Wiccan Domhanda

AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Samhain - Le nouvel an celtique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 240
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 46
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Mar 7 Mar 2017 - 10:10

Oui mais dans ce cas peut-on encore parler de druidisme? Les druides anciens n'étaient qu'une petite partie de la spiritualité celtique qui malheureusement ne nous est parvenue que par des bribes réarrangées à la sauce romaine et chrétienne. La démarche néo-druidique est louable, mais, sans parler d'usurpation, on ne saurait nommer ces personnes 'druides' comme on pouvait le faire il y a 2000 ans. Il faudrait inventer un nouveau nom. Il y a ceux qui considèrent le druidisme comme une religion de la terre alors que les découvertes actuelles nous prouvent le contraire et que le rapport à la nature en Gaule n'était guère différent de celui de la Grèce ou de Rome. Il y a les reconstructionnistes qui pour moi sont peut-être encore plus dangereux si l'on s'intéresse vraiment aux Celtes: ils partent des découvertes récentes (sanctuaires fermés plutôt que cercles de pierre en pleine forêt), mais mixent les faits archéologiques avec des éléments de l'Irlande médiévale christianisés, de faux documents de la Renaissance galloise, assaisonnés avec un peu de spiritualité hindoue (ils ont enfin compris que les druides étaient plutôt des brahmanes que des shamans), et du folklore local, le tout avec, pour certains, une pseudo-langue gauloise qui n'est qu'un mélange de dialectes pris à divers époques dans divers lieux, ou, encore pire, célèbrent en Breton, une langue moderne elle-même reconstruite et attestée bien après la disparition des derniers druides, et ont ainsi le sentiment d'être 'dans le vrai'! Par exemple ce dieu 'Dagodeuos' qui fourmille sur les sites néo-druidiques n'est qu'une invention inspirée du Dagda irlandais, absolument pas attesté sur le continent.
Ainsi personnellement, et plus j'avance dans l'étude des celtes, l'hypothèse même d'un druidisme contemporain s'éloigne à pas de géant. Parlons plutôt d'une spiritualité d'inspiration celtique, d'officiants néo-druidique, mais laissons les mots 'druides' ou 'bardes' au passé. Laissons des forums comme Druuidacto de côté pour aller vers L'Arbre Celtique dont la page d'accueil est très claire à ce sujet, bien qu'elle soit attaquée par certains néo-druides souvent totalement ignorants des choses celtiques mais qui pensent que leurs allégations sont la vérité et que les historiens ont tort!!!
C'est d'ailleurs la démarche originelle du Colloque d'études druidiques qui se tient désormais chaque année en Novembre sous l'égide le la revue Keltia: partir des faits, inviter les 'savants', historiens, linguistes, philologues, et poser sur la table nos connaissances actuelles en la matière. A partir de cela, on pourra recréer quelque chose d'à peu près cohérent, mais qui ne sera toujours pas du druidisme comme le vivaient les Anciens. Celui-là est mort et enterré sous 2000 ans d'éducation judéo-chrétienne et, qu'on le veuille ou non, notre pensée est influencée par cette idéologie. Inventer quelque chose d'actuel est louable et c'est pour cela que j'apprécie ton pragmatisme, Gwiddon. Mais est-ce encore du druidisme? Peut-on forger à partir du secret, du vide, réinventer les noms de dieux qui nous sont inconnus, recréer des rituels dont nous ignorons tout? Les druides coupaient-ils vraiment du gui avec un serpe d'or ou de cuivre? Nous n'en savons rien alors que cette image décrite une seule fois par un auteur romain (Pline) est devenue la représentation archétypale du druide. Et tout est ainsi; chaque 'fait' est sujet à caution et trop d'incertitudes demeurent quant à la pensée même qui animait ces hommes (désolé Mesdames, aucune trace de druidesse par le passé...), leur philosophie. La seule réalité, c'est qu'ils étaient intimement liés à la société celtique indépendante qu'ils dirigeaient, voire étouffaient de leur emprise; quand cette société est tombée sous les coups romains (et même un peu avant par le mélange culturel avec la Méditerranée et l'arrivée du vin!), ils sont tombés avec elle. Il ne sert donc à rien de se lamenter sur un passé perdu que nous ne pouvons pas reconstruire; et créer quelque chose de nouveau pourrait même passer par un renoncement pur et simple au druidisme.
Pour ceux que ça intéresse, il y avait déjà eu un débat de ce genre ici: http://wiccandomhanda.forumactif.org/t3904-mic-mac-celtique


