Wiccan Domhanda

Un forum Païen d'étude des différentes traditions païennes, mais également des Sciences Hermétiques, de l'Histoire de la magie, des différents rituels, des plantes et des cristaux. . .


    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Nemesis
    Nemesis


    Genre : Masculin Age : 29
    Poissons Date d'inscription : 06/07/2014
    Messages : 8557
    Localisation : Paris

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre Empty Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Message par Nemesis le Lun 23 Oct 2017 - 21:48

    Nouvel article, un peu drôle et intéressant. Smile

    On les appelle, des « kumari », et le 28 septembre dernier, l'une d'entre elle a pris sa retraite pour laisser sa place à une nouvelle incarnation de la déesse hindoue Taleju.

    Au Népal, il existe une douzaine de ces « déesses vivantes ». Le principe, c'est qu'une fillette d'environ trois ans est choisie par des moines hindouistes, avec l'autorisation de ses parents, bien sûr, pour être ensuite emmenée et isolée.

    Seules les plus importantes des « kumari », une poignée d'entre elles, les plus importantes, ont un traitement spécial. Celles-là sont non seulement isolées du reste du monde, mais en plus elles ne peuvent sortir que 13 fois l'an.

    Il faut savoir qu'elles sont très bien traitées ces petites filles : elles sont habillées, maquillées, adulées et évidemment impeccablement nourries.

    Lorsque la « kumari royale » fait une de ses treize apparitions, elle est portée en ville

    L'idée est que jamais les pieds divins de la « kumari royale » ne soient souillés par le sol. Enfin, vers 12 ans, ces « kumari » prennent leur retraite et sont rendues à leurs parents pour être aussitôt remplacées par une nouvelles fillette.

    C'est donc ce qu'il s'est passé le 28 septembre : Matina Shakya a eu 12 ans, elle est sortie du couvent avec le titre prestigieux de « kumari royale à la retraite » et a été remplacée par la petite Trishna Shakia. Et c'est reparti pour une dizaine d'année.

    Le Népal a beau être très pauvre, des associations locales ont déjà essayé d'en finir avec cette institution. Mais la Cour suprême locale a jugé qu'il n'y avait ni travail déguisé d'enfant, ni maltraitance. C'était en 2008.

    La seule chose qui a changé, c'est que les « kumari », toutes déesses vivantes, qu'elles sont, vont à l'école : 3 heures par jour. Des cours rien que pour elles, ce qui au Népal est évidemment un luxe. D'ailleurs Matina Shakya a repris sa scolarité dès hier à Katmandou.

    Encore une fois, pas de mutilation, ni de maltraitance : juste une sorte de pensionnat longue durée pour « déesse vivante » népalaise.

    En Suède : encore une histoire de tombe viking !

    Après le guerrier viking qui était une guerrière, c'est une nouvelle tombe de femme qui passionne les Suédois en ce moment : celle-là est connue depuis les années 70 pour sa richesse vestimentaire : on y a retrouvé de la soie, figurez-vous !

    Mais depuis quelques jours, on a enfin décrypté les ornements de ces tuniques de soie venue, je le rappelle, des confins d'Asie centrale, tout de même. Ce qui a permis de démontrer que les Vikings commerçaient avec le Moyen-Orient et la route de la soie.

    La surprise a donc été totale lorsque on s'est rendu compte que ces ornements étaient en fait des broderies en arabes : on y distingue nettement deux mots : « Ali », le gendre du prophète et « Allah », qu'on ne présente plus ! Évidemment ça change tout !

    Cette femme portait-elle ses vêtements précieux sans savoir ce qui était écrit dessus ? C'est une hypothèse. Une autre est plus troublante : dans le Coran, il est écrit au paradis, on est habillé de soie. Et si cette viking était en fait musulmane ?

    C'est possible : les archéologues travaillent sérieusement sur cette hypothèse. En tout cas, c'est une bonne claque aux néo-nazis qui avaient fait des Vikings leurs héros aryens : en fait, comme toujours, la vie et l'histoire sont plus compliqués que la caricature.


    https://www.franceinter.fr/emissions/les-histoires-du-monde/les-histoires-du-monde-17-octobre-2017
    https://www.ulyces.co/news/cette-deesse-nepalaise-retourne-a-lecole-apres-avoir-ete-adoree-pendant-neuf-ans/

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre 640_maxnewsworldfour366932_1
    Sólríka
    Sólríka

    Genre : Féminin Age : 44
    Capricorne Date d'inscription : 26/07/2014
    Messages : 3109
    Localisation : IDF

