Wiccan Domhanda

Un forum Païen d'étude des différentes traditions païennes, mais également des Sciences Hermétiques, de l'Histoire de la magie, des différents rituels, des plantes et des cristaux. . .


    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Lun 30 Nov 2015 - 5:39

    Bonjour , voilà je suis en train de relire un livre de Cunningham et une phrase dont je n'avais pas porté attention lors de ma première lecture , m'a sautée aux yeux , la voici:

    "Lorsque vous ressentez une joie irrépressible en admirant le coucher du Soleil ou le lever de la Lune, que vous voyez la Déesse et le Dieu dans les arbres qui s'accrochent aux montagnes ou les rivières qui sinuent à travers champs , que vous sentez les énergies palpitantes de la Terre au milieu d'une ville bruyante, vous avez été véritablement initié et vous êtes lié aux anciens pouvoirs et aux ancienne coutumes des divinités."

    Voilà une magnifique description de l'initiation Wiccane qui concerne tout le monde mais davantage ceux qui ne peuvent ou veulent pas se faire initier en Coven et qui de ce fait , se demandent si ils sont vraiment Wiccans ou pas , je trouve que cette simple phrase est plus utile que n'importe quelle autre réponse qui prendrait des pages entières!
    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Lun 30 Nov 2015 - 16:04

    Oui , c'est fou ces détails qui nous échappent lors de la première lecture , pourtant c'est la troisième fois que je lis ce livre Smile
    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Lun 30 Nov 2015 - 16:20

    Cette phrase sonne tellement juste, c'est l'une de celles qui avait plus fait écho en moi lorsque j'ai abordé la lecture de ce livre. Quand on arrive à cette proximité spontanée avec le monde et la nature, quand on y est connectés sans que cela demande un effort particulier, quand les détails qui semblent infimes aux autres ont en nous un impact bien plus fort... Quand je m'émerveille certains me répondent, comme s'ils ne comprenaient pas l'émotion : "oui enfin, c'est naturel !". Et dans leur bouche, dans leur tête même, "naturel" est devenu "banal"... alors que le naturel, c'est le monde. J'aimerais tellement que les hommes s'en rendent compte.

    Et comme le dit Scott Cunningham, ce sont des sensations qui jaillissent en voyant un tourbillon de feuilles mortes virevolter en automne, en regardant au printemps les myriades de pétales de fleurs emplir le ciel, en étant dans la ville mais en ne ressentant que le vent dans les arbres.

    Récemment, j'étais en voiture en Alsace, au crépuscule. La journée avait été humide et très brumeuse, et alors que nous traversions la campagne la brume s'enroulait en volutes partout autour de nous, comme des chapes de coton qui spiralaient au-dessus des champs moissonnés, s'entrelaçaient aux vieilles barrières en bois. La brume réfléchissait le rose et le safrané du crépuscule, la nature entière s'éteignait dans un tout dernier flamboiement, c'était sublime... Nous sommes allés à un rendez-vous ; et en sortant... La nuit n'était pas encore tout à fait tombée, mais d'un profond rose orangé la lueur qui englobait le monde s'était muée en bleu lavande. Il n'y avait plus personne sur les routes, les champs étaient d'un crème éteint et la brume mauve dessinait à la terre une couverture. De temps à autre émergeaient du brouillard les silhouettes floues d'un cheval dans un champ, d'une barrière, d'arbres dépouillés. Haut dans le ciel, la Lune ronde et pleine veillait sur le monde. Je n'ai même pas de mots pour dire à quel point c'était beau, mais en cet instant, j'ai vécu l'un des plus jolis et des plus profonds émerveillements de ma vie...
    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Lun 30 Nov 2015 - 16:57

    Très belle anecdote Rhiannon et je te comprends ! Smile
    Moi le soir il m'arrive de "parler" à la lune quand je me balade très tard en sortant mon chien , depuis maintenant deux ans (en y repensant , ça fait 2 ans que je m'intéresse à la Wicca) j'ai une seule obsession : vivre à la montagne , et je sais que dès que mes finances me le permettront , je mets les voiles pour vivre perché dans les hauteurs des Pyrénées ou des Alpes !