Dernière édition par Carnun le Sam 11 Mar 2017 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cearnunnos.blogspot.fr/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Mer 8 Mar 2017 - 0:44

Carnun a écrit:
célèbrant en Breton, une langue moderne elle-même reconstruite et attestée bien après la disparition des derniers druides,

D'accord sur tout ! Cependant je préfère le terme de "langue importée" plutôt que "reconstruite". Le Breton est importé au Vème siècle de notre ère depuis le sud-ouest de l'Angleterre actuelle par les "invasions des britto-romaines" venus de Grande-Bretagne, eux-mêmes chassés par les invasions saxonnes et angles.

Cette invasion de l'Armorique encore largement païenne (1) par la soldatesque romano-brittonique largement christianisée est appelée (pudiquement) la "receltisation" du Vème siècle. Et comme toutes les invasions, cela ne s'est pas fait dans la douceur !

Finalement, les bretons actuels, les "derniers celtes de France", comme le pensent beaucoup, sont en fait arrivés APRES les Francs, les Burgondes, les Alains, etc... Ils faudra attendre les Vikings pour qu'ils ne soient plus les petits derniers arrivés !

Les Druides de Bretagne
: désolé, ils n'y en a plus depuis la "bataille des Vénètes"... Manque de pot, on l'a perdue celle-là !

(1) paganisme gallo-romain, ce qui signifie : sans druides disparus depuis plusieurs siècles, déjà à l'époque

NdA : merci au correcteur, tant de fautes sur 5 lignes... shame on me... (Il me semblait qu'on pouvait utiliser les chiffres arabes pour la numérotation des siècles ?)


Dernière édition par RavenStorm le Mer 8 Mar 2017 - 13:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 240
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 46
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Mer 8 Mar 2017 - 11:36

Ah! RavenStorm, content de te revoir ici et en pleine forme pour nos chevaux de batailles favoris, la destruction des idées reçues!
Quand je parle de langue reconstruite, je parle bien sûr de la langue enseignée dans les Ecoles Diwan, formée récemment de divers dialectes et pas vraiment authentique; et c'est celle-là qu'utilisent certains groupes druidiques dans leurs pseudo-rituels!
D'ailleurs tant qu'on y est, je me suis laissé dire que le triscèle tant abusé dans les colifichets bretons était inconnu en Armorique avant le milieu du XXe siècle! Présent dans l'Antiquité sur des monnaies danubiennes, au Haut Moyen Age en Irlande, il est inconnu de l'Europe médiévale et des siècles suivants. On le trouve aussi chez les Bouddhistes et bien malin qui peut dire ce qu'il symbolisait. Trinité? Eléments? tout ce qu'on lit sur Internet est tronqué et interprété à la manière des runes qui ne sont, il faut s'en souvenir, qu'un alphabet né vers le IIe siècle et rien ne nous dit qu'elles étaient utilisées pour la divination. Alors quand je vois des groupes druidiques utiliser des runes en le présentant comme des héritages de leurs ancêtres... Sans commentaire.


Dernière édition par Carnun le Sam 11 Mar 2017 - 22:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cearnunnos.blogspot.fr/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Mer 8 Mar 2017 - 13:29

Salut Carnun,

Oui, je prends le temps de poster sur ton sujet. Si tu permets je vais répondre point par point à ton dernier post.


Carnun a écrit:
Quand je parle de langue reconstruite, je parle bien sûr de la langue enseignée dans les Ecoles Diwan, formée récemment de divers dialectes et pas vraiment authentique; et c'est celle-là qu'utilisent certains groupes druidiques dans leurs pseudo-rituels!

