisément le calendrier de Coligny. Il faut dire que les religions païennes sont des spiritualités parmi d'autres et que toute la société ne tourne pas autour de nous. Nous sommes donc obligés de nous adapter au niveau calendaire car il n'est pas évident de ritualiser lorsque les conjonctions astronomiques sont optimale. Pas facile de fêter Samonios quand ça tombe un mercredi après-midi à 14h37...

    Il y a une étude approfondie du calendrier de Coligny sur le forum Druuidiacto

    http://druuidiacto.forumculture.net/t527-dates-des-celebrations

    .
    avatar
    Invité
    Invité

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Invité le Mar 31 Déc 2013 - 10:55

    Pour ma part, je trouve que le calendrier celtique manque de puissance parce que je retrouve tout et n'importe quoi.
    Avec le calendrier de Diana, j'ai le pin comme arbre, dans un autre, j'ai le roseau, dans un autre le chêne ou le bouleau...
    Pas facile de s'y retrouver, du coup je ne fais pas confiance et j'attends qu'il y en ait un d'officiel et définitif.
    tasagi
    tasagi

    Genre : Féminin Age : 33
    Taureau Date d'inscription : 27/10/2013
    Messages : 1480
    Localisation : valland

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par tasagi le Mar 31 Déc 2013 - 11:42

    Merci!
    Ca m'avais pas mal fascinée a une époque le calendrier celtique.
    Dommage que je n'apparaisse pas sur les informations de diana Wink



    Je rajoute donc le peuplier (4/8 février, ou 1 / 14 mai , ou 5 /13 aout)

    Le peuplier:

    Le PEUPLIER symbolise la métamorphose


    La moindre brise le met en mouvement et le doux bruissement de ses feuilles nous rappelle sa présence. Tendre, léger, il se prête à la sculpture. Cet arbre était vénéré pour sa souplesse et son adaptation.

    Vous qui êtes né(e) sous le signe de cet arbre protecteur, kes mystères les plus insondables ne résistent pas à votre sagacité. Capable de vous fondre dans n’importe quel milieu, votre capacité d’assimilation est grande et vous « pigez au quart de tour ». Votre curiosité est vive et votre côté "touche-à-tout" ne fait point de vous une girouette. Estimant que les choses doivent être réciproques, vous ne donnez qu’à ceux qui, à vos yeux, en sont dignes.


    Malheur à qui abuse de votre générosité ; vous lui faites payer lourdement sa dette. Votre insouciance est votre grande force car vous ne redoutez jamais le lendemain. Ainsi, vous êtes toujours prêt(e) pour l’aventure. Chez les Celtes, vous représentez la découverte et l’optimisme.

    Le Peuplier est aussi placé sous le signe de l’incertitude.


    Vous avez une belle apparence que vous soignez. Vous n’avez pas assez confiance en vous, vous êtes assez solitaire et avez tendance à voir la vie en gris plutôt qu’en rose. Ceci est peut-être dû à votre très,, peut-être même trop, grande lucidité.

    Vous avez un esprit vif qui très vite cerne les choses et les gens. Ceci pourra vous êtes très utile et vous brillerez dans les professions liées à la psychologie, aux sciences humaines ou à la philosophie. Vous allez au bout des choses ce qui facilitera aussi votre vie professionnelle.


    La vie de famille et surtout le couple ont une grande importance pour vous. Vous aurez besoin d’un partenaire gai, sociable, ouvert aux autres, qui vous fera rire et dépasser vos limites.


    Voila!
    Comme d'hab, y'a des trucs vrai, y'a des trucs faux :X
    Mais ca a le mérite d'être intéressant
    Gwiddon
    Gwiddon

    Genre : Masculin Age : 54
    Scorpion Date d'inscription : 20/10/2013
    Messages : 529
    Localisation : France

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Gwiddon le Mar 31 Déc 2013 - 11:55

    Sylvianne a écrit:Pas facile de s'y retrouver, du coup je ne fais pas confiance et j'attends qu'il y en ait un d'officiel et définitif.

    Je pense que ça n'est pas pour demain !! Le Calendrier a fait l'objet d'une Table ronde de deux jours lors d'un rassemblement de Comarlia et il ne s'est pas dégagé de consensus; chacun est reparti avec son Calendrier.

    Mais attention, je parle bien du Calendrier des fêtes druidiques contemporaines, pas des différentes interprétations "astrologico-celtiques" des mois de l'année. Ce sont des inventions personnelles qui peuvent servir de support comme d'autres, et dans lesquelles certains s'y retrouvent, mais elles n'ont rien à voir avec le Calendrier des Fêtes qui donnent lieu à des célébrations.

    .
    tasagi
    tasagi

    Genre : Féminin Age : 33
    Taureau Date d'inscription : 27/10/2013
    Messages : 1480
    Localisation : valland

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par tasagi le Mar 31 Déc 2013 - 12:12

    et d'ou vient, d'ailleurs , cette interprétation "astro" qu'on en a fait aujourd'hui? Y avait il vraiment un arbre lié a une période de l'année, ou est ce que les gens se les sont réappropriés un peu n'importe comment afin de faire un truc vendeur?


    Contenu sponsorisé

    Calendrier Celtique Empty Re: Calendrier Celtique

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 21 Juil 2019 - 16:58