    C'est plus qu'aimer la nature à ce stade là , c'est un besoin de vivre proche d'elle , c'est pour ça que cette phrase a aussi fait écho en moi.

    On est peut être fous , mais quand je vois comme toi , les gens qui banalisent la nature en trouvant ça "normal" , je préfèrent être fou alors et m'émerveiller de tout ce qu'elle nous offre.

    Pour Mabon dernier , j'étais en pleine nature pour célébrer et j'ai eu le droit à des écureuils qui faisaient la course dans les arbres au-dessus de moi , j'ai vraiment savouré ce moment que peu de gens comprennent... Smile
    Sólríka
    Sólríka

    Genre : Féminin Age : 44
    Capricorne Date d'inscription : 26/07/2014
    Messages : 3109
    Localisation : IDF

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Sólríka le Lun 30 Nov 2015 - 18:49

    Je vous rejoins complètement dans ce que vous décrivez (Rhiannon, tu as pensé à devenir écrivain?), et pour ajouter ma pierre à l'édifice de l'émerveillement :

    Ce matin, en allant au travail, j'ai croisé la route de mouettes qui virevoltaient au-dessus de ma tête et je les ai regardé passer et repasser, le sourire aux lèvres, j'étais enchantée. J'ai vu leurs pattes qui se dandinaient pendant qu'elles volaient et j'ai tourné à gauche pour prendre la rue qui allait m'amener au bureau et le lune m'a accueillie, juste au dessus de la rue. Ma journée a super bien commencé!
    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Lun 30 Nov 2015 - 18:58

    J'adore ces petits moments qui semblent anodins mais qui sont pourtant lourds de sens pour nous ! Smile
    Ivinna
    Ivinna

    Genre : Féminin Age : 25
    Scorpion Date d'inscription : 29/11/2015
    Messages : 502
    Localisation : France

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Ivinna le Lun 30 Nov 2015 - 20:43

    Bonsoir. Pour ma part, je trouve le mot "initié" mal approprié. Que veut dire l'auteur par "initié" ? Si l'on en croit la définition standard, être initié signifie qu'on est admis à faire partie des activités d'une organisation (association, société, groupe, secte, etc)... Je pense que le mot "connecté" ou "lié" aurait mieux été dans ce cas.

    Je conçois l'initiation comme un passage impliquant un engagement. A ce titre, ce n'est pas juste admirer les oiseaux et dire "j'adore la nature". Il y a une notion de dévotion. La nature n'initie pas. Elle existe et nous en tirons les enseignements. Seuls les humains s'initient entre eux, se donnent des titres, des appellations...

    Dans les sociétés occidentales, nous avons un besoin profond de connexion à toutes sortes de choses. Nous voulons tous être "connectés"... Et puis d'abord : c'est quoi être connecté ? La lune m'inspire, les arbres me soufflent leur pensées, mais je ne me connecte pas forcément avec. Je les écoute, je leur parle, je les ressens, je m'en inspire surtout !

    En tant que païens, nous sommes plus sensibles à ce qui nous entoure parce que nous y faisons plus attention. Une véritable "connexion", ça se ressent jusqu'au fond des tripes, et ça ne s'établit pas dans n'importe quelle circonstance, ni avec tout. C'est un flux d'énergies, de matière et de sensations qui vous inhibent totalement. Lors d'une véritable "connexion", la personne n'a plus d'énergie, elle est vidée, sonnée... ce n'est pas juste un ébahissement devant une fleur ou une sauterelle Wink
    Petit Chêne
    Petit Chêne

    Genre : Féminin Age : 24
    Gémeaux Date d'inscription : 14/08/2014
    Messages : 1000
    Localisation : Paris

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Petit Chêne le Lun 30 Nov 2015 - 21:20