C'est plus compliqué et plus simple que cela en fait. Le breton moderne s'est construit sur le dialecte dit Léon-Kerne et la réforme orthographique de 1951 à permis d'unifier la langue (d’où son nom actuel de "peureuvan" : unifié). C'était nécessaire pour le travail d’édition et donc la diffusion des textes (modernes - XIXème et XXème siècle surtout). Cela a permis de "définir" l'alphabet choisit (le "celtique" ou le latin) et d’établir des règles surtout pour l'écrit. Les grands perdants de ce mic-mac sont les "vannetais" (les 3 dialectes du Sud-Est issus du 56 et du 44) qui avaient un "rannyezh" (dialecte) à la structure spécifiques, aux syntagmes relâchées et qui écrivaient avec l'alphabet latin (1). Bref, ce sont les linguistes qui ont fait des choix déjà préexistants dans la langue pour unifier (au départ tout du moins) une langue qui d'orale (surtout) devenait écrite. Il y a eu un long, très long débat sur le "Passé simple" qui a finalement été maintenu dans la langue à l'écrit alors qu'il n'est plus usité à oral depuis au moins un bon siècle voire un bon siècle et demi. Mais pour écrire convenablement nous avons besoin de deux temps au passé et on ne pouvait faire l'économie de ce "prétérit". Du coup je ne suis pas capable d'utiliser le prétérit à l'oral mais je le lis et l'écris parfaitement !!! Bref, la question de la langue bretonne moderne est complexe et toujours sujet à débat, au fond comme n'importe quelle langue : pour les québécois nos anglicismes sont une hérésie alors que pour nous il nous paraîtrait terriblement arriéré ou saugrenu de "magasiner" ou de traduire tous les titres de film, parce que "Catwoman" cela sonne mieux que la "femme-chat" (selon nous, bien sûr !)  cat . Pour finir, conclure, je comprends très bien les textes en breton des siècles antérieurs (faut s'adapter un peu) et comme tout le monde, j'ai un peu plus de mal avec les "prophéties de Merlin" car c'est du Breton du Moyen-Age assez particulier, comme pour le français d'ailleurs (Rabelais : ça va, les textes du 11ème : c'est un brin plus lourd).


Carnun a écrit:
D'ailleurs tant qu'on y est, je me suis laissé dire que le triskèle tant abusé dans les colifichets bretons était inconnu en Armorique avant le milieu du 20è siècle!

Le triskel (2) ! Vaste débat ! Globalement, je ne sais pas s'il était connu en Bretagne avant le XXème siècle. Je ne crois pas. Le triskel est un symbole non pas celtique mais préhistorique. On le trouve, si ma mémoire ne me joue pas des tours, sur les monuments mégalithiques du Connemara (Irlande - Eire). Le triskel, ce qui va par trois, est un symbole plutôt britannique ancien hérité de période et de peuples antérieurs à ceux que nous qualifions de celtes. Il est à ce titre plus emblématique des peuples gaéliques que celtiques. Les symboles de la Bretagne ont toujours été la croix celtique (que l'on trouve des deux côtés de la Manche) et l'Hermine (mythe du roi Conan Meriadec). Et pour finir de tordre des cous : la musique bretonne en "bagad" n'existait pas avant la fin de la Seconde Guerre Mondiale. C'est un copié-collé avec arrangements à notre sauce des formations musicales d'Ecosse. Le son trad[NdC: -uit? -itionnel?] de Bretagne c'est le fait de "sonner" (jouer) en couple : Bombarde et binioù kozh (plus aiguë que les binoù braz, la cornemuse bretonne).

Pour ce qui est des druides en Bretagne : leur symbole n'est pas le triskel mais l'Awen ! (forme abstractive de l'esprit de feu - de la 7ème langue de feu d'Agni (kali)... c'est comme cela que je le vois).

Pour conclure : je te rejoins sur un point FONDAMENTAL : les druides n'étaient pas des chamans mais bien une caste brahmanique à l'instar de celle construite sur les lois védiques... Caste propre à certaines cultures dites "indo-européennes ou indo-aryennes, bien que ces termes soient loin de pouvoir définir avec précision des peuplades issues certes de creusets homologues mais ayant rapidement divergé, poussées par le nécessaire syncrétisme humain. (Syncrétisme non pas synonyme d'abandon d'origine ou de spécificité mais bien clé de l'enrichissement du capital tribal par apports socio-génétiques successifs.



