Wiccan Domhanda

AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Mic-Mac celtique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mic-Mac celtique.   Mar 11 Oct 2016 - 0:08

Carnun a écrit:

du terrible destin des cagots du Sud-Ouest, d'origine encore mystérieuse et fantasmagorique, discriminés du 13ème siècle à la Première Guerre Mondiale, un peu les Intouchables de la France profonde et totalement oubliés.


Pour les cagots, je ne suis pas tout à fait d'accord. Pourquoi : parce qu'il s'agit d'une catégorie de population... d'une catégorie socio-professionnelle : celle des métiers du bois. Or, dans toute la France, Bretagne y compris, les personnes vivants du bois et donc dans les bois étaient soumis à de fortes discriminations. Cependant d'une région à l'autre, une profession "maniant" le bois pouvait soit avoir pignon sur rue soit appartenir à cette catégorie de "gens à part" de "gens des bois" (donc sorciers). Un exemple : Dans les Vosges le sabotier vivait au village, avait une échoppe sur rue (un pignon sur rue) et étaient considéré à l'instar des autres artisans. En Bretagne, le sabotier vit dans les bois et se déplace (il est semi-nomade) de coupe de bois en coupe de bois. Il vit dans une hutte (comme les cagots) qu'il abandonnera dès que sa coupe sera épuisée. Les vagabonds ont toujours été mal perçu ainsi que les hommes qui vivent avec les bêtes sauvages plutôt qu'avec leur semblables. C'est ainsi. En Bretagne au 19ème siècle les Gitans étaient mieux considérés que ces "habitants des forêts" et autres vagabonds. Il ne reste d'eux presque rien (d'époque j’entends), juste une étude faite à la fin du 19ème siècle intitulé (de mémoire) "expressions des vagabonds et itinérants en Basse-Bretagne". Quasi rien en somme (d'époque). Ceci n'est pas vraiment du racisme c'est plutôt une mise à l'écart de la société comme on le fera plus tard avec certaines catégories d'ouvriers comme les verriers par exemple.
Quand au massacre des Juifs de Strasbourg, je crois qu'une revue historique y a consacrés tout un article (je la rechercherais si tu veux Carnun) très bien faite et pour ce triste fait : l'histoire est complexe et fort longue. Quand à Saint-Louis... ben il était autant "saint" que Cyrille d'Alexandrie : c'est dire.

Juste un truc sympa et plus en rapport avec le thème du forum pour conclure ce post : Une expression poétique de ces "vagabonds" et "peuple des bois" bien de chez nous :
Pour désigner "la Lune" : ils disait "Héol ar bleiz" ce qui signifie : le soleil du loup. Je trouve cela très poétique et j'utilise cette expression fort souvent pour parler aux divinités de la nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 256
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 46
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Mic-Mac celtique.   Mar 11 Oct 2016 - 9:56

En effet, et c'est l'histoire de l’œuf et de la poule: les cagots ont-ils été discriminés car liés au bois ou bien obligés de se lier au bois parce que discriminés? On les décrit petits, sombres, sans lobe d'oreille, voire dotés d'une crète! Tout l'aspect étrange de créatures mythiques, issus sans doute des mariages consanguins. Ils dépassent le cadre socio-professionnel pour se fondre dans la légende: descendants de lépreux? de Sarrasins, voire de Vikings ou de Juifs convertis? A ce jour, personne ne sait répondre.
RavenStorm a écrit:
dans toute la France, Bretagne y compris, les personnes vivants du bois et donc dans les bois étaient soumis à de fortes discriminations
Et j'ajouterais, pour attacher moi aussi ce post à notre question de départ sur la spiritualité celtique: jusque tard dans le Moyen Age, les bûcherons et les charbonniers étaient les catégories les plus détestées: vivant à la lisière du bois, couverts de sciure ou de suie, détruisant la forêt, transformant l'arbre, ils sont les méchants idéaux des légendes courtoises et des contes de fée. Les forgerons ne sont guère mieux lotis, qui vivent hors du village pour éviter les incendies, mais aussi pour le côté magique de leur artisanat, lié au feu et à la création d'armes, décorées de symboles protecteurs. En Irlande Goibhniu (cf Gofannon au Pays de galles, Gobannon en Gaule), est aussi celui qui élève les porcs sacrés dont la viande donne l'immortalité aux Tuatha Dé, ou brasse la bière dans d'autres sources. Hé, on ne peut pas tous s'offrir de l'ambroisie, Messieurs-Dames de l'Olympe!
J'ai fait mon arbre généalogique: ma famille vient des Vosges, et on compte pas mal de bûcherons et de forgerons...
Pour compléter ton étymologie sur la lune, il faut savoir qu'en irlandais, 'loup' se dit 'mac tíre': fils du pays, comme un locataire légitime de la terre où il erre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairieredecernunnos.blogspot.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mic-Mac celtique.   Mar 11 Oct 2016 - 15:01

Une mini-précision pour les vosgiens : le nom qui désignait les "gens des bois" était : "boquillon(s)" (mot disparu du dictionnaire dans les années 20-30).
Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 256
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 46
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Mic-Mac celtique.   Mar 7 Mar 2017 - 10:15

RavenStorm a écrit:
Carnun,

Bon ben me voilà rassuré. Je cherchais une clef des songes, un pentagramme caché, une clavicule secrète dissimulée entre les lignes... et j'ai fini par me dire que définitivement : je serais jamais druide !
Honnêtement j'ai parcouru l'ouvrage en question : c'est beau, bien écrit et divertissant mais je n'en n'ai jamais tiré grand-chose sur le plan du développement personnel. En revanche, en effet : c'est du collector au vu du prix. Tu ne saurais pas qui l'a écrit ? A l'époque où je l'ai acheté, c'était dans une boutique à Paimpont qui depuis a disparu. Elle était ouverte une fois de temps en temps et tenue par une bande de "vieux barbus". Il m'en reste une impression assez désagréable, confuse de ces "personnes". Ils avaient un petit air supérieur, moqueur, tels de vieux sages contemplant le monde des mortels avec cette morgue assurance d'être des "savants" marchant parmi les profanes. Je pratique comme personne la Loi du Silence mais pas l'hermétisme. J'y ai souvent repensé depuis et je crois que si, au fond, bien que breton pur beurre, je ne me suis jamais intéressé au druidisme et bien cela remonte probablement à cette journée. C'est sûrement très étrange comme attitude et je ne dis pas que j'ai raison, mais vraiment (et en tapant ce message cette sensation me revient sous forme d'une lointaine réminiscence), il m'en reste une impression de condescendance affichée.

J'ai gardé le bouquin car je le trouve très beau et il m'arrive d'en lire un passage ou deux car j'aime la poésie, mais guère plus.
C'est où le colloque de Keltia ? Dis-moi ce que tu penses de Sterckx. Au fait tu as lu de ces ouvrages ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairieredecernunnos.blogspot.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mic-Mac celtique.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mic-Mac celtique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La pénétration du christianisme dans le monde celtique
» Bestiaire mythique, légendaire et merveilleux dans la tradition celtique...
» L'art celtique
» Avaricum ou Bourges celtique
» l'armement celtique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wiccan Domhanda :: LES MYTHOLOGIES ET TRADITIONS PAÏENNES :: Tradition Celtique :: Mythologie Celtes-