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre Empty Re: Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Message par Sólríka le Mar 24 Oct 2017 - 8:47

    Euh... Les bons aryens, c'est pas ceux qui profitent du système??? Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre 3346796202

    (Et nous décernons le prix de l'humour pourri à.... Solrika!!! Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre 2245378912 )
    Nemesis
    Nemesis


    Genre : Masculin Age : 29
    Poissons Date d'inscription : 06/07/2014
    Messages : 8557
    Localisation : Paris

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre Empty Re: Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Message par Nemesis le Mer 25 Oct 2017 - 22:50

    Tu as bien mérité ce trophée. ^^
    Panthera
    Panthera

    Genre : Féminin Age : 27
    Poissons Date d'inscription : 18/06/2016
    Messages : 819
    Localisation : Alpes-Maritimes/MENTON

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre Empty Re: Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Message par Panthera le Sam 28 Oct 2017 - 2:47

    Tu as dénichés des perles là. Entre la possibilité qu'une musulmane ait été enterrée en pays Viking ou que
    effectivement les Vikings faisaient affaire avec l'Orient, les deux sont possibles un vrai casse tête chinois.

    Quand aux gamines déesses vivantes je suis consternée. De un elles n'ont pas choisies leur situation même si elles sont bien traitées pendant 10 ans. Ensuite bravo l'égalité entre femmes inexistante , déjà que entre Hommes et Femmes c'est la croix et la bannière. Je suis curieuse, elles vivent dans un milieu social différent ou pas ?
    Nemesis
    Nemesis


    Genre : Masculin Age : 29
    Poissons Date d'inscription : 06/07/2014
    Messages : 8557
    Localisation : Paris

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre Empty Re: Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Message par Nemesis le Dim 29 Oct 2017 - 0:13

    Les déesses humaines sont courantes là-bas... C'est pas prêt de s'arrêter. Après pour les inégalités homme-femme, elles ne sont pas religieuses car dans les textes hindous, les hommes et les femmes sont égaux donc c'est politique plus que théologique...
    Carnun
    Carnun

    Genre : Masculin Age : 48
    Verseau Date d'inscription : 22/01/2014
    Messages : 408
    Localisation : Tir na n-Og

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre Empty Re: Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Message par Carnun le Dim 29 Oct 2017 - 16:39

    On sait depuis (presque) toujours que les Vikings ont navigué en Mer Noire et fait commerce avec Bagdad, des monnaies arabes ont été retrouvées dans des tombes scandinaves. Ils pratiquaient aussi l'esclavage, donc la présence d'arabes ou de noirs au Nord n'est pas ridicule. Ils ont aussi fédéré les Slaves, le nom de Rus ('blonds?') étant le nom slave des Vikings.
    Enfin, des pointes de flèche amérindiennes ont  également été identifiées dans des tombes nordiques bien avant Colomb.
    Sans même avoir recours aux mythes de Mu ou d'Atlantis, le monde ancien n'était pas aussi cloisonné qu'on veut souvent le dire!
    Pikoulie
    Pikoulie


    Genre : Féminin Age : 31
    Cancer Date d'inscription : 03/09/2017
    Messages : 113
    Localisation : Versailles

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre Empty Re: Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Message par Pikoulie le Jeu 2 Nov 2017 - 16:21

    Je suis l'avis de Panthera, le statue de Kumari entraîne beaucoup trop de zones d'ombres et de mauvais côté pour être appréciable.  Crying or Very sad
    J'avais vue cette news et elle ne m'avait pas fais sourire. Après ce n'est que mon ressentie, mais je vous ai déniché un petit exemple des raisons qui font que je n'aime pas ça, et pour quoi les associations de protection de l'enfance cris au scandale:

    "Agée entre 2 et 4 ans, la Kumari (vierge en français), est une petite fille sélectionnée pour sa beauté afin d’incarner la divinité. Elle est enlevée à sa famille dès son plus jeune âge pour assurer ce rôle.

    Ces très jeunes filles ne sont déesse que pour quelques années. Elles sont parfois choisies dès l’apparition de leur première dent de lait, et demeurent Kumari jusqu’à ce qu’elles atteignent leur puberté, caractérisée par l’apparition de leurs premières menstruations. Alors, elles reviennent brutalement à la vie normale, avec souvent de lourdes séquelles psychologiques et physiques.