(1) Exemple : Araignée : en breton moderne - Kevnidenn / en "vannetais" ancien : Queffnidenn (le "Q" n'existe plus dans l'alphabet moderne et donc le "QU" pour le son "KE" non plus, par voie de conséquence)

(2) Triskel est un mot... Grec (non, non c'est pas un mot celte) ! On le trouve de toute façon partout et même sur les abbayes du Moyen-Age, au Japon... etc... il représente ce que les peuples en ont fait selon leur propres traditions et suivant moult amalgames culturels parfois antinomiques.


Dernière édition par RavenStorm le Jeu 9 Mar 2017 - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 240
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 46
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Mer 8 Mar 2017 - 18:40

Ben j'aurais pas dit mieux...
On peut d'ailleurs ajouter que 'triscèle' devrait se prononcer 'triSSèle' et non pas 'triSKel' comme on l'entend partout. Le swastika est donc un "tétrascèle" ou "quadriscèle". Et dire que ça a fait sourire au Colloque Keltia quand Venceslas Kruta l'a prononcé de la manière adéquate. A force d'entendre des faussetés, elles entrent dans les esprits, comme des horreurs du style 'au jour d'aujourd'hui' ou 'incessamment sous peu'. Ah ça, on est loin des prétérits bretons!
(Je précise aux correcteurs que les mots 'triSCèle, tétraSCèle et quadriScèle' sont bel et bien attestés - il suffit de taper sur Google -, et c'est ici un choix d'orthographe afin de dé-bretonniser le débat et sa prise d'otage par certains régionalistes, d'où la prononciation du professeur Kruta totalement injustifiée si l'on écrit avec SK...  Or le professeur Kruta, je pense, doit savoir de quoi il parle et comment il le parle Very Happy . Aussi on voudra bien laisser cette orthographe. Par exemple, personne ne corrige 'Ouassiré' là où quelqu'un a écrit 'Osiris'...)  


Dernière édition par Carnun le Sam 11 Mar 2017 - 22:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cearnunnos.blogspot.fr/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Jeu 9 Mar 2017 - 0:38

Carnun a écrit:
Ben j'aurais pas dit mieux...


Merci, de ta part, je prends cela comme un compliment...  Embarassed


Carnun a écrit:
A force d'entendre des faussetés, elles entrent dans les esprits,...
C'est tout le problème de notre société, tellement apte à apprendre grâce à la technologie et en même temps si ignorante et avide de raccourcis fallacieux pour peu qu'ils fussent schématiques et vaguement poétiques.

La fameuse "Bataille de Poitiers en 732 en est le meilleur des exemples". Est-elle importante : oui, fondamentale même, mais pour tout autre chose que ce que l'on croit. Bilan : tout le monde vénère ou exècre un mensonge, une vision romantique allégorique tout droit sortie des livres d'histoire du XIXème siècle dont le rôle étaient (uniquement) de conditionner des générations de têtes blondes en vue des réjouissances anticipées d'une guerre (enfin) victorieuse contre "l'infâme" Germanie... Tout cela s'est terminé dans les tranchées de la 1ère Guerre Mondiale !  L'homme est mouton et moi : ça me rend fou !

C'est vrai pour l'histoire, pour la religion et c'est encore plus vrai à notre époque où la moindre parole, la plus petite des objections, se cristallise en miasmes délétères palpables et crispent les esprits jusqu'à les amener à un point de rupture. Evil or Very Mad  Nous sommes devenus plus "savants" que nos ancêtres, peut-être, mais certainement pas plus sages !
Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 240
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 46
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Jeu 9 Mar 2017 - 14:44

C'est ce qu'on appelle le roman national: les Gaulois chevelus qui célèbrent dans les clairières, Charles Martel qui arrête les Arabes à Poitiers, Jehanne d'Arc qui entend des voix, la grande victoire d'Austerlitz due plus aux désagréments gastriques des Autrichiens qu'au génie de Napoléon... sans parler du complot judéo-maçonnique ou des Illuminati!
En effet, il n'y a pas de progrès dans l'humanité, et cela nous ramène à notre sujet: les monothéistes pensent que leur foi s'est imposée d'elle-même dans un grand progrès humain, faisant fi de la politique et des pressions diverses. Mais il est maintenant difficile de retourner en arrière et notre esprit est tout entier modelé de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
http://cearnunnos.blogspot.fr/
Gwiddon


avatar

Genre : Masculin Scorpion Messages : 385
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 52
Localisation : France

