Wiccan Domhanda

AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Druides : une autre manière de voir la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 357
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 47
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Mar 27 Nov 2018 - 16:40

Ivar a écrit:
tu a fait les recherches a fond sur l'histoire de l'Ecosse
Ben oui... Non seulement en tant que prof d'anglais c'est un sujet que je traite avec mes élèves en parallèle à l'Irlande, ma 'deuxième patrie', et où j'ai déjà emmené des groupes d'élèves; donc il vaut mieux être au clair sur ces sujets si on ne veut pas passer pour un charlot! mais c'est aussi mon sujet de prédilection depuis 1993, date à laquelle j'ai débarqué tel un conquérant fougueux sur Eriu afin d'en explorer les moindres détails et recoins. Les dieux ne m'ont pas parlé, je n'ai pas eu cette chance, mais les livres m'en ont dit bien plus et j'y ai appris mon Art comme planté les graines de ma future spiritualité.
Donc oui, tes exemples seraient pertinents s'ils tenaient compte de la chronologie... Car lorsque les Vikings ont débarqué sur les îles, le druidisme était mort depuis des siècles... si même il avait existé là-bas, ce qui historiquement reste à prouver. Le terme de 'Draoidh' est une reprise du mot irlandais, mais vidé de son sens pour ne plus signifier que 'sorcier' ou 'mage' (le mot n'existait même pas en gallois et encore moins en breton, c'est dire son archaïsme): je te renvoie à la post-face du livre de Guyonvarc'h et Leroux qui détaille mieux que moi l'étymologie des termes druide, barde et vate. De la même manière, un barde antique était un membre du clergé; un barde gallois médiéval semble avoir été plus un chantre de court qui louait des exploits dont il ignorait l'origine païenne, au prix d'étymologies souvent fantaisistes (voir 'Llew Llaw Gyffes'). Faire débarquer les Vikings au milieu des druides, c'est comme placer des mosquées chez les pharaons! Même pays, mais époques et traditions différentes.
La spiritualité scandinave n'a laissé que près peu de traces en Ecosse et en Irlande, voire aucune, les Vikings s'étant établi sur les côtes et aux embouchures des fleuves, lieux de colonisation déjà christianisés de longue date. D'ailleurs l'Ecosse est, avec la Gallice, la Bretagne et la Cornouaille, un pays dit celtique où nous n'ayons pas de récits mythologiques équivalents à ceux de l'Irlande ou ceux, plus tardifs, du pays de Galles. Les Pictes ont disparu dans les brumes de l'Histoire et les Scots qui se sont installés en Calédonie étaient déjà en grande partie chrétiens. Les Vikings ont fait là-bas ce qu'ils ont fait en Francie Occidentale: à peine posé le pied sur la plage, ils se sont pliés aux mœurs locales, adoptant langue et religion du pays, disparaissant en moins d'une génération, avec des noms de lieux pour seuls traces. En Angleterre, c'est la carte des localités dont le nom se termine par -by ou -thorpe, les Vikings s'étant établi dans des places fortes et ayant très peu de contacts avec les populations déjà germanisées (Angles, Saxons, Jutes, Frisons), avant de se noyer dans la masse. En France, ce sont des villes comme Honfleur, Harfleur, le Hâvre, etc., mais cela ne dit rien de leur spiritualité, il n'y a aucun vestige germanique païen en Normandie, pas plus qu'en Ecosse d'ailleurs... Mais il est vrai que là-bas, tout comme en Irlande ou en Bretagne, les vestiges à proprement parler celtiques sont aussi plus que discrets, voire inexistants, que ce soientt tombes, oppida ou nemetons si présents dans le reste de la Celtie.

Ivar a écrit:
la France et un pays Latin, d'autre inclue des éléments Chrétiens et Védiques
La France est 'latinophone' plus que latine, la langue ne dit rien de la pensée, romaine ou non.
L'influence védique sur le druidisme est justifiable avec certaines limites, les druides ayant été, l'étude le prouve, pratiquement les jumeaux des brahmanes, et la doctrine, la conception de l'univers comme le monde des dieux étaient très proches: d'ailleurs même les Grecs les comparaient aux mages de Perse et gymnopèdes d'Asie, jamais aux prêtres de Germanie, ce qui attesterait de l'origine orientale de la pensée druidique.

Ivar a écrit:
les propos qui tu ma lancer au visage le terme "druide de pacotille" n'est pas tomber dans l'oreil d'un sourd
Alors là c'est moi qui te dois des excuses, car ces mots ne t'étaient pas destinés du tout, mais parlaient des gens comme Amorgen Fili, qui s'instaurent en sommités alors qu'ils ne font qu'accumuler les clichés et nier l'évidence pour cacher leur ignorance et influencer les simples et les 'méconnaissants' qui les lisent. Il se dit 'initié des dieux' et cela coupe tout débat: il sait parce qu'il sait, pas parce qu'il a appris, et bien sûr il peut donner des leçons aux historiens, pauvres rats de bibliothèques étriqués dans leurs idées matérialistes. A mes yeux, cela le décrédibilise totalement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairieredecernunnos.blogspot.com
Ivar le Brocanteur


avatar

Sagittaire Messages : 79
Date d'inscription : 24/09/2018
Age : 37
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Mar 27 Nov 2018 - 20:09

Merci Horapollon c'est bien ça permet de relevé le débat.  
Par contre je trouve que ça reste toujours un peut binaire. Je parle des mythes, pas d'idéologie ??? Le mot est peut être un peut fort non ? Ou alors les idéaux lier au mythe et au saga ?? (la tournure est mieux, ça sonne plus juste)
Je n'affirme pas restituer quelque pensée, si c'est celle d'une époque (en particulier) faudrait y vivre.
Je parle juste de technique décrite dans les textes.

Carnun a écrit:
[...] les populations déjà germanisées (Angles, Saxons, Jutes, Frisons), avant de se noyer dans la masse.
Heeuuu ??? On parle de l'Ecosse hein??? Pas du sud de l'Angleterre ? Quoi qu'il y a bien eu des Angles...
La je te parle des Norses du Nord et des Norse-Gael (des celto-Scandinave de l'Ouest)





Pour info Walter un de mes ancêtres Ecossais a vécus a "Uig" une ville de l'îles de Sky a côté de Balnacknok.
Donc en plein royaume de Man et des îles.

Carnun a écrit:
Faire débarquer les Vikings au milieu des druides, c'est comme placer des mosquées chez les pharaons! Même pays, mais époques et traditions différentes.
La spiritualité scandinave n'a laissé que près peu de traces en Ecosse et en Irlande,

Oui si effectivement il était venu plus top, mai je crois que tu projette la situation du Druidismes des Gaulois sur celui des Celtes Insulaires. Le Christianise a pris la place du culte publique, mais pas le privé. Bon la je pense que c'est les limites de la démarche quand même, quand on n'arrive pas a ce relier aux dieux, vous ne penser que par rapport au Christianisme. Hors dans l'antiquité il y avait un culte privés. Regarder les Lares chez vos Gallo-Romains.
Alors je peut bien entendre que le culte privés n'a jamais existé pourquoi pas. Mais dans ce cas faudrait aussi qu'on m'éxplique le pourquoi du comment au sujet des chasses aux Sorcières et aux Hérétiques au moyen age???