    Je crois que dans le cas de Cunningham, il ne faut pas entendre "l'initiation" comme la porte d'entrée d'une communauté, mais plus comme une initiation spirituelle et intérieure. Les contes, légendes, récits initiatiques ne se terminent pas toujours par la reconnaissance des êtres pairs, mais aussi par l'éveil de notre être intérieur, et je crois que c'est à ça qu'il est fait, ici, référence.
    Pendant longtemps, pour être Wiccan il fallait être initié par un Coven. Ce que Cunningham apporte, c'est la notion d'auto-initiation, c'est à dire que le "novice" se découvre dans la nature et perçoit le divin en tout, ce qui est, il faut le dire, une source perpétuelle d'émerveillement.
    Je trouve ça très bien de pouvoir s'ébahir devant une sauterelle, en quoi cela serait-il réducteur ? Pourquoi la connexion ne serait-elle que vampirisante ? Au contraire, la connexion avec le divin peut aussi être source d'énergie, tout comme l'émerveillement peut redonner espoir, gonfler d'énergie etc...
    Pour en revenir à l'initiation, je la vois dans sa définition large : une accession à un nouveau type de sagesse. Il y a un avant et un après l'initiation. Et je crois qu'il y a un avant et un après l'initiation décrite par Cunningham. C'est à dire qu'une fois que le lien avec la nature a été établi, il peut se développer, grandir et apporter la sagesse. L'ébahissement est une chose très positive, c'est un état de surprise, un choc, et du coup... peut-être aussi une forme d'initiation ? Wink
    Cathubodua a écrit:Elle existe et nous en tirons les enseignements.
    Exactement ! Smile Je suis d'accord avec toi, c'est l'être humain qui s'initie, et je trouve ça très beau qu'il puisse ressentir le besoin de s'engager comme cela auprès des forces divines dont il est une infime partie. Smile
    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Lun 30 Nov 2015 - 21:29

    Je crois comprendre ce qui te gêne dans ce qui a été dit, Cathubodua ; je crois aussi qu'il est très difficile lors d'une discussion de s'entendre parfaitement lorsqu'interviennent des termes qui témoignent d'un ressenti, de quelque chose d'aussi fort et intime que ce dont on parle.

    J'ai peut-être commis un abus de langage en utilisant le mot "connecté" ; mais pour moi cela ne signifie pas cette immersion puissante et absolue dans des énergies que tu évoques. Si je devais choisir un autre terme pour mieux exprimer mon propos, je crois que je parlerais d'un sentiment de communion, d'harmonie spontanée, simple mais intense avec ce qui fait l'objet de l'émerveillement. Je garde l'émerveillement, parce que l'ébahissement me semble un peu trop négatif, et que même les plus petites choses peuvent nous procurer de ces joies qui nous emportent à la fois le coeur et l'esprit. Quand je me sens connectée, je ne dis pas que je me connecte avec un arbre et toutes ses énergies, mais je me connecte à lui, à ce qu'il est. Je partage son existence, je reconnais et je ressens la nature divine de son existence, et je m'en émerveille.

    Concernant l'initiation, je crois comme Petit Chêne qu'ici ça n'est pas utilisé comme un rite de passage menant à l'acceptation d'un individu au sein d'une communauté. C'est vraiment le fait de prendre conscience que tout autour de soi est divin, et en cela on peut considérer que si, la nature, le divin, initie spontanément quiconque s'adonne spontanément à sa découverte, quiconque est prêt à en prendre conscience ; et par la suite s'en émerveiller.

    J'ignore si je suis très claire, mais pour conclure : je comprends ce qui t'a "gênée" dans les précédents messages, mais je pense que c'est simplement dû au fait que chacun ne met pas le même sens derrière le même mot ^^


    (Lilith ; tout dépend de ce que tu entends par écrivain ! ^^ J'écris oui, beaucoup, par contre je n'ai jamais rien publié ni quoi que ce soit =) )
    Nemesis
    Nemesis


    Genre : Masculin Age : 29
    Poissons Date d'inscription : 06/07/2014
    Messages : 8557
    Localisation : Paris

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Nemesis le Lun 30 Nov 2015 - 21:49

    Je te comprends Arbrenuit. Il est vrai qu'à chaque lecture, je découvre des petites phrases merveilleuses et pleines de sens. Et je suis émerveillé à chaque lecture!Smile Merci pour vos témoignages.