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Ven 10 Mar 2017 - 11:13

Pour reprendre la réponse de Carnun plus haut, je dois dire que je suis entièrement d'accord. A un moment, je me suis également posé la question du mot "Druide"; mais toute la difficulté est là: quel terme trouver? Un terme qui, sans se réapproprier le mot "Druide", serait néanmoins le reflet d'une spiritualité qui s'inspire de ce que nous savons des Druides du passé mais en ayant une certaine liberté dans l'adaptation à notre époque. Nous sommes dans une République et non plus dans une société tripartite, ce qui implique qu'un Druide aujourd'hui, dans sa définition historique, n'a pas de sens. C'est pourquoi, à défaut, j’adjoins systématiquement l'adjectif "contemporain" au mot "Druide".

Trouver un nouveau terme serait donc intéressant, ne serait-ce que pour sortir de cette "tyrannie" de ceux qui se sont approprié le terme "Druide" et qui se prétendent être les seuls représentants, sans parler des "filiations" en dehors desquelles il n'y aurait point de salut. Sortir aussi de ces postures où le "grade" de Druide sert surtout prétexte à l'égocentrisme et à l'arbitraire, particulièrement dans la reconnaissance ou la non-reconnaissance des druides entre eux. J'ai croisé des druides qui magnifiaient les Druides du passé tout en étant à des années-lumières de la sagesse, de la pondération et de l'impartialité dont devaient certainement faire preuve ceux-ci dans leur rôles d'ambassadeur, de conseiller des rois et de philosophes.

Ce terme devrait donc être assez large pour refléter l'époque actuelle sans qu'il devienne un fourre-tout druido-pagano-chamano-new age. Toute la difficulté est là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Ven 10 Mar 2017 - 20:55

Gwiddon a écrit:
Ce terme devrait donc être assez large pour refléter l'époque actuelle sans qu'il devienne un fourre-tout druido-pagano-chamano-new age. Toute la difficulté est là.

Au final, les termes, importent-ils ? Je suis parfaitement d'accord avec Carnun et toi sur le sujet des Druides, mais contrairement à vous, je suis moins choqué de son utilisation. Je suis Sorcier parce que Wiccan mais ai-je la moitié du savoir des Sorcières d'antan. Ai-je la moitié des pouvoirs des Thessaliennes initiées à Eleusis ou Samothrace ? Certainement pas ! Surement pas ! Suis-je même légitime dans l’appellation ? Peut-être pas ! Mais au fond, est-ce si important ? Non, je suis libre d'Etre, au même titre que les Druides Contemporain le sont aussi. Après tout, sur ce monde : Qui est légitime ? Attention, je suis sur la même longueur d'onde que Carnun en terme de quête de la vérité historique. Mais c'est important de faire la nuance entre histoire et foi ! Si cela fait plaisir aux "croyants" de réinventé un culte... pourquoi pas, après tout c'est le reproche que l'on fait souvent à la Wicca : d'être une religion réinventé. Peut-être, certainement même mais tant pis, moi cela me convient et si tel est le cas, alors merci à celui qui l'a réinventé.

Maintenant, revers de la médaille, je te rejoins Gwiddon, lorsque tu parles d'égo. J'ai constaté sur place, à Brocéliande pour être précis, et à chaque question (vraiment innocentes) que j'ai posé, j'ai ressenti un mépris pour le profane que j'étais, franchement palpable. Ce que je n'aime pas avec les "clairières" ou avec certains "covens", c'est cette détestable aura de suffisance qu'ils se plaisent à exhaler. Les quelques Druides que j'ai pu croiser dans ma vie ne m'ont jamais donné envie de me plonger dans la spiritualité celtique. Bilan de l'opération, bien que breton (donc britto-romain et non celte de "pure souche"... rien que l'expression "pure souche" m'amuse) je ne me suis jamais intéressé aux Dieux Celtiques (c'est triste au fond) et j'ai adopté finalement les Dieux des autres, car le ressentit transmis de mes propres Dieux par nos propres "prêtres" m'a laissé une désagréable sensation de complexe d'infériorité. Au final, je connais mieux les Divinités Grecques ou Moldaves que celles de "mes ancêtres". Ils faut vraiment que les Druides travaillent un peu sur l'humilité même si je comprend et admet fort bien qu'en ésotérisme on apprend ni n'acquiert jamais rien sans avoir une forte, une très forte foi en soi !

