Wiccan Domhanda

Un forum Païen d'étude des différentes traditions païennes, mais également des Sciences Hermétiques, de l'Histoire de la magie, des différents rituels, des plantes et des cristaux. . .


    Concept de l'Âme immortelle

    Aeyos
    Aeyos


    Genre : Masculin Age : 37
    Taureau Date d'inscription : 12/04/2017
    Messages : 1296
    Localisation : France

    Concept de l'Âme immortelle Empty Concept de l'Âme immortelle

    Message par Aeyos le Mer 2 Aoû 2017 - 14:59

    J'ouvre ce sujet afin de poursuivre la conversation débuté ici : http://wiccandomhanda.forumactif.org/t4428-mediumnite

    Je cite les interventions qui ont leurs places ici (sans pour autant ne plus l'avoir ailleurs, ce qui explique que je ne les déplaces pas). Je cite sans quote initial afin de garder une lisibilité acceptable.

    Déplacer simplement les sujets aurait créé des discutions sans logique sur le sujet initial.


    ===========================


    Aeyos a écrit :

    Pour moi, notre âme immortelle projette des parties d’elle dans ce monde, sous formes tangibles, afin de vivre des expériences et apprendre. De ce fait, une fois notre enveloppe morte, notre âme cesse sa projection, simplement. Un peu comme une marionnette dont on couperait les fils.
    Je vois notre conscience, enveloppée par l’égo, comme la conséquence logique de l’utilisation d’un corps fait de matière. Une fois libérée de ce corps, plus d’égo, plus de conscience. Pour moi nous sommes liés en temps réel à notre âme qui n’a donc pas besoin d’un retour des informations accumulées durant la vie. C’est aussi pourquoi je pense que nous nous jugeons nous-même à notre mort. Notre âme immortelle, divine, pose sur la vie vécue par sa partie un regard complet et décide elle elle-même [que] faire (nouvelle vie ? homme, femme, mendiant, riche ? Ou bien on arrête tout et on prend une route différente loin de cette terre).



    tisagi a écrit :


    Je vois notre conscience, enveloppé par l’égo, comme la conséquence logique de l’utilisation d’un corps fait de matière. Une fois libérée de ce corps, plus d’égo, plus de conscience. Pour moi nous sommes liés en temps réel à notre âme qui n’à donc pas besoin d’un retour des informations accumulée durant la vie.

    Moi je vois ça un peu à la William Blake, ça rejoint ton point de vue sous certains côtés:


    "l'homme n'a aucun Corps distinct de son âme, car ce qu'on appelle Corps est un bout d'Ame qui fonctionne avec les cinq sens, qui agissent comme des canaux par lequel l'Ame perçoit cet âge-ci"



    Donc oui, théoriquement, lorsqu'on meurt, l'âme retourne au Tout, qu'elle n'a jamais quitté. C'est un peu la théorie de Bergson, qui dit qu'on est potentiellement Tout et Partout, mais qu'il se passe un genre de rétrécissement du canal qui nous permet de ne percevoir que certaines infos, d'assurer notre survie, de vivre des expériences justement. Mais après, je sais que c'est un peu la mode en éso moderne de stipuler qu'on est ici juste pour l'expérience de la matière et de l'incarnation et qu'on décide ce qui se passe ensuite, mais c'est trop bien huilé, il n'y aurait aucune surprise, ni aucune contrainte extérieure car tout serait décidé par le Tout qui ne se surprendrait plus lui-même. Je ne sais pas encore comment ça se fait, mais il y a forcément des grains de sable dans la mécanique, des Jokers et des Passe-muraille, des parties qui doivent rester cachées, de l'imprévu , ainsi que des Lois pour les rouages principaux et pour que l'édifice se tienne.[/color]



    Aeyos a écrit :

    Je ne connaissais ni William Blake ni la théorie de Bergson, et en me basant sur ce que tu en cites je trouve une grande similitude avec mon propre point de vue.

    Mais après, je sais que c'est un peu la mode en éso moderne de stipuler qu'on est ici juste pour l'expérience de la matière et de l'incarnation et qu'on décide ce qui se passe ensuite, mais c'est trop bien huilé, il n'y aurait aucune surprise, ni aucune contrainte extérieure car tout serait décidé par le Tout qui ne se surprendrait plus lui-même.

    Je ne peux pas dire qu’il n’y a aucune surprise, aucune contrainte extérieure. Car je vois le monde comme un lieu où nous côtoyons d’autres esprits, d’autres âmes, d’autres personnes, qui ne sont pas nous et sur lesquelles nous n’avons pas un contrôle total (heureusement). Donc l’inconnu est partout, justement, et c’est pourquoi la surprise et les contraintes imposées par les autres sont ce qui rendent cette vie d’expérience incarnée si enrichissante.