    Il est vrai qu'à la dernière pleine lune, j'étais en extase et dans une plénitude absolue en l'admirant et je vous comprends sur ce point. Smile
    Sólríka
    Sólríka

    Genre : Féminin Age : 44
    Capricorne Date d'inscription : 26/07/2014
    Messages : 3109
    Localisation : IDF

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Sólríka le Lun 30 Nov 2015 - 22:07

    Je rejoins ce que tu écris Petit chêne. Par ailleurs, il me semble qu'en faisant plus attention justement, il est plus courant de se connecter à la vie sous ses différentes formes et de ressentir la beauté de la grande mère.

    (Rhiannon : tu as du style, un beau phrasé et tu racontes vraiment bien. Tente ta chance ;-))
    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Lun 30 Nov 2015 - 22:17

    Il faut aussi comprendre ce qui se cache derrière la nature : Le  Dieu et la Déesse (pour les wiccans , je me prononce pas pour les autres formes de paganisme).
    De mon point de vue , je pense que Cunningham voulait nous rassurer sur l'initiation , c'est une prise de conscience de la nature , de sa beauté , de sa force et de sa fragilité.
    Avant que je ne m'intéresse à la Wicca , j'aimais la nature , mais pas au point de devenir panthéiste , c'est après coup et maintenant encore que je vois comment j'ai progressé et évolué par rapport à cette prise de conscience , qui pour moi , a été un "coup de pouce" donné par les divinités.


    A ce titre, ce n'est pas juste admirer les oiseaux et dire "j'adore la nature". Il y a une notion de dévotion. La nature n'initie pas.


    C'est là ou je ne partage pas ton point de vue. Si le Dieu et la Déesse sont dans la nature alors oui , la nature initie ! Le Dieu , la Déesse , les esprits de la nature font partie intégrante de cette dernière.

    A Mabon je suis allé faire ma célébration en forêt , avant toute chose , j'ai d'abord salué l'esprit des lieux en lui demandant l'autorisation de lui rendre hommage , et après j'ai célébré le Dieu et la Déesse.

    Si on part du principe que tout ce qui nous entoure est lié à eux alors pourquoi la nature ne pourrait pas nous initier ?

    De plus il ne faut pas oublier que Cunningham propose toutefois un rituel pour s'auto-initier qui pour moi est une véritable initiation au même titre que celle faite par la nature , seulement je trouve l'auto-initiation plus forte , puisque on donne de notre énergie à préparer ce rituel.
    Nemesis
    Nemesis


    Genre : Masculin Age : 29
    Poissons Date d'inscription : 06/07/2014
    Messages : 8557
    Localisation : Paris

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Nemesis le Lun 30 Nov 2015 - 23:53

    Mais auparavant, je ne ressentais pas grand chose face à la nature et d'ailleurs j'en avait parlé sur le forum. Mais que les dieux soient loués maintenant je savoure la beauté de cette création magnifique! Smile

    Je pense que la nature nous inities à ce monde, si déjà nous commençons à nous orienter vers le paganisme. Elle a une telle attractivité qu'elle permet de ressentir plus de choses que n'importe quel rituel.
    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Mar 1 Déc 2015 - 0:52

    Et que penser quand on voit ça :

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Images10

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Images12

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Images13

    Tout ce qui nous entoure est magnifique , même au delà de notre perception (ça fait quand même vachement Flower Power tongue )
    Petit Chêne
    Petit Chêne

    Genre : Féminin Age : 24
    Gémeaux Date d'inscription : 14/08/2014
    Messages : 1000
    Localisation : Paris

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Petit Chêne le Mar 1 Déc 2015 - 0:58

    Rooh mais enfin, Arbrelune, il ne faut pas nous surprendre comme ça avec d'aussi belles images !
    On va s'évanouir d'extase ! Wink
    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Mar 1 Déc 2015 - 1:11