Enfin voilà mon ressenti sur cette question épineuse de Druide ou Néo-Druide ! A vous lire !
Revenir en haut Aller en bas
Elis


avatar

Genre : Féminin Cancer Messages : 186
Date d'inscription : 02/06/2014
Age : 50
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Dim 12 Mar 2017 - 8:59

Incroyable ! C'est vraiment dommage d'avoir fait partir RavenStorm ! C'est la faute de l'égrégore sans doute !  Wink
Reviens RavenStorm, reviens ! Tu avais toutes les raisons de te fâcher, mais pas de partir ! Tu es utile dans ce forum ! Tes connaissances et ta passion sont précieuses. Mais oui, quoi reviens !

(...Comment dire ?... Laissez ici ce post, un temps, s'il vous plaît)
Revenir en haut Aller en bas
Gwiddon


avatar

Genre : Masculin Scorpion Messages : 385
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 52
Localisation : France

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Dim 12 Mar 2017 - 9:37

Elis a écrit:
Incroyable ! C'est vraiment dommage d'avoir fait partir RavenStorm ! .......................... Tu avais toutes les raisons de te fâcher, mais pas de partir !

J'ai dû louper un épisode !!! Qui a fait partir Ravenstorm et pourquoi ??? J’appréciais ses interventions érudites et pertinentes...
Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 240
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 46
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Dim 12 Mar 2017 - 12:34

Il y a un long historique... Mais il va en effet terriblement nous manquer par son érudition et ses coups de gueule pour amener volontairement un débat certes mouvementé mais constructif. Perso je reste en contact avec lui par mail afin d'avoir les deux versions du problème. Je le cite (il ne m'en voudra pas): "J'ai voulu faire une expérience de partage et d'échange avec mes coreligionnaires pour m'enrichir, écouter l'autre, débattre, se confronter aussi parfois... pas pour me prendre la tête avec des égos. Je n'ai guère besoin de l'autre pour vivre ni pour pratiquer ma religion."
La Vérité est ailleurs.
Mais allez, 'cheer up'! il n'est pas mort et moi je me prends à rêver à une rencontre en réel entre lui, Gwiddon et moi! Ce débat sur le druidisme aiguise mon appétit de connaissances.


Dernière édition par Carnun le Dim 12 Mar 2017 - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cearnunnos.blogspot.fr/
DANA


avatar

Genre : Féminin Cancer Messages : 1212
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 57
Localisation : ILE DE FRANCE

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Dim 12 Mar 2017 - 12:51

Carnun a écrit:

Mais allez, 'cheer up'! il n'est pas mort et moi je me prends à rêver à une rencontre en réel entre lui, Gwiddon et moi! Ce débat sur le druidisme aiguise mon appétit de connaissances.

Bonjour, je vous souhaite de vous voir de visu. Rien de tel pour communiquer. En effet, les nouvelles technologies ont parfois des effets pervers. Soit on écrit trop vite, soit pas assez précisément. Bref il manque la gestuelle, le sourire, le regard.

Bon dimanche à tous
Revenir en haut Aller en bas
Morgwen


avatar

Genre : Féminin Poissons Messages : 1566
Date d'inscription : 20/09/2014
Age : 57
Localisation : A l'Ouest

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Dim 12 Mar 2017 - 18:11

Prenant connaissance à l'instant du départ de RavenStorm Sad , je constate à vos posts que nous étions nombreux ici à l'apprécier. J'espère aussi avoir l'occasion de continuer à communiquer avec lui hors de ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Elis


avatar

Genre : Féminin Cancer Messages : 186
Date d'inscription : 02/06/2014
Age : 50
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Lun 13 Mar 2017 - 0:22

À Gwiddon et à ceux qui veulent savoir ce qui a fait partir Ravenstorm, ses derniers posts sont ici :

http://wiccandomhanda.forumactif.org/t4257p25-vider-un-egregore?nid=20#56995

Je suivais attentivement cette discussion-là sans y prendre part, car je n'avais rien à dire sur le sujet (qui est un peu une fiction pour moi). Un petit "ménage" a été fait depuis hier, mais ses posts sont encore là. (*** Je viens rectifier : le "ménage" c'était simplement de déplacer une partie du sujet pour en faire un nouveau topic).