Carnun a écrit:
[...] il n'y a aucun vestige germanique païen en Normandie, pas plus qu'en Ecosse d'ailleurs... [...]

Ha est les entrelacs de Gaut alors ???
En Grande-Bretagne, une forme insulaire du style Borre s’est développée, connue sour le nom de "entrelacs de Gaut". Ce style tire son nom de la Croix de Gaut, découverte sur l’Île de Man. Gaut est également le premier nom d’un artiste viking connu.
Les pierres runiques mannoises (anglais : Manx runestones) ont été érigées par les populations scandinaves de l'île de Man pendant l'Âge des Vikings, la plupart aux alentours du Xe siècle. Malgré sa taille réduite, l'île de Man se démarque par son nombre élevé de pierres runiques : en 1983 on en comptait 26, par comparaison la Norvège en avait 33. Leur nombre élevé peut s'expliquer par le mélange des traditions des migrants norrois à fabriquer des pierres runiques avec cette tradition celtique locale d'ériger des hautes croix.

De plus, l'église a contribué en ne condamnant pas les runes comme païennes, et a même encouragé cette tendance pour des usages chrétiens. La formule la plus commune, qui apparait sur 16 pierres, est « N érigea cette croix à la mémoire de M ».

Les pierres runiques mannoises sont similaires à celles connues en Scandinavie, toutefois en Norvège les pierres runiques sont appelées des « pierres » dans les inscriptions, alors que les pierres runiques élevées sur les îles Britanniques sont plutôt appelées des « croix ».


Il y a des photos de ces entrelacs et ces croix sur cette page wikipédia:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierres_runiques_mannoises

j'en poste deux ici:



Je rappel les périodes de l'Art Viking:

Les styles d'art vikings se sont développés suivant des étapes à la fois géographiques et chronologiques, à partir du début du IXème siècle et jusqu'à la seconde moitié du XIème siècle, disparaissant avec l'épanouissement de l'art roman.

le style de Broa: 750 à 825
le style de Berdal /Oseberg: 800 à 875
le style de Borre: 850 à 950
le style de Jelling: 900 à 975
le style de Mammen: 950 à 1025
le style de Ringerike: 1000 à 1075
le style d'Urnes: 1050 à 1125

Les styles d’art se chevauchent, avec deux et parfois trois styles restant à la mode en même temps.
Le répertoire de formes des styles vikings se compose de différentes sortes de motifs:

Les motifs zoomorphes (essentiellement quadrupèdes, oiseaux et serpents), survivances de représentations animales autochtones antérieures, sont prédominants et fondamentaux.
Les motifs géométriques (entrelacs, spirales) ont une fonction décorative accessoire, et sont cantonnés aux pourtours des représentations figurées ou sont un élément de remplissage à l'intérieur d'une composition.
Les motif végétaux (vrilles, feuilles et palmettes), empruntés au répertoire anglo-saxon (la vigne) et au répertoire carolingien et ottonien (feuilles d'acanthe), ont également une fonction décorative accessoire.
Les représentations anthropomorphes sont isolées et n'ont pas de signification stylistique déterminante.

Bon ce sont des périodes plus tardives que celle des Romains et des druides auxquels vous vous référez mais la terre et les gens cessent t'ils d'êtres celtes ?? C'est a dire si les personnes répondes a l'appel des dieux a cette période, dans leur terre, devait t'il s'appeler "chaman" ou" brahman" ou encore "flamen" ??? C'est pareil vous penser vraiment que les Dieux s'arréte a la théorie des cases ??? Bon effectivement j'ai pu remarquer pour moi même et des gens qui comme moi pratique réélement, que les dieux avaient un lien avec les ancêtres...

ou plus proche de nous par ici:

https://musee-archeologienationale.fr/phototheque/oeuvres/sepulture-viking-de-l-ile-de-groix_or-metal_argent-metal_ivoire_bronze


Après ai-je envie que ce soit des personnes d'un forum qui me range dans une case qui les arranges ?
Vous cherchez a me caser? Tant que vous ne faite pas les entremetteurs... Je plaisante.
Bien sur si vous avez envie de vous voir comme des païens écléctiques qui porte une idéologie bien vous n'avez pas besoin de projeter ça sur moi?? (l'effet miroir).
mais c'est l'expression d'un point de vu. faut le respecter aussi. Par contre on parle souvent de milieux universitaire avec le paganisme, mais ?? enfin ... c'est plus pour les Celtisant ou les Nordisant non ?? je veux dire dans l'antiquité ou au début du moyen age c'étaient qui les membres du milieux universitaire ??? Alors comment les gars de l'époque savaient qu'ils pratiquaient comme les Celtes ou les Nordique de l'age du bronze ??? Mince. Et le chaudron de Gundestrup retrouver au Danemark ... ?? Dans une tourbière du Jutland... Bon j'ai l'aval des dieux avec lesquels je travail c'est le principale j'ai pas besoin du votre, sans vouloir vous offenser.
Je suis navré si ça a été le cas, je manque de diplomatie par moment.

J'ai l'impression qu'on ne vie pas sur la même planète... C'est peut être sa le truc. avec le Pagansime, et les autres forme Druidisme, Khémitisme ou Numinisme on touche a une fibre sensible chez certains.
Après je comprend aussi que ce que je vis c'est abstrait par moment quand j'en parle, c'est comme d'écrire la partie immergé d'un iceberg, mais c'est aussi ça la partie secrète de la pratique. Alors en effet je pense que ça n'apportera rien a des personnes qui fond des recherches universitaires c'est certain. Ce serait comme si un peintre décrivait la peinture a un peintre en bâtiment ou comme si au contraire un académicien parlais de ce qu'il fait a un auteur de science fiction. (enfin l'exemple est peut être mal choisi). Mais bon on ne vois pas les choses du même oeil vous et moi. On peux avoir vite fait de s'égarer ...
Je pense (mais je peut me tromper) que dans une certaine mesure on devrait prendre la vie comme elle vient avec peut être moins de sérieux et vivre plus les choses en ne projetant ni nos failles, ni de "perfection" sur les autres parce que les deux sont un leurre au finale, la personne qui projette ce qu'elle est sur les autres ne travaillera pas sur ses failles et ce dira, "ce n'est pas moi c'est lui qui..." et a contrario si vous projeter trop de perfection sur une personne et que celle ci est mal intentionné ça peut ce retourner contre vous (c'est comme ça qu'on tombe sur des gourous).
Je suis désolé d'avoir troublé la paix du forum avec mes remarques, tout ça pour ça quand même, un sujet qui au départ ne parlait que d'une simple vidéo ...
J'ai du retard dans mes lectures tiens, j'en ai mare des films et des reportages de toute façon. study





Au sujet de l'Ecosse il y a un site que j'apprécies, je vous poste quelque liens suivant si ça vous intéresse bien entendu:
http://www.orkneyjar.com/
https://canmore.org.uk/site/2128/stone-of-odin
https://gnosticwarrior.com/the-healing-stones-of-odin.html

Dans le respect des coutumes et des savoirs de chacun.