    Cette différence de point de vue est peut être liée à cette autre différence de point de vue :

    Donc oui, théoriquement, lorsqu'on meurt, l'âme retourne au Tout, qu'elle n'a jamais quitté

    Je pense justement que notre âme n’est pas que en nous. Comme un metteur en scène, je la conçois diriger nos vies depuis les coulisses. Comme si nous étions un investissement, où elle a décidé de faire fructifier une part d’elle-même qu’elle aurait insufflée dans un corps.
    Etant données que je considère notre conscience liée à notre corps, existant grâce à notre égo, notre âme doit donc avoir un état différent de ce que l’on considère comme conscient. Du coup difficile de l’imaginer. C’est comme étudier une chose que nous ne pouvons pas percevoir et qui n’a rien à voir avec nous. C’est juste bon à se perdre.
    Je préfère donc me contenter d’étudier ses signes, d’accepter sa guidance, en lui laissant le mystère de sa nature, afin de ne pas me perdre en conjoncture. Je me suis aperçue qu’il est plus important de me focaliser sur la compréhension de ce qui est à ma portée. Car il est bon d’avoir des réponses par moment, cela apaise l’esprit du chercheur qui m’habite.

    Contrairement à ta vision, ou l’âme habite le corps et change de corps à la mort, ou bien retourne au Grand Tout, je pense que l’âme est une individualité immortelle et qu’elle ne réside pas dans le corps. Je pense qu’elle peut carrément occuper plusieurs corps simultanément (et pourquoi pas à des époques différentes ou sur des mondes différents), qui sont des fractions d’elle-même projetées dans des corps enveloppes, un investissement sur des expériences uniques et conscientes afin de réussir à évoluer


    Mon regard exclut le retour de l’âme au Grand Tout. Car je vois nos âmes comme des projections du Grand Tout. De la même façon que je vois nos êtres incarnés comme des projections de nos âmes. Nous n’avons pas besoin de revenir vers quelque chose alors que nous sommes déjà des parts de ce quelque chose. Nous ne disparaissons donc pas à notre mort. C’est pourquoi je nous perçois éternel.
    Je retrouve cela en toi lorsque tu dis « rétrécissement du canal qui nous permet de ne percevoir que certaines infos ». Quand une chose complexe se simplifie, se rétrécit, afin de se placer à notre niveau. C’est comme ça que je perçois les actions du Divin dans nos vies. Donc aussi de notre Divin personnel.
    C’est également pourquoi je pense que nous avons une part divine, car comment qualifier quelque chose d’éternel, qui nous englobe et nous a façonné, capable de diriger nos vies, d’influencer le monde qui nous entoure afin de nous envoyer signes, évènements importants, etc ?
    C’est ainsi que je perçois mon âme.
    Comment alors ne pas reconnaitre ce Divin personnel comme le Divin vers qui se tourner en premier lieu ?

    C’est ce que je retrouve dans ta citation de William Blake :
    "l'homme n'a aucun Corps distinct de son âme, car ce qu'on appelle Corps est un bout d'Ame qui fonctionne avec les cinq sens, qui agissent comme des canaux par lequel l'Ame perçoit cet âge-ci"

    « Un bout d’âme qui fonctionne avec les cinq sens » = pour moi : une part de l’âme incarné dans ce monde dans un corps de matières capables de percevoir et d’interagir avec celle-ci.
    « qui agissent comme des canaux par lequel l'Ame perçoit cet âge-ci » = pour moi : capable d’évoluer en direct sans retour d’info post mortem. En plus le « cet âge-ci » me renvoi à mon idée d’incarnation multiple multi-époque. Puisque le temps n’existe pas pour ce qui est immortel… * clin d’œil pour Génovah *



    tisagi a écrit :

    Comme si nous étions un investissement, où elle a décidé de faire fructifier une part d’elle-même qu’elle aurait insufflée dans un corps.

    Ça justement, c'est la question que je me pose! Quel est l'intérêt de l'âme à "envoyer" une partie d'elle même expérimenter la matière? Pour l'expérience certes, mais qu'est ce que ça lui apporte finalement?
    Ce concept "d'âme éternelle" me rappelle aussi celui du "Soi" jungien, là encore ça se rejoint:

    Concept de l'Âme immortelle Jung-d10

    En fait selon lui la psyché était structurée un peu comme ça, avec le Soi (la conscience éternelle) qui sert de "centre" , comme un tronc de la personnalité autour duquelle se structure tout le reste de la psyché, et qui permet une inter-pénétration avec les autres personnalités, à travers l'inconscient collectif, entre autres. L'égo est la partie externe et consciente, l'ombre et la persona le dessous de l'iceberg, la persona est le masque social qui nous sert à communiquer avec autrui.

    Au final; est-ce que le but de "l'âme immortelle" ne serait il pas l'échange avec les autres âmes? Comme les symbioses entre les mycéliums et les arbres? (c'est le premier exemple qui me vient) Mais là encore, pourquoi?



    Aeyos a écrit :

    tasagi a écrit:Ça justement, c'est la question que je me pose! Quel est l'intérêt de l'âme à "envoyer" une partie d'elle même expérimenter la matière? Pour l'expérience certes, mais qu'est ce que ça lui apporte finalement?

