Wiccan Domhanda

AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le Bouddhisme et ses branches.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ortho


avatar

Genre : Masculin Bélier Messages : 9
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 62
Localisation : Colombes.

MessageSujet: Le Bouddhisme et ses branches.   Mar 18 Avr 2017 - 13:11

Elève depuis longtemps des lamas Tibétains, j'ai pris refuge seulement il y a quatre ans avec un grand Lama (Rabsel Lodrö Rimpoche) qui vit en Asie.
Je pratique également le Zen Soto (Ecole Deshimaru depuis 5 ans) de façon "libre".
Les deux pratiques sont différentes mais le but est le même seulement.La libération du mental des contraintes du Samsara , ce monde de l'incarnation où nous sommes enchaînés bien malgré nous, seulement à cause de nos désirs imprégnés dans notre mental, et aussi dû aux fruits du karma, qui nous emmènent d'une vie à une autre.

Cette vie est caractérisée par l'insatisfaction: on appelle cela "DUKKHA", elle est aussi traduite par le mot "souffrance".

Le Bouddha était un prince de la caste des "Kshatrya" les guerriers de l'ancienne Inde.Le royaume de son père était situé dans le nord de l'Inde.
Quand il est né, son père attendait de lui qu'il devint roi, tout comme lui et ses ancêtres.
Mais des astrologues consultés dirent qu'il deviendrait soit un grand souverain qui ferait un grand royaume ou il serait un grand sage.

Son père refusa cela et prit toutes les précautions pour l'empêcher de penser à la sagesse. Il lui donna tous les plaisirs que pouvait envier un jeune Kshtrya: des belles femmes, les armes les plus enviées pour s'exercer au combat, de beaux chevaux, des bals fastueux.
Il se maria avec la plus jolie princesse du pays, et eu un fils, qui deviendra plus tard son disciple sous le nom de Rahula.

Un jour, il dû sortir de son palais, et le père pris ses précautions pour ôter de sa vue, tout ce qui pouvait lui évoquer la souffrance.
Malheureusement ou heureusement suivant l'avis de chacun, en étant dans son char conduit par son serviteur il aperçu un malade sur un grabat. Il s'en étonna auprès de son cocher: qu'est-ce que cela? C'est un homme qui souffre d'une maladie comme il en arrive tous les jours.

Il ne répondit rien mais le lendemain il demanda à ressortir, et cette fois, vit un vieillard aux cheveux blancs et qui s'aidait d'une canne pour le soutenir.
Qu'est-ce que cela? demanda t-il.C'est un homme qui a vieilli et que la force de la vie abandonne peu à peu.
Il s'en alla et retourna les jours suivant dans la ville où il vit un mort que l'on portait à la crémation.

De quoi s'agit-il? C'est un homme dont la vie a quitté le corps, et cela nous arrivera à tous un jour ou l'autre.

La quatrième rencontre qu'il fit fut celle d'un moine un ascète mendiant avec sa sibylle qui quêtait de quoi manger.

Alors il décida de chercher l'origine de tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Bouddhisme et ses branches.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment dois-je enseigner le Bouddhisme à mes enfants?
» Essais sur le bouddhisme zen (D.T. Suzuki)
» pratique du bouddhisme chinois ?
» Bouddhisme en occident
» Bibliothèque : Bouddhisme Tibétain : Savoir pardonner de Sa Sainteté le Dalaï- Lama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wiccan Domhanda :: LES MYTHOLOGIES ET TRADITIONS PAÏENNES :: Hindouisme et Bouddhisme :: Histoire du Bouddhisme-