Aller une dernière connerie pour la route:



Dernière édition par Ivar le Brocanteur le Jeu 29 Nov 2018 - 23:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Horapollon


avatar

Genre : Masculin Bélier Messages : 141
Date d'inscription : 21/03/2017
Age : 28
Localisation : Le Kosmos

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Mer 28 Nov 2018 - 3:32

Citation :
Je parle des mythes, pas d'idéologie ???

Un mythe seul n'existe pas.
Il est toujours interprété dans un contexte à travers une idéologie particulière.
Une idéologie reste un "ensemble plus ou moins cohérent des idées, des croyances et des doctrines philosophiques, religieuses, politiques, économiques, sociales, propre à une époque, une société, une classe et qui oriente l'action" donc non, ce n'est pas un mot trop fort.

Citation :
Je parle juste de technique décrite dans les textes.

Non, il s'agit d’interprétation des traductions de texte qui sont déjà un petit bout de la pratique puisque la transmission et le contexte sont perdus.

Pour transposer le cas dans un autre contexte ou il n'y a pas eu d’interruption, ce n'est pas parce que l'on trouve un tantra d'une divinité et qu'on effectue le rituel que la pratique sera validée par la tradition ou même que le résultat sera le même qu'attendu par la tradition.

Déjà parce que les traditions tantriques disposent de tout un arsenal d'école logique pour concevoir les sens, les ressentis, les émotions, etc ainsi qu'un apprentissage long et rigoureux supervisé que nous connaissons afin de viser une perception objective et qu'en plus l'expérience doit être validée par un maitre qui a lui même les compétences de savoir si il le résultat obtenu est bien objectif.

Nous avons perdus toutes ces données donc il est impossible de reconstituer ces pratiques antiques dans les contextes celtes et nordiques même en oubliant la donnée du maitre. Il serait peut-être possible de reconstruire des pratiques syncrétiques en se basant sur les doctrines philosophiques toujours existantes, mais cela n'a pas l'air d'avoir lieux dans les derniers messages ou la recherche d'objectivité est inexistante seul le sentiment d’élection transparaît - caractéristique majeur du paganisme éclectique comme vous pourrez constater sur d'autres sujet de ce forum où d'autres membres mettent aussi en avant ce de sentiment d’élection en le sortant de toute contexte philosophique ou traditionnel.

Ensuite le problème c'est comme l'a déjà reproché Carnun, il y beaucoup beaucoup trop de liberté dans tes interprétations. Ce qui n'est pas un mal en soi, mais juste il ne faut pas s'attendre à ce que des gens formés aux sciences humaines s'interposent lorsque celles ci sont malmenées.

Citation :
Bien sur si vous avez envie de vous voir comme des païens écléctiques qui porte une idéologie bien vous n'avez pas besoin de projeter ça sur moi?? (l'effet miroir).

Les mots ont un sens en fait...

La définition de paien éclectique est "ne nécessite aucune initiation et regroupe des croyances extrêmement diverses allant des traditions celtes au chamanisme, en passant par la vénération des dieux égyptiens."
Tu es paiens, tu n'as pas reçu d'initiation (l'auto initiation ne compte pas), tes pratiques et croyances mélangent plusieurs cultures. Il n'existe aucun cadre, cursus ou autre encadrement dans ta pratique.
Ce n'est pas une projection, c'est correspondre à une définition.

Carnun et Gwiddon ont reçus une initiation dans une clairière rien que par cet acte ils ne correspondent donc plus à cette définition. Après, ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas considérer cette initiation comme du bullshit ou la critiquer. Mais il n’empêche qu'ils ne rentrent plus dans la définition de païen éclectique. C'est aussi simple que cela.

Citation :
Je veux dire dans l'antiquité ou au début du moyen age c'étaient qui les membres du milieux universitaire ???

Premièrement, il ne faut pas confondre monde intellectuel et monde universitaire.
Le mot universitaire se rapporte à ce qui se passe dans les universités, autrement dit l'enseignement supérieure aujourd'hui.
Lorsqu'on parle d'universitaire dans ce sujet, il s'agit de l'état des recherches actuelles par les spécialistes sur un domaine qui est publié régulièrement dans des revues, des thèses, présenté dans des séminaires et colloques. Autrement dit la recherche d'aujourd'hui ne correspond déjà plus à l'état de la recherche il y a 1, 5 ou 10 ans alors les débuts des universités au XIIeme siècle est totalement hors de propos.

Mais je t'invite vraiment à lire des ouvrages de scientifiques aux PUF par exemple ou aux belles lettres.
Ainsi qu'à citer vos sources dans vos messages plutôt qu'affirmer des choses controversées et qui sont pour beaucoup encore une fois de très grosses libertés que vous prenez sur le résultat des découvertes. Autant je ne suis pas formé au monde Celte, autant faire le lien entre culte privé, sorcières et inquisition est totalement mais totalement hors sujet.

Citation :
Bon j'ai l'aval des dieux avec lesquels je travail c'est le principale j'ai pas besoin du votre, sans vouloir vous offenser.

Si l'aval des dieux était vraiment le principal, il te suffirait de pratiquer tranquillement ton culte dans ton coin.
Ce besoin de se trouver sur toutes les plateformes druidiques anglaises et françaises à la recherche d'une reconnaissance de statut, de théories et d'expériences démontrant bien que ce n'est pas aussi simple que cela.

Amicalement
Hora'
Revenir en haut Aller en bas
Ivar le Brocanteur


avatar

Sagittaire Messages : 79
Date d'inscription : 24/09/2018
Age : 37
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Mer 28 Nov 2018 - 10:16

Ha ?? Bien c'est ce que je fait, donc on en vient toujours a ça... Je ne dois pas avoir de vie, social et ne pas échanger ... la censure quoi... Merci de cette occasion de voir le fond de ta penser. Je me doutait bien qu'il y avais quelque chose comme ça quand tu a sortie le terme "idéologie" ... Vous parlez toujours de "statue" de "grade" "d'idéologie" . ça vous obnubile vraiment ??? Quand on a réellement fait le travail qui doit être fait on ne se s'en plus concerné, je veux dire on a d'autres priorités...
Rechercher un statut, baas ... Mais c'est toujours l'effet miroir ... (a d'autre)

A "hors de propos" non bien sur que non, après effectivement si vous n'arriver pas a comprendre ce que je dit, ou en faite mine, c'est une posture en sommes, si vous ne faite pas l'effort, et si pour vous la "spiritualité" c'est une grosse blague. Que faite vous déjà ici ??? C'est marrant parce que le Horapollon qui est venus sur un des sites ou je suis ne présentait pas le même visage. Un janus...
Vous parler de sérieux et d'archéologie mais quand on vous en sort c'est, du rejet... Mmmhh c'est pareil avec vos ancêtres ? Vous en renier une partie ??? Ouias du genre a aller en Ecosse et a dire au gens qu'ils sont Anglais. Hein ^" je me trompe ??
Pour moi c'est pas hors de propos c'est même très limpide. Mais merci j'en prend note quand même.
(les illusions Uthgardiens, fond des ravages)

Bon si j''avais besoin de l'aval de quelque groupe j'irrais vers celui la qui travail avec le même héritage:

https://www.adf.org/rituals/norse/index.html
https://glynishawthorn.wordpress.com/