    La Kamuri est sélectionnée jeune et doit répondre à 32 critères physiques stricts qui vont de la couleur de ses yeux au son de sa voix. Les conditions de vie de la Kumari sont particulières. Elle se doit de respecter certaines règles comme ne pas marcher sur le sol (considéré impur), ou d’être fardée d’un maquillage contraignant, ou encore de porter des habits traditionnels rouges et de lourdes parures de bijoux.

    Ces jeunes filles sont vénérées. Lors de leurs rares apparitions en public, leurs réactions sont scrutées car elles seraient porteuses de messages. A titre d’exemple, si la Kumari reçoit un présent en silence, c’est signe que le vœu fait lors de l’offrande sera réalisé. En revanche, si elle pleure ou si elle rigole bruyamment cela signifie que la mort ou la maladie peuvent arriver… La Kumari est coupée de la vie normale que tout enfant devrait avoir. Elle ne va en général pas à l’école et vit toutes ses journées dans le calme absolu des temples une fois les rites d’habillement et de maquillage réalisés.

    Bien que pour les défenseurs de cette tradition cela s’apparenterait à une vie de « princesse » – rêve de toute petite fille, en réalité il s’agit d’un réel manquement aux droits de l’homme. En effet, pour les défenseurs des droits cette pratique est une atteinte à la liberté et à l’éducation.

    Une fois redevenues « mortelles », ces anciennes déesses vivantes sont confrontées à de nombreuses difficultés, à commencer par le simple fait de pouvoir marcher. Portées durant de nombreuses années par des serviteurs à chaque sortie du temple, leurs muscles ne se sont parfois pas assez développés. Certaines ne supportent pas de ne plus être adulées et de redevenir « normales ». Les séquelles psychologiques sont effectivement courantes. De plus, les Kumaris finissent souvent leur vie seule car, selon la légende, les épouser provoquerait la mort l’année suivante.

    Après l’abolition de la monarchie au Népal en 2008, la Cour Suprême a demandé une enquête sur les conditions de vie des Kumaris. Dans sa décision, la Cour a statué que les jeunes Kumaris devaient avoir davantage de libertés et qu’une plus grande place devait être accordée à l’éducation.

    Malgré cette avancée, cette tradition reste très discutée par les défenseurs des droits de l’homme, bien qu’aux yeux de beaucoup de népalais vivant dans la pauvreté, il est préférable pour une petite fille de grandir dans la peau d’une déesse plutôt que de grandir dans la rue…

    Cette pratique traditionnelle au Népal n’est qu’un exemple de traditions religieuses ou sociologiques perpétrées à l’encontre des enfants. A l’instar des mutilations génitales féminines, il est de ces coutumes qui sont difficilement remises en question du fait de leur ancrage dans les mœurs des différents peuples concernés."


    sources: www.humanium.org
    Aeyos
    Aeyos


    Genre : Masculin Age : 37
    Taureau Date d'inscription : 12/04/2017
    Messages : 1298
    Localisation : France

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre Empty Re: Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Message par Aeyos le Ven 3 Nov 2017 - 9:28

    Ce regard apporte un éclairage sombre sur cette histoire de déesses vivantes. Merci de ces précisions Pikoulie.


    _________________
    Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre 904802035   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven

    Il peut être bon de garder une place pour l'impossible dans sa compréhension du monde, car c'est souvent au travers d'une fenêtre improbable que s’aperçoit un monde plein de sens et de beauté.
    Nemesis
    Nemesis


    Genre : Masculin Age : 29
    Poissons Date d'inscription : 06/07/2014
    Messages : 8557
    Localisation : Paris

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre Empty Re: Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Message par Nemesis le Sam 4 Nov 2017 - 23:14

    Effectivement. En même temps, les dérives de ce genre ne m'étonnent pas. Quand on vénère un enfant vivant, il faut s'attendre aux extrêmes.
    Aeyos
    Aeyos


    Genre : Masculin Age : 37
    Taureau Date d'inscription : 12/04/2017
    Messages : 1298
    Localisation : France

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre Empty Re: Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Message par Aeyos le Ven 10 Nov 2017 - 11:57

    On a besoin de croire en quelque chose de plus grand, capable de veiller sur nous. À ce point qu'on est capable de faire ce genre de chose... On doit être vraiment terrifié.


    _________________
    Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre 904802035   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven

    Il peut être bon de garder une place pour l'impossible dans sa compréhension du monde, car c'est souvent au travers d'une fenêtre improbable que s’aperçoit un monde plein de sens et de beauté.

    Contenu sponsorisé

    Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre Empty Re: Au Népal, une déesse vivante en remplace une autre

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 24 Sep 2019 - 10:49