    Héhé ! Smile
    Ivinna
    Ivinna

    Genre : Féminin Age : 25
    Scorpion Date d'inscription : 29/11/2015
    Messages : 502
    Localisation : France

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Ivinna le Mar 1 Déc 2015 - 8:11

    Je n'ai fait que partager mon point de vue d'après mes expériences. Je conçois que beaucoup d'entre vous ait une conception différente de l'initiation et de la connexion Wink

    La nature est magnifique, certes, mais elle a aussi sa part de cruauté... J'ai l'impression que beaucoup de païens négligent la part sombre de la nature. Elle donne mais n'hésite pas à tuer les plus faibles...

    Lors de la célébration de Samhain, nous avons fait une promenade spritituelle à Bibracte. Nous nous sommes rassemblés autour d'un hêtre centenaire pour l'honorer. J'ai tout de suite été mal à l'aise et je n'ai pas été la seule. L'arbre ne voulait pas de nous. Il était en colère, triste et lassé. Pourtant nous étions tous païens, tous proches de Mère Nature. Beaucoup de personne l'ont ignoré et l'ont touché et tenté d'établir une connexion avec lui sans même lui avoir demandé la permission. Pour ma part, je ne m'en suis pas approchée. Cet arbre n'avait pas demandé à être honorer, il voulait vivre tranquillement. J'en avais les larmes aux yeux de me sentir aussi coupable. Maintenant ma vision de la nature a changé. Elle est parfois hostile mais nous ne nous en rendons pas forcément compte. Oh oui je l'aime. Ca, ça ne changera jamais, mais j'essaie de prendre conscience de toutes ses facettes.


    Dernière édition par Cathubodua le Mar 1 Déc 2015 - 13:25, édité 1 fois
    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Mar 1 Déc 2015 - 8:39

    Ah on s'est mal comprit alors.
    Je n'ai jamais dit que la nature était gentille ou méchante , ces notions sont inexistantes chez elle. Juste qu'elle était magnifique et quand je dis ça ,ça concerne tous ses aspects , qu'ils soient destructeurs comme un cyclone ou un tsunami ou paisibles comme les vaguelettes d'un étang ou la brise fraîche d'un été Wink
    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Mar 1 Déc 2015 - 10:57

    La part sombre et même mortelle de la nature n'est pas négligeable c'est certain, mais comme Arbrelune je ne la crois pas négligée lorsqu'on parle de sa beauté. A mes yeux, c'est comme trouver également beaux le tableau d'un paysage et une scène de viol ou de massacre. L'un représente une scène paisible, l'autre une scène violente ; pourtant les deux suscitent un profond respect et un sentiment de beauté qui transcende ce qui est représenté ou ses conséquences.
    Ivinna
    Ivinna

    Genre : Féminin Age : 25
    Scorpion Date d'inscription : 29/11/2015
    Messages : 502
    Localisation : France

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Ivinna le Mar 1 Déc 2015 - 13:28

    D'accord Wink
    Petit Chêne
    Petit Chêne

    Genre : Féminin Age : 24
    Gémeaux Date d'inscription : 14/08/2014
    Messages : 1000
    Localisation : Paris

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Petit Chêne le Mar 1 Déc 2015 - 13:55

    C'est là qu'intervient la notion de sublime ! Smile
    Le sublime va au delà de ce qui est bon pour l'homme, on peut être fasciné par la contemplation de l'horreur. Contrairement à Rhiannon, je n'irais pas jusqu'à dire qu'un tableau représentant un viol peut être beau, mais fascinant oui. Le tableau de Léon Bonnat qui représente le désespoir de Job, dépouillé de tout ce qu'il possédait et aimait est sublime et atroce.
    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham <a href=L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Job10" />
    Qu'une tornade ravage tout sur son passage, c'est aussi sublime, ça éveille même l'instinct de mort.
    C'est assez dommage, j'ai l'impression que maintenant, quand on est fasciné par quelque chose on passe pour un bisounours. Je trouve ça merveilleux de ressentir qu'un arbre ne veut pas voir ma tronche ! ;D