Un mythe seul n'existe pas ??? Bien oui éventuellement, mais alors quand est ce que ça commence selon toi ???
C'est amusant parce que quand une personne pratique sans étudier les mythes des gens comme vous le lui reproche (un manque de sérieux) et quand une personne étudier les mythes vous le lui reprocher aussi (idéologie)
Ouias ouiaas
Après les pratiques Syncrétique on les retrouves partout dans le Druidisme. Que ce soit ceux qui travail avec l'héritage de 1717 (la franc maçonnerie) et ceux qui pratique le reconstructionisme Gaulois. Eux ce basse sur l'héritage des flamines gallo-romains... Bon
Et oui je cherche et j'aime bien me faire des amis rencontrer d'autres gens. Alors je vais sur des plates formes Anglaise et Française certe, il y a quelque année je cherchait la significatiion d'un rituel qu'une ancêtre a fait sur ma mère. Donc ceci expliquer cela. Et je me suis fait des connaissances et j'y reste.
Je trouve toujours ça douteux qu'on reproche a quelqu'un de trop lire par exemple, (ça met souvent arriver de a part de personne qui cherchait a me manipulé) c'est curieux.
Du coup bien "humour" parce que autrement c'est l'envie de vomir qui prend pas mal le dessus.



Ahlala dire que je n'ai fait que répondre a un sujet qui traitait d'une vidéo ?? et la mayo a monté en crème au beurre ...
Genre si vous avez sur des forums des parties intitulées "Druidisme" faut quoi? Ne pas parler dessus ??? (et c'est encore moi le dingue je présume) Mais qui suis je juste un de "Pacotille" alors je ne devrais pas me poser de question ou même exister voyons...  drunken




Bon courage pour après ... après ? vous savez bien après ???



Après je suis assez d'accord avec le fait que des théories et des hypothèses ne suffisent pas.
Oui Hors sujet bien c'est bien tant mieux pour vous. Je parle juste de ce que j'ai étudier ...  (Les sorcières c'est comme les cases au sujet nordique, c'est vos dogme qui les mettent hors sujet ??? Donc si les sorcières n'on pas véhiculé et protéger un savoir qui venait de leur ancêtres, c'était quoi ? des folles ou un impostures ??? Mmhh ... )
Comme le fait de pratiquer sans pratiquer c'est hors sujet aussi.
Faire un Druidisme sans ésotérismes pour ce justifier oui aussi, mais c'est du néo-druidisme alors ? Pas l'Orthodoxe.
Tout dépendra des usages fait... du mal a ce placer, a ce positionner et a justifier de ses propres echeques (parce que le travail n'est pas fait, comme l'eso est l'imbas sont qualifier de new age par les grand penseurs du néo-druidisme).
Après c'est toujours pareil ça dépend de ce qu'on cherche a faire... (bon courage)







Dernière édition par Ivar le Brocanteur le Jeu 29 Nov 2018 - 9:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 357
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 47
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Mer 28 Nov 2018 - 13:37

Cher Ivar, lis plus attentivement ce que te disent Gwiddon et Horapollon: tes faits sont justes, mais tes interprétations sont erronées, elles ne sont que le reflet d'une opinion personnelle basée sur un ressenti personnel.
Exemple:
Ivar a écrit:
Ce style tire son nom de la Croix de Gaut, découverte sur l’Île de Man.
Tu te contredis toi-même... Je te parle de vestiges Vikings,genre temples et lieux de culte, et tu donnes comme exemple une croix... chrétienne. Où est le paganisme là-dedans? Il n'est plus aucun historien sérieux pour affirmer une survivance forte du paganisme dans l'imaginaire médiéval, que ce soient les entrelacs romans ou bien les vierges noires. La croix celtique d'Irlande est certes d'origine païenne, mais les chrétiens du lieu lui ont donné une toute autre signification, et l'ont 'dépaganisée'. Même chose pour me triscèle encore présent sur les rosaces gothiques. On ne parle pas dans ces cas d'une survivance cachée du paganisme, mais d'une réutilisation d'anciens symboles pour servir la nouvelle foi.

Ivar a écrit:
Donc si les sorcières n'on pas véhiculé et protéger un savoir qui venait de leur ancêtres, c'était quoi ?
Ivar a écrit:
Alors je peut bien entendre que le culte privés n'a jamais existé pourquoi pas. Mais dans ce cas faudrait aussi qu'on m'éxplique le pourquoi du comment au sujet des chasses aux Sorcières et aux Hérétiques au moyen age???
Personnellement j'ai de sérieux doutes sur la survivance d'une tradition dans une famille pendant des siècles, mais passons.
Mais ici c'est la même chose: la théorie est morte qui disait que les soi-disant persécutions contre les sorcières par l'Inquisition était le moyen pour l'Eglise de mettre fin aux derniers foyers païens d'Europe: c'est un mythe que bien peu de païens défendent de nos jours.
Le druidisme, c'était une affaire de druide: un culte civique, célébré dans des sanctuaires fermés, peut-être même réservé à une élite aristocratique. cela ne dit rien des pratiques familiales et de leur origines, mais cela ne suffit pas non plus à qualifier une tradition personnelle de 'druidique'. Ce serait comme d'appeler 'chrétien' le fait de faire des crêpes à la Chandeleur!

Horpollon a écrit:
Carnun et Gwiddon ont reçus une initiation dans une clairière
Euh... Tu me flattes! Cependant je t'invite à lire mon post du 23 novembre, où je disais que justement je ne me reconnaissais pas dans les clairières, que je ne croyais pas aux Initiations puisqu'elles ne remontent qu'à trois siècles et sont souvent éloignées de toute réalité historique. Donc je suis très à l'aise avec l'idée de ne pas faire partie d'un groupe, puisqu'ils ne correspondent pas à ce que j'appellerais la religion celtique, dont les druides ne sont qu'un aspect. Aussi je ne me dis pas druide, seulement cheminant, croyant que la religion druidique est morte depuis 2000 ans mais essayant de suivre l'éthique, la philosophie que nous pouvons reconstruire, démarche druidique puisque pragmatique, sans ésotérisme et qui ne se livre qu'à coup sûr: si je n'ai pas confirmation de tel ou tel fait par les textes ou l'archéologie, je ne prends pas. Donc je te rejoins totalement quand tu parles de rigueur. Ma spiritualité est sans attache, sans visage et sans nom, indépendante de mes études celtiques et j'essaie de faire en sorte que mes convictions religieuses n'interfèrent pas avec mes connaissances historiques. Les néo-druides font souvent l'inverse, croyant d'abord puis essayant de plier la réalité historique à leurs croyances. C'est, à mon sens, contre-productif et nuit à la recherche.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairieredecernunnos.blogspot.com
Ivar le Brocanteur


avatar

Sagittaire Messages : 79
Date d'inscription : 24/09/2018
Age : 37
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Mer 28 Nov 2018 - 14:52

Bon je vous laisse le mot de la fin. Prenez soin de vous.




affraid confused drunken pale
(Au moins j'ai passer un bon moment a chercher des conneries a poster pour rendre digeste cette "marche funèbre du druidisme" que vous nous souhaitez)

Et privilégiez autre chose que la haine, le mépris et la corruption des coeurs, les commérages, les moqueries et les miasmes avec lesquels vous vous complaisez, dans la conversation ça reste quand même d'un niveau inférieur.