    Ma vision ?
    Que ce passe t'il quand on est immortel ? Car c'est bien le besoin de resté en vie qui conditionne la plus pars de nos actions à nous. Sinon pourquoi on irait bosser tous les jours ?

    Que reste-il comme besoin lorsqu'on est libéré de cette nécessité ? Pour moi : l'évolution. Changé, découvrir autre chose. S'améliorer. Et comment y parvenir ? Par la confrontation, l'expérimentation d'autre chose. Donc imagine que tu veilles travailler sur un aspect de ta personne, quoi de mieux que de l'envoyer dans un corps "indépendant" pour expérimenté plein de situation ?
    Pendant ce temps, tu à la possibilité de guider ce corps via des signes et de provoquer des évènements pour le mettre en situation. Mais comme cela reste une part de toi, tu évolue en même que lui, donc tu ajuste les évènements en permanence.

    De la même façon que je perçois l'inconscient et son action sur le conscient au travers des rêves.

    Au final; est-ce que le but de "l'âme immortelle" ne serait il pas l'échange avec les autres âmes? Comme les symbioses entre les mycéliums et les arbres? (c'est le premier exemple qui me vient) Mais là encore, pourquoi?

    Moi je dirais : pour s'enrichir. Sinon qu'apporterai le fait de rester tout seul dans son coin ?
    Alors qu’en rencontrant d’autres entités, tu mets en évidence des aspects de toi qui sont différents des aspects de l’autre, et cela peut donner envie de changer. Soit pour corriger un truc, soit pour acquérir un truc, soit pour truquer un truc (si j’avais employé le mot schoutroump tout le monde aurai compris).



    tisagi a écrit :

    Ca me faisait penser d'ailleurs, si les "dieux" pouvaient évoluer de la même façon. Théoriquement, si une ame immortelle envoie une partie d'elle même dans la matière pour expérimenter, est-ce qu'une divinité pourrait faire la même chose, ou est-ce qu'elle est condamnée à ne rester que spectateur de la matière et à nous orienter via des signes  et autres?


    _________________
    Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Concept de l'Âme immortelle 904802035   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven

    Il peut être bon de garder une place pour l'impossible dans sa compréhension du monde, car c'est souvent au travers d'une fenêtre improbable que s’aperçoit un monde plein de sens et de beauté.
    Aeyos
    Aeyos


    Genre : Masculin Age : 37
    Taureau Date d'inscription : 12/04/2017
    Messages : 1296
    Localisation : France

    Concept de l'Âme immortelle Empty Re: Concept de l'Âme immortelle

    Message par Aeyos le Mer 2 Aoû 2017 - 15:13

    Je reprend maintenant la suite de la conversation. Smile

    tisagi a écrit:Ca me faisait penser d'ailleurs, si les "dieux" pouvaient évoluer de la même façon. Théoriquement, si une ame immortelle envoie une partie d'elle même dans la matière pour expérimenter, est-ce qu'une divinité pourrait faire la même chose, ou est-ce qu'elle est condamnée à ne rester que spectateur de la matière et à nous orienter via des signes  et autres?

    Question sans réponse, mais conjoncture sympa à émettre Smile

    Considérant une âme de nature Divine, pour moi, c'est un Dieu.  ^^ Donc la réponse coule d'elle même.
    Pourtant, on s'accorde habituellement pour dire qu'on est pas des dieux... Es ce parce qu'on préfère se voir plus petit ? Par respect ? Ou parce que c'est rassurant de ce dire qu'il y a des être supérieur qui gère pour nous et qui nous sont supérieur, différent...

    Qu'es ce qui différencie une incarnation d'Odin d'une incarnation de l'âme Divine de "tisagi" ?
    Es ce que l'incarnation d'Odin disposerai de souvenir ? De pouvoir ? Ou serait-il comme tout un chacun, a devoir payer son loyer ?
    Je me dit que c'est possible et que cela dépend du choix fait par Odin. Du but pour le quel il s'est incarné.

    Et pourquoi dis-je qu'une âme est de nature Divine ?

    Pour moi, le divin est quelque chose de plus grand que moi.
    Cela n'est pas soumis aux mêmes règles d’existences que moi. Cela dispose d'une connaissance et d'une sagesse incommensurable, et sa réalité d’existence est au delà de ma compréhension.

    Si je dois être une partie de quelque chose, je ne peu que le qualifier de divin vu comment je le perçois.

    Je ne dit pas pour autant que nos âmes sont égales aux dieux tel qu'Odin. Car je ne connais pas Odin.
    Je dit par contre que nos être vivant ne sont que des fragments incomplets de quelque chose de bien plus grand.

    En quoi les dieux serait-il restreint par rapport à nous autres humains ? Pourquoi ne pourrait-il pas eux aussi expérimenter l'incarnation ?


    _________________
    Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Concept de l'Âme immortelle 904802035   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven

    Il peut être bon de garder une place pour l'impossible dans sa compréhension du monde, car c'est souvent au travers d'une fenêtre improbable que s’aperçoit un monde plein de sens et de beauté.

      La date/heure actuelle est Lun 22 Juil 2019 - 14:08