    Cathubodua, c'est terrible ce que tu racontes, ces gens qui imposent leur présence ! Ça me fait penser à cette mode d'aller faire des câlins aux arbres sans même être sensible à ce que eux désirent. Franchement, si j'étais un arbre et que tout le monde venait me prendre dans ses bras, j'en aurais ras le tronc ! Wink
    avatar
    Invité
    Invité

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Invité le Mar 1 Déc 2015 - 22:16

    Oui merci pour l'anecdote Cathubodua , assez émouvant ! Sad
    Nemesis
    Nemesis


    Genre : Masculin Age : 29
    Poissons Date d'inscription : 06/07/2014
    Messages : 8557
    Localisation : Paris

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Nemesis le Mar 1 Déc 2015 - 22:18

    Oui, mais on essaye de faire au mieux pour respecter la nature. Je ne sens pas si j'agace un arbre et j'en suis désolé si c'est le cas, mais il ne faut pas mépriser les gens, ils font ce qu'ils peuvent pour vivre avec la nature. Déjà, si on arrêtait d'abattre des arbres par dizaines de milliers, ça sera déjà bien. Je suis désolé pour cet arbre, s'il a été dérangé, mais je ne vais pas culpabilisé pour ça, je le fais déjà assez pour ma présence sur Terre pour ne pas le faire quand je suis dans une forêt. Je trouve qu'on se flagelle un peu trop. Mais ce n'est que mon avis. Mais merci pour ton témoignage qui m'a quand même touché.

    Un chat qui gratte l'arbre va s'en foutre, c'est pas pour autant qu'il est l'ennemie de la nature tout comme quant il tue 10000 être vivant par an d'ailleurs. La nature a toute les facettes, je m'en rends bien compte.
    Gwiddon
    Gwiddon

    Genre : Masculin Age : 54
    Scorpion Date d'inscription : 20/10/2013
    Messages : 529
    Localisation : France

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Gwiddon le Mar 1 Déc 2015 - 23:10

    Nemesis a écrit:
    Je pense que la nature nous inities à ce monde, si déjà nous commençons à nous orienter vers le paganisme. Elle a une telle attractivité qu'elle permet de ressentir plus de choses que n'importe quel rituel.

    Le mot important ici est pour moi "si". Je suis d'accord avec les différents points de vues, mais je pense qu'il y a également incompréhension.

    Effectivement, la nature est inspirante et peut parfois l'être tellement sur un  plan émotionnel qu'elle provoque en nous une prise de conscience profonde. Mais pour moi, si la prise de conscience fait partie de l'initiation, à elle seule elle n'est pas une initiation. L’initiation s’inscrit dans une Quête, "si" on a commencer à chercher un sens, des réponses à des questions sur l'univers qui nous entoure; alors la nature peut très exceptionnellement provoquer dans notre être profond une "initiation". Nous connaissons tous ces personnes qui dans un cadre très inspirant, marchent en regardant leurs chaussures et en parlant de leur travail ou des impôts.

    Je pense que d'une manière générale, la Vie elle-même est la grande initiatrice, mais cela reste aléatoire si l'on n'est pas dans une démarche spirituelle et on peut vivre une situation initiatique sans pour autant en retirer un "bénéfice". C'est là où je diverge de Nemesis car un rituel initiatique va au-delà d'une simple ressenti. Dans une initiation en groupe, il y a déjà une demande qui est formulée consciemment. Çà semble anodin, mais c'est très important. Ensuite, on s'y prépare intérieurement les jours qui précèdent le "grand jour". Et lorsqu'on a reçu une initiation, il y aura eu en nous des prises de conscience et des clés nous aurons été données pour être beaucoup plus à même de percevoir et vivre ce que la Vie peut nous présenter.

    Contenu sponsorisé

    L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham Empty Re: L'initiation chez les éclectiques et solitaires selon S.Cunningham

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 22 Juil 2019 - 14:52