En réalité rabaisser autrui pour se sentir supérieur et projeter ses failles et ses mauvais traits de caractère sur les autres n'est en aucun cas une preuve de sagesse.

Ah qu'est ce que j'entend au loin??? La mâchoire bordée de grandes dents empoissonnés il chasse la lumière, il mange aussi l'obscurité que vous nous offrez. C'est votre mépris, il est là et vous le porterez probablement toute votre vie, avant de prendre congé la ou les arbres sont gris et la terre ensanglantée...

Bon courage, parce que ce conflit stérile...




Dernière édition par Ivar le Brocanteur le Jeu 29 Nov 2018 - 9:34, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Horapollon


avatar

Genre : Masculin Bélier Messages : 141
Date d'inscription : 21/03/2017
Age : 28
Localisation : Le Kosmos

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Mer 28 Nov 2018 - 14:55

Citation :
Un mythe seul n'existe pas ??? Bien oui éventuellement, mais alors quand est ce que ça commence selon toi ???

Le commencement de quoi ?

Citation :
C'est amusant parce que quand une personne pratique sans étudier les mythes des gens comme vous le lui reproche (un manque de sérieux) et quand une personne étudier les mythes vous le lui reprocher aussi (idéologie)

En fait ce n'est pas parce qu'on trouve critiquable une méthodologie qu'on ne peut pas trouver d'autres méthodologies tout aussi critiquable. Il n'y a pas de quota à ce niveau, ça ne marche pas comme ça, mdr.
Maintenant le problème c'est le décalage encore une fois. L'approche éclectique n'est pas critiquable en soi, mais si un éclectique se revendique de l'approche historique, là par contre, ça coince.

Citation :
Genre si vous avez sur des forums des parties intitulées "Druidisme" faut quoi? Ne pas parler dessus ??? (et c'est encore moi le dingue je présume)

C'est ce que nous sommes en train de faire en fait.
Une discussion, ce n'est pas forcément dire Amen à tout.

Citation :
(Les sorcières c'est comme les cases au sujet nordique, c'est vos dogme qui les mettent hors sujet ??? Donc si les sorcières n'on pas véhiculé et protéger un savoir qui venait de leur ancêtres, c'était quoi ? des folles ou un impostures ??? Mmhh ... )

Je te renvois à "Cultures of Witchcraft in Europe  from the Middle  Ages to the Present" qui est relativement récent comme  publication universitaire. Il y a toute une collection chez Routledge, mais cela date des années 30, cela commence à dater.

Citation :
Euh... Tu me flattes! Cependant je t'invite à lire mon post du 23 novembre,

Autant pour moi. Smile

Citation :
démarche druidique puisque pragmatique, sans ésotérisme et qui ne se livre qu'à coup sûr:

Je comprends la méfiance envers le terme ésotérisme à notre époque vu la crédibilité des différents groupes occultes et ce qu'on peut lire sur internet. Mais je pense personnellement qu'il est tout à fait possible d'envisager un ésotérisme et un occultisme pragmatique, en fait pour moi le terme de sciences occultes démontre l'essence pragmatique des disciplines et la rigueurs qui devrait être employé dans l'étude et la pratique. Smile
(Je pense que c'est impossible dans un contexte Celte dû au manque de source par contre)

Amicalement
Hora'
Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 357
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 47
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Mer 28 Nov 2018 - 16:59

Alors là, Horapollon, nous sommes à 100% d'accord! cheers
Je pense qu'une étude rigoureuse des phénomènes dits surnaturels peut amener une explication scientifique; on y perd en mystère, amis on y gagne en crédibilité.
C'est bien celle-ci, ma vision du druidisme: un pragmatisme éclairé qui oscille entre spiritualité, philosophie, science, avec un brin de poésie, une éthique studieuse qui doit commencer par un long cheminement personnel, parfois solitaire, afin de pouvoir revenir jeter une petite lumière sur le monde. Un druidisme des lumières?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairieredecernunnos.blogspot.com
Ivar le Brocanteur


avatar

Sagittaire Messages : 79
Date d'inscription : 24/09/2018
Age : 37
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Jeu 29 Nov 2018 - 9:35


Revenir en haut Aller en bas
selenite


avatar

Taureau Messages : 89
Date d'inscription : 29/10/2018
Age : 65
Localisation : Charleroi

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Jeu 29 Nov 2018 - 10:04

Pas que chez les druides, amis. Dans le chamanisme aussi. Ou, du moins, ce serait l'inverse. Certains oublient de considérer leurs formes animales, sauvages, connectées. Carnum, et si l'étude "pragmatique" des phénomènes dits surnaturelles était impossible à notre échelle ? Peut-on vraiment mettre la magie, l'art, la poésie en équation ?


Blessed be
)0(
Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 357
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 47
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Jeu 29 Nov 2018 - 13:31

Non, Sélénite, je ne le pense pas, et ce serait dommage! où serait la poésie, le mystère? Nous avons besoin de croyance et de méconnaissance, ou bien le monde serait triste!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairieredecernunnos.blogspot.com
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 357
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 47
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Jeu 29 Nov 2018 - 13:43

Au revoir Ivar, tu appelles 'haine' des mises au point, et 'marche funèbre' ce qui est une étincelle de vie et la tentative modeste de recréer une tradition un peu cohérente avec le druidisme tel qu'il fut avant l'invasion des barbares romains.
Comme dans chaque forum (et ils sont nombreux) où tu rencontres la contradiction, tu te poses en victime de la haine des autres, mais où est ta remise en question? Quand cent personnes, sources à l'appui, te disent que tes faits sont justes mais tes interprétations erronées, ne vaut-il pas mieux regarder de plus près si quelque part elles n'ont pas raison? Il n'y a aucun sentiment d'abaissement dans nos propos, au contraire: nous avons cherché, par nos quelques connaissances, à t'aider à y voir plus clair dans tes idées confuses, puisque'apparemment tu cherchais des éclaircissements. Mais comme chaque fois, tu t'es contenté d'opposer la négation et le refus plutôt que la discussion, puis tu as pris la fuite. Ce fut le cas sur Druuidiacto, où pourtant Auetos a été d'une patience qui l'honore. C'est encore le cas ici.
Puisses-tu trouver la paix, et sache que si un jour tu veux boire une corne de cervoise, je serais ravi de m'attabler avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairieredecernunnos.blogspot.com
Horapollon


avatar

Genre : Masculin Bélier Messages : 141
Date d'inscription : 21/03/2017
Age : 28
Localisation : Le Kosmos

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Jeu 29 Nov 2018 - 14:49

J'aime beaucoup l'expression Docte Ignorance de Nicolas de Cues.

Ou la sagesse consiste ainsi à reconnaître et à accepter son ignorance. Mais il y a ignorance et ignorance. Car si ignorer c’est ne pas savoir, prendre conscience de son ignorance, c’est déjà commencer à sortir de l’ignorance. Il faut alors distinguer avec le plus grand soin l’ignorance brute et banale où se trouvent tous les hommes en naissant, c’est-à-dire le pur et simple non-savoir, et l’ignorance qui se reconnaît. Cette dernière ne s’oppose pas au savoir mais apparaît elle-même comme un savoir. Smile

La plupart des gens se rendent vite compte que la conscience de l'étendue des choses que l'on ignore est proportionnelle à l'étendue des choses que l'on pense connaitre et cela toutes disciplines confondues.