Comme il a pris cette décisision dans un laps de temps et vraiment sur un coup de tête, il me semble qu'il pourrait, après reflexion, et s'il voit qu'il est toujours le bienvenu sur ce forum, changer d'avis et... REVENIR !
Ravenstorm, qu'on soit d'accord ou pas avec lui, c'est un type exceptionnel et pourrait prendre la décision folle de revenir !

Si j'ai posté ici, et pas sur le sujet en question, c'est parce que cette page-ci est visible de "l'extérieur", de ceux qui ne sont pas inscrits, et l'autre pas (allez savoir pourquoi).

Eh oui, je trouve, moi aussi, que vos discussions Carnun et Gwiddon avec Ravenstorm étaient passionnantes !
Revenir en haut Aller en bas
Juvia


avatar

Genre : Féminin Gémeaux Messages : 159
Date d'inscription : 18/03/2016
Age : 23
Localisation : Seine-Saint-Denis

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Mar 14 Mar 2017 - 9:25

Oh non il avait vraiment la discussion intéressante, je suis triste de le voir partir Sad.

Il a une forte personnalité brûlante, mais il est surtout un puits de savoir, quel dommage, revieeeens RavenStorm !
Revenir en haut Aller en bas
Morgwen


avatar

Genre : Féminin Poissons Messages : 1566
Date d'inscription : 20/09/2014
Age : 57
Localisation : A l'Ouest

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Mar 14 Mar 2017 - 10:23

DANA a écrit:

Bonjour, je vous souhaite de vous voir de visu. Rien de tel pour communiquer. En effet, les nouvelles technologies ont parfois des effets pervers. Soit on écrit trop vite, soit pas assez précisément. Bref il manque la gestuelle, le sourire, le regard.

Eh oui Dana, je suis d'accord avec toi, c'est d'ailleurs ce que j'avais tenté de faire valoir, mais cela a été mal entendu, tant pis.

J'ajoute juste que le départ de RS ne s'étant pas fait sur un coup de tête, je pense qu'il n'est pas près de revenir sur ce forum, si tant est qu'il revienne un jour...

(Ok je suis mais il y avait une nécessité d'expression).





Revenir en haut Aller en bas
Lilith


avatar

Genre : Féminin Capricorne Messages : 2956
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 42
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Mer 15 Mar 2017 - 13:54

La seule personne qui a fait partir Raven Storm, c'est lui même.

Je ne vais pas lancer de débat sur le sujet, ce n'est ni le lieu, ni le post pour le faire.

Je vous remercie de bien vouloir recentrer les échanges sur "Samhain".

_________________
"La grandeur d'une civilisation se voit à la manière avec laquelle elle traite ses animaux" Gandhi

"We all come from the same root, but the leaves are all different" Archie Fire Lame Deer
Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 240
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 46
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   Jeu 16 Mar 2017 - 8:43

Nous sommes d'accord sur le fond plus que sur la forme, mais c'était surtout manière de lui dire au revoir sans avoir à disserter sur la manière. Ceci étant fait, revenons à Samonios. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://cearnunnos.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Samhain - Le nouvel an celtique   

Revenir en haut Aller en bas
 

Samhain - Le nouvel an celtique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Samhain - Le nouvel an celtique
» Rituel de Samain-31 octobre 2010
» LE "NOUVEL-ÂGE" ET LES CATHOLIQUES...
» La pénétration du christianisme dans le monde celtique
» Vermant, nouvel arrivé (et présentation de mes armoiries).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wiccan Domhanda :: LES MYTHOLOGIES ET TRADITIONS PAÏENNES :: Tradition Celtique :: Fêtes et célébrations Celtes-