Wiccan Domhanda

AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le Bouddhisme suite (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ortho


avatar

Genre : Masculin Bélier Messages : 9
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 62
Localisation : Colombes.

MessageSujet: Le Bouddhisme suite (2)   Mer 19 Avr 2017 - 21:50

Suite du texte:

Il parti une nuit avec son serviteur fidèle qui avait préparer deux chevaux.Il alla dans ses appartements du palais, où il regarda une dernière fois sa femme Yasodhara auprès de laquelle dormait son jeune fils  tout juste né, Rahula.
Ils partirent sans bruit et s'en furent loin dans la forêt. Là il descendit de cheval qu'il donna à son serviteur avec ordre de partir. On dit qu'il se coupa la belle chevelure des Kshatryas, et marcha. Il rencontre un paysan auquel il donna ses habits en échangeant les siens. Puis rejoignit des ascètes (Yogis-Sadhous) avec lesquels pendant six ans il pratiqua des ascèses extrêmes. Puis il devint si maigre qu'il ne lui restait que la peau sur les os. Un jour une conclusion vint à son esprit : tout cela ne mène à rien, il arrêta son ascèse. Une jeune fille lui apporta un bol de riz et des fruits, qu'il mangea doucement.
Une fois rassasié, il marcha vers un arbre au pied duquel il s'assit, l'arbre de l'Eveil.
Il se dit, je ne me relèverait pas tant que je n'aurais pas compris l'énigme de la vie.

Il entra en méditation, un serpent sacré le protégea de la pluie et des intempéries en se positionnant au-dessus de lui (un serpent représenté avec sept têtes).Mara , la personnification des désirs (le démon) lui envoya ses enfants, des pensées négatives, des tentations, des désespoirs, ses filles les belles dénudées pour élever en lui le désir sexuel afin de le détourner de son but.

Durant plusieurs semaines il lutta en suivant la Voie du milieu: Madhyâma (Ce qui est devenu l'enseignement du Madhyamika de l'Ecole Gelugpa).

Enfin, il comprit, toucha la terre de sa main droite, pour indiquer qu'il avait vaincu la mort et son illusion, qu'il avait vaincu Mâra, le démon, maître du Samsâra.

Il resta quelques semaines sous cet arbre, puis se demanda s'il devait enseigner ce qu'il avait compris.
Il hésita se disant que l'Humanité n'était pas prête à recevoir cet Enseignement.

Alors les dieux vinrent le voir , on dit soit Brahma qui l'implora de donner cette clé pour sauver les humains du cercle infernal ou Samsara, soit le grand serpent Muchalinda qui le protégea durant sa méditation profonde d'une inondation provoquée par Mara qui avait fait tomber des pluies diluviennes (la mousson?). Ce serpent est semblable aussi à Ananta le serpent sans fin sur lequel la forme humaine du dieu Vishnu se repose.

Il alla donc voir ses anciens compagnons au nombre de cinq à Sarnath, près de Bénarès, auxquels il enseigna les QUATRE NOBLES VERITES, dans le parc des Gazelles.
Cela est conté dans le texte: "Dhammacakkappavattana Sutta".

Bouddha insista sur le fait qu'il n'était pas un dieu, ou un envoyé d'un dieu, que cela (l'existence d'un dieu créateur) n'avait pas d'importance, il ne la niait pas comme il ne la soutenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Bouddhisme suite (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment dois-je enseigner le Bouddhisme à mes enfants?
» Essais sur le bouddhisme zen (D.T. Suzuki)
» pratique du bouddhisme chinois ?
» Bouddhisme en occident
» Bibliothèque : Bouddhisme Tibétain : Savoir pardonner de Sa Sainteté le Dalaï- Lama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wiccan Domhanda :: LES MYTHOLOGIES ET TRADITIONS PAÏENNES :: Hindouisme et Bouddhisme :: Histoire du Bouddhisme-