Le texte est disponible ici:
https://www.atramenta.net/lire/oeuvre30075-alternative.html

Amicalement
Hora'
Revenir en haut Aller en bas
Ivar le Brocanteur


avatar

Sagittaire Messages : 79
Date d'inscription : 24/09/2018
Age : 37
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Jeu 29 Nov 2018 - 17:58

En tout cas sans rajouter de conneries (en photos) au final je trouve plus sympas la manière de voir la vie des druides de la vidéo que la votre.
Trouvé la lumière dans des comportement "agressif"...  ??? L'humanité est encore un gosse et on est loin de grandir.
Enfin il en faut pour tout les goûts et on se charrie, mais sa a quand même de l'importance. La liberté ce trouve par un équilibre entre ceux qui s'opposent.

Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 357
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 47
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Ven 30 Nov 2018 - 11:16

Excellent lien, Horapollon!!!
Tu as raison Ivar, sauf sur un point : il n'y a pas d'agressivité envers toi ; nous nous sommes contentés de mettre en lumière les erreurs que tu publies. Souviens-toi de ton passage sur Druuidiacto : tu es venu dès ton premier post avec des idées préconçues, caricatures de théories néo-druidiques ; les membres ont essayé de te montrer à quel point ce que tu affirmais était erroné, mais tu t'es entêté et lancé dans l'invective et posé (déjà) en victime, parlant de ta vie privée, de ton enfance et de choses qui ne regardent que toi, puis agressant les membres qui te montraient une autre vision. Je cite Auetos, il serait bon que tu relises les dires de ce forum, ils sont toujours en ligne : « Et bien je constate que votre tradition familiale « druidique » est un joli melting-pot de tout ce qui se fait dans le néo-paganisme... je pense que si vous voulez vraiment revenir sur quelque chose de plus authentiquement druidique vous allez devoir faire un sacré nettoyage. (...)
Sans vouloir le moins du monde vous manquer de respect, je pense que ce n’est pas en vous posant en victime toutes les quatre lignes que nous aurons plus de compassion (peut-être même au contraire) ou que certains approuveront votre parcours. Ce n’est pas ainsi que ça marche. Le respect ça ne se demande pas, ça se mérite par des actes et des paroles. (…) Nous comprenons que cela soit, pour vous, une source de mal-être, un combat de tous les jours, mais bon, ce n’est pas une raison pour nous le rappeler sans cesse et ce n’est pas, non plus, une raison pour que l’on vous considère « druide » alors que vous n’en êtes pas un.
Votre tradition familiale est louable, là n’est pas la question, mais ce n’est qu’une tradition privée, célébrée, orchestrée et vécue exclusivement au sein de votre famille. Vous êtes, en fait, le chaman-privé de votre clan. Cela est bien. D’ailleurs, nos credimaroi, en leur maison, ont le même rôle que vous. Ils sont les médiateurs entre leurs Dieux [Préférés], leurs Ancêtres et leur famille. Vous voyez, il n’est pas besoin de se donner du « druide » pour officier devant son autel familial.  »

Ce n'est pas une question de points de vue opposés mais de rectifications sourcées. Nous ne parlons pas ici de foi, qui est personnelle, mais de faits historiques avérés ou non et confirmés par des gens qui ont, de par leur savoir universitaire, plus d'autorité que toi ou moi. Tu ne peux continuer à affirmer comme tu l'as fait sur une centaine de forums que le Tribann est le symbole des druides anciens ; que les Triades de Bretagne sont des bases réelles ; que Thor peut être intégré à la religion celtique, on encore de citer Carr-Gomm comme une source fiable : ce n'est pas là du druidisme mais du syncrétisme, du paganisme éclectique, la tradition que tu as créée par ton imagination fertile et tes lectures, à l'aide d'interprétations parfois raccourcies ou simplifiées, parce qu'elle répondait à tes besoins. Rien de mal à cela, mais il suffit de l'assumer et surtout de pas le poser comme vérité absolue ou révélée par d'hypothétiques déités qui ne sont peut-être que ton inconscient.
La remise en question doit être constante, et tu sembles en être incapable. Cela commence aussi par l'orthographe et une syntaxe correctes afin d'être compréhensible, et se poursuit par une écoute et une lecture humble des autres afin d'apprendre et de grandir. Peut-être ton chemin débute-t-il maintenant, mais j'en doute, tant tu sembles être sûr de détenir la Vérité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairieredecernunnos.blogspot.com
Ivar le Brocanteur


avatar

Sagittaire Messages : 79
Date d'inscription : 24/09/2018
Age : 37
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Ven 30 Nov 2018 - 12:20

Bien je le sais parce que j'ai reçu certaine chose. Après fait le par toi même tout le monde peut méditer, et travailler au chant et avec de la musique pour avoir des transes (avec du travail) donc avec du temps et une pratique assidue tu peut très bien toi aussi faire l'expérience des "migrations de l'âme" et voir les divinités. Je ne pense pas que ce soit réservé a certaine personne, plus qu'a d'autres.
Après on n'est tous plus ou moins engoncé dans nos scaphandres, comprendre comment les opter demande du temps et de la pratique. Après faire ça ce n'est pas renoncer a une forme plus studieuse de recherche, en recoupant ce que tu trouve de façon expérientiel et dans l'étude plus académique de l'autre tu n'est pas obliger d'y renoncer.
Ha la source que tu me site, je sais, bon c'est votre choix d'où l'invention du terme "Credimaros".
Mais bon cette personne est assez faible alors faut prendre la source d'où sa vient aussi. Par exemple il ne m'a jamais invité et je ne suis jamais aller chez lui mais j'y suis aller... Je peut te décrire la maison qui et en surblomb, il descend pour aller a son lieu de culte. Et la queue de cheval de sont camarade Dubicattos...
De fait quand une divinité que tu honore te confirme que tu est ce que tu est, bien ce qu'en pense les hommes qui sont trop faible pour consulter les dieux et me voir quand je les visite avec Freya... Je continue ou je te parle de ce que ma dit Taranis a sont sujet???
(bon je rappel qu'il y a une chartre sur ce forum alors on va rester courtois...)
La remise en question dons je parle je ne t'oblige pas a la faire. Moi je l'ai fait déjà, et c'est vrais que ça peut être constant comme tu me l'as dit, par exemple en fin d'année, repenser a ce qu'on a vécus dans l'année... etc...
Non ça va merci je prend juste le partie de l'humour parce que c'est difficile de communiquer avec vous...
Tout de suite c'est des attaques et des sous entendu ou alors ha "il débute" ça fait plus de 11 ans que je pratique les migrations de l'âme et les rituels. Mais bon... (si on ce fit au sources Greco-Romaines, c'est 20 ans alors j'ai encre de la marge et du travail que je fait avec joie.)
Sympas les attaques sur l'orthographe ?? c'est la preuve que t'a plus d'arguments ??? Oui serte j'en fait pas mal.
et pas qu'en Français. Lol (je corrige quand je les vois, mais c'est vrais que c'est mon défaut, le pire encore c'est en Breton. ça pique les yeux Gast, spontus eo.)
Après j'ai un ancêtre qui pratiquait (vers 1800) et qui ne savait ni lire, ni écrire, et qui parlais quatre langues. enfin trois sûr (le contactes avec les gens et la nécessité de voyager pour gagner son pain).
Les sources après si tu n'est pas capable de les entendre??? J'ai parler de Carr-Gomm oui il a des valeurs humanistes c'est une bonne personne. Mais mes sources fiables quand je les sites on me sort que je fait de l'idéologie, on ma dit de la propagande sur une autre site (qui est fermé depuis).
Et pour toi au faite tu ??? Vas prier qui a présent ??? J'ai été voir Morrigù, Kerridwen et d'autres ??? J'ai eu des contactes avec Athéna aussi ... (je leur parle des gens que je rencontre dans ma vie) ...
Remarque tu a Dagodeuos ou ta qu'a appeler un dieu "Tartenpios" (tartempion) et le tour est jouer. En mixant les mythes romains avec du védisme et du christianisme. Pourquoi pas. (rire).
Non mais je plaisante. Le truc c'est juste de prendre plus confiance en toi. Tu n'as pas besoin des autres, des cruels et des mesquins pour trouver ta place. Et justifier ta pratique. Les divinités reconnaitront cette forme de courage si tu leur montre.  Applique plus ta devise en Saxon qui tu a en signature "Là où est ton trésor, là est ton cœur."
S'offrir a soit même...
Les frontières entre les Dieux entre eux et les hommes ne sont pas fermé, ce n'est pas contenus dans une ou des cases.
Par contre je travail plus avec les Nordiques, les Gaéliques et certaines divinités Brittoniques parfois Hécate et Athéna qui me rendent visite dans mes cultes et V.A, alors que je ne leur ai rien demander. (Hécate je lui rend hommage pour les cultes Lunaire a présent).

