Wiccan Domhanda

Un forum Païen d'étude des différentes traditions païennes, mais également des Sciences Hermétiques, de l'Histoire de la magie, des différents rituels, des plantes et des cristaux. . .


    Dii Involuti

    Nemesis
    Nemesis


    Genre : Masculin Age : 29
    Poissons Date d'inscription : 06/07/2014
    Messages : 8557
    Localisation : Paris

    Dii Involuti Empty Dii Involuti

    Message par Nemesis le Jeu 2 Juin 2016 - 0:04

    Contrairement aux Dii Consentes, les divinités majeurs et aux divinités mineurs, il n'y a pas d'équivalent romain à cet aspect très intéressant de ma mythologie Étrusque.

    Voici plus d'infos:

    Les Dii Involuti, c'est-à-dire les « Dieux Voilés », sont dans la mythologie étrusque un groupe de dieux qui, par opposition aux Dii Consentes (les dieux principaux, à peu près équivalents aux divinités olympiennes, et tous capables de lancer la foudre) et aux divinités inférieures, sont absolument inconnaissables, que ce soit en essence, en apparence, en genre sexuel, en nombre, ou en attributs. Les Dii Involuti étaient considérés par les étrusques eux-mêmes comme nimbés de mystère, et pour cette raison on sait très peu de choses à leur propos, si ce n'est qu'ils étaient les premiers des dieux et les dieux du rang le plus supérieur dans leur panthéon, c'est-à-dire situés au-dessus des autres divinités majeures dans la hiérarchie céleste (note plus bas). On ignore si le destin était pour les étrusques divinisé, et, le cas échéant, sa position dans cette hiérarchie ; il est possible qu'il ait fait partie des Dii Consentes sous le nom de Cilens, qu'il ait fait partie des Dii Involuti eux-mêmes, ou qu'il leur ait été encore supérieur.

    Note: « Ce sentiment de crainte apparaît dans toute la religion des Étrusques : la plupart de leurs dieux étaient armés de la foudre. Les grandes divinités étaient Jupiter tonnant (Tinia), Junon (Thalna ou Capra) et Minerve (Minerva). Des temples leur étaient consacrés dans toutes les villes de l'Étrurie. Les rituels des prêtres étrusques avaient déterminé les formes et le caractère de tous, les chants usités dans le culte de chacune de ces divinités : ces livres, qui subsistèrent jusqu'à l'invasion des barbares en Italie, aux cinquième et sixième siècles, ont disparu pour jamais. Après les divinités qui viennent d'être nommées, il y en avait d'autres qui se rapprochaient plus ou moins des dieux de l'Olympe grec, particulièrement Vulcain, Mars, et même Hercule, qu'on voit armé de la foudre sur plusieurs monuments. Saturne, le Kronos de la mythologie grecque, n'a point été, comme celui-ci, chassé des cieux par Jupiter : il est descendu sur la terre pour enseigner l'agriculture aux peuples italiques, et son règne est appelé l'âge d'or. Ottfried Mûller et Gerhard mettent Saturne au nombre dès neuf dieux qui lancent la foudre. Ces dieux tonnants sont appelés, par Varron et d'autres écrivains, dii consentes, les grands dieux. Cependant les Étrusques en reconnaissaient d'autres qui leur étaient supérieurs et qui sont désignés par le nom de dii involuti, les dieux voilés, « puissances mystérieuses qui habitaient les profondeurs du firmament, qu'on ne nommait jamais, et dont l'essence était d'autant plus divine qu'elle ne pouvait être définie. Nous n'avons donc que bien peu de chose à dire de ces ordonnateurs inconnus dont on adorait les décrets sans chercher à remonter jusqu'à eux, et cependant cette croyance nous est un enseignement. D'abord elle nous repose, par un principe moins matériel, de la fatigante superstition que nous avons trouvée jusqu'à présent en Etrurie ; puis elle détermine chez les Étrusques une disposition contemplative que nous chercherions en vain dans les autres races italiques. Ce qu'ils aimaient probablement dans les dii involuti, c'était ce quelque chose d'ignoré qui produit les grandes émotions : le mystère a été pour eux un des plaisirs de la pensée. » »


    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dii_Involuti

    Que pensez-vous de ces mystérieux dieux? Smile

      La date/heure actuelle est Dim 21 Juil 2019 - 6:20