Alors de ce fait tu n'aurais pas trot on pourrait ce dire "écléctique", mais pas plus pas moins que d'autre quand tu vois ce qu'ils font, les recostructionistes Gaulois aux d'autres et même ADF eux que je t'ai mit en lien plus haut, parce qu'ils ont plusieurs liturgies, pour les Nordiques et ceux qui travail avec l'héritage Gallo-Romains aussi (Latin).
Quand tu compare les calendriers Romains et celui de Coligny.
C'est intéressent aussi, je pense que ce sont des recherches qui pourrait te plaire, a moins que tu ne les connaisse déjà.
Le calendrier dit romuléen, attribué à Romulus, cofondateur et premier des rois de Rome. Puis, le calendrier dit pompilien, attribué à Numa Pompilius. Et enfin, le calendrier julien, résultant des réformes introduites par Jules César.

Et ensuite tu parle souvent de poésie et de l'inspiration 'artistique' mais tu ne comprend pas ce qu'il y a marquer dans les triades ??? Tu comprend le sens des mots, des phrases ??? Aïe... (sans parler de leur source) tu a les travaux de J.P Bourre aussi qui sont très poétiques. J'utilise plus celle ci parce qu'il a inclus des éléments du Sigrdrifumàl et des Hàvamàl. (ha moins que cela soit new age aussi)... et quand bien même c'est la capacité de création qui importe.
Le truc c'est que a tourner en rond et a ecouté les personnage toxiques, tu reste aigris et tu fait du sur place.
Alors c'est naturel d'avoir ces émotions là, la peur, la frustration, l'envie, la jalousie, la colère et de conservé des rancoeurs. Je peut vous dire que je suis passer par là. Mais il te faut avancer. En réalité les Dieux ne se laissent pas approcher par tout le monde, il faut du "net" et de l'humilité (c'est bateau ce que je dit) mais il n'y a que comme ça que tu pourra faire l'expérience du Druidisme, et laisser de côté les théories des cases ou les mots détourner ou inventer, pour décrédibilisé les autres.
Ce que je veux dire c'est que la source sur l'autel familial que tu me site, la personne qui la écrite les dieux qui vénérent ne sont pas avec lui. "il me parle comme un enfant" (c'est ce que ma dit Taranis, et Lugh pas mieux et leurs réactions indifférentes quand j'ai parer d'eux...).
De mon côté j'ai une passion pour l'histoire et je cherchais a en savoir plus sur les Gaulois, c'est pour ça que j'était aller la bas. Mais je me suis vite rendu compte de la supercherie. Donc je me suis barré.

Il semblerais que tu fasse un fixation sur Thor non?? Je me trompe. Mais bon sans vouloir mettre de l'huile sur le feu. Peut être que je représente ce que tu n'arrive pas a atteindre, ce qui expliquerais tant de colère.
A une période j'ai stagner moi aussi et je peut te dire qu'il n'est jamais trop tard pour changer et progresser, je t'y encourage, et quand bien même pour les autres druides, travailler sur soit c'est "new age" ou une sorte de "tare" bien n'en parle pas c'est tout.
Mais bon je sais ce que je vaux et je n'ai pas a me justifier, ou a me posé en défaut parce qu'on m'interroge. Si mes réponses vous déplaît ne poser pas la question...
Qu'importe pour moi les gens malveillant qui aiment rester plein d'amertume et de haine pour les autres.
Pour moi et les miens ils sont comme des hommes perdus, privés de nourriture et de lumière, qui tournent en rond en maudissant les dieux. Quand je peut aider j'aide, mais en générale leur souffrance ne m'offense pas.
Le truc avec le druidisme c'est qu'on peut t'en parler des heures ou des jours des semaines et des mois, et tu peut faire des stages et tout ce que tu veux. Au final la seul personne qui peut aller boire a la source des anciens c'est toi. Les autres ne peuvent pas faire ce travail a ta place.

Donc j'ai bien compris ce que tu pense de ma pratique et de ce que je vis. J'ai compris aussi ton point de vu. Alors de ce fait je te laisse a ta pratique et a tes théories, qui te rendent très heureux, courtois et honnête.
Le plus important c'est que tu ne souffre pas de cette situation. Moi ça va de mon côté il y a de la lumière...

Du coup le sujet c'est bien "les druides une autre façon de voir la vie", donc vos réactions d'inquisiteurs bourrue du moyen age et votre façon de voir la vie (la même que tout matérialistes en faite) bien c'est hors sujet et c'est plus du druidisme.  confused   pale

Bon je crois qu'on c'est tout dit? je pense que je ne réponderais plus je te laisse m'accuser de tes propres echèques mais sache que les dieux savent que je n'en suis pas responsable. (et puis on tourne en rond, on ce dit toujours les même chose, ça devient lassant). Puis la y a les gilets jaune et tout j'ai autre chose a faire de toute façon, que d'argumenter a des propos qui ne mènent nul par.

Et en plus parfois des gens dissent que la culture Bretonnes n'est pas celte, j'ai eu ça sur internet aussi... Ils doivent être au régime... tongue



See ye.



Dernière édition par Ivar le Brocanteur le Sam 1 Déc 2018 - 0:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 357
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 47
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Ven 30 Nov 2018 - 16:34

Ah Ivar, tu me ferais rire ! Je vais apporter d'ultimes propos, car je pense que comme tous ceux qui essaient de te monter un peu de vérité, je suis fatigué de répéter mes oppositions sourcées à tes délires. Tu retrouves cette habitude de retourner les arguments des autres contre eux et d'appeler 'haine' ce qui n'est qu'une mise au point, comme je l'ai dit déjà. Tu fais ce que font beaucoup de gens dans ces mouvements occultes sans fondement : te dire investi d'une parole divine et donc inattaquable. J'attendrai donc la Lumière de Taranis comme tu me le conseilles...
Il n'y a pas de haine ni d'amertume dans mes propos, même plutôt une certaine compassion, pas encore de la pitié. Mon invitation à une cervoise tient toujours, car oui, malgré cette discussion animée, je suis sûr qu'il serait agréable de discuter autour d'une table et d'échanger, sourires et explications détendues à l'appui.
Je ne conclurai que sur quelques points, et ensuite hurle dans le désert si tu le veux, hélas nul ne t'écoute plus sauf moi...

Ivar a écrit:
Si mes réponses vous déplaît ne poser pas la question...
Je te retourne le compliment... car après tout, que fais-tu de plus que poser gratuitement des affirmations qui ont déjà été balayées sur d'autres sites? Tu pollues les forums païens de tes écrits copiés-collés, te permettant même de citer des messages personnels ou de balancer tes contradicteurs sans les citer, taillant dans leurs propos pour te poser en victime, voire de plagier certains écrits. Pas très druidique tout cela ; la probité, l'exemplarité doivent être des règles, la Vérité et la franchise aussi, pas la déformation de la réalité pour servir sa victimisation.
Tu disais en venant sur ce site que tu ne publierais pas : tu aurais bien fait de t'en tenir là, sachant que partout tes remarques attirent les mêmes réactions, sans pour autant te remettre en question.

Ivar a écrit:
Mais mes sources fiables quand je les sites on me sort que je fait de l'idéologie, on ma dit de la propagande sur une autre site
Ben oui... car ce ne sont pas des sources dignes de ce nom, elles ne sont ni historiques, ni sérieuses et vérifiées, mais comme toujours des écrits ou des liens tout à fait néo-druidiques ; tu es un néo-druide, si cela peut te faire plaisir, mais pas plus, pas moins. Tes affirmations ont systématiquement été retoquées par les gens qui s'y connaissent un peu. Vraiment, cela ne te fait-il pas réfléchir ? Te crois-tu encore un druide quand des druides qui se reconnaissent entre eux t'affirment le contraire ? Te crois-tu victime d'un complot des cuistres et des Jacobins ? Que ceux qui affirment se sont ligués contre toi pour nier tes élucubrations ? Je n'en dirai pas plus, Gwiddon a renoncé à te faire voir un peu de raison, et tu fatigues tout le monde ici : souviens-toi de ce que te disait Morgwenn quand tu es arrivé sur ce forum: elle savait qui tu étais et ta manière de raisonner. Je ne disais rien, j'attendais, me disant que ta réception sur Druuidiacto et LWE avait pu te faire entendre un peu de raison. Mais ici tu t'es surpassé ; il n'est plus besoin de te contredire, tu te décrédibilises toi-même en te présentant comme un prophète inspiré par les dieux, maintenant c'est Taranis, Morrigu, Cerridwen et Lugh, mixant Gaule ancienne, Irlande médiévale et Pays de Galles de la Renaissance, sous-entendant que tu en sais plus que tu n'en dis, car toi tu sais, tu as le Savoir absolu. Tu traites d'aigris des historiens qui en savent plus que toi ou moi sur ces sujets ; C'est risible.

Ivar a écrit:
tu ne comprend pas ce qu'il y a marquer dans les triades
Non car il n'y a rien à comprendre... ce sont des inventions certes poétiques mais qui ne soutiennent pas l'examen de l'étude : trois cercles d'existence ? Trois lettres pour le nom de Dieu ? Aucune source sérieuse ne vient corroborer cela, et même tout s'y oppose, on peut citer Kruta, Guyonvarc'h, Sterckx, et tant d'autres.

Ivar a écrit:
Il semblerais que tu fasse un fixation sur Thor non??
Oui, parce que tu le cites comme inspiration... Et que cela est incompatible avec le druidisme qui est, et doit rester, quoi qu'en disent les gens de l'OBOD, exclusivement celtique. Tous les dieux ne sont pas le dieu, toutes les déesses ne sont pas la déesse, les mythologues actuels (voir Dumézil, ou Sergent) s'accordent là-dessus. On ne peut pas prendre l'un pour l'autre et se dire druide quand on subit – ou croit subir – les appels d'Athéna ou je ne sais qui.

Ivar a écrit:
et en plus parfois des gens dissent que la culture Bretonnes n'est pas celte, j'ai eu ça sur internet aussi..
Pas plus que le reste de la culture française, ni moins : le triscèle est récent, la cornemuse vient d'Asie, mais c'est un autre débat, la celticité n'est ni dans les gènes, ni dans la langue, mais dans l'esprit et la culture.

Ivar a écrit:
vos réactions d'inquisiteurs bourrue du moyen age
Une bonne conclusion de troll, car un classique, le point Godwin qui clôt tout débat et renvoie toute contradiction au néant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairieredecernunnos.blogspot.com
Horapollon


avatar

Genre : Masculin Bélier Messages : 141
Date d'inscription : 21/03/2017
Age : 28
Localisation : Le Kosmos

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Ven 30 Nov 2018 - 17:29

Citation :
Mais bon cette personne est assez faible alors faut prendre la source d'où sa vient aussi. Par exemple il ne m'a jamais invité et je ne suis jamais aller chez lui mais j'y suis aller... Je peut te décrire la maison qui et en surblomb, il descend pour aller a son lieu de culte. Et la queue de cheval de sont camarade Dubicattos...

Je n'ai rien contre les expériences, au contraire.

Il y a dans ma salle à manger un petite étagère avec trois représentation et une fleur ?
Je veux savoir à quoi ressemble ces représentation, leurs tailles, leurs couleurs ainsi que le nom et la couleur de la fleur.

N'importe qui peut trouver une photo de maison sur google maps, n'importe qui peut trouver une photo de quelqu'un qui traine sur les forums et qui doit avoir un compte facebook ou autre. D'où la pertinence de mon exercice limitant les possibilités de triche. Smile

Si tu as d'autres indication à donner comme quelques titres de livre dans ma bibliothèques, la marque de mon téléviseur ainsi que d'autres détails en plus sur l’intérieur, cela me va aussi.  

J'attends avec impatiente ton compte rendu.  study

Amicalement
Hora'
Revenir en haut Aller en bas
Ivar le Brocanteur


avatar

Sagittaire Messages : 79
Date d'inscription : 24/09/2018
Age : 37
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Ven 30 Nov 2018 - 18:42

Ha je mi attendais, sauf que j'ai pas face book pour des raisons plutôt évidentes. Vu ce qui ce passe ici par exemple.
Le harcèlement c'est pas mon truc.

Le plus important ce n'est pas de savoir qui a tort ou a raison, le principal c'est que ce que vous faites vous conviennent et que ça vous élève.

Prenez soin de vous.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Slevana


avatar

Genre : Féminin Verseau Messages : 378
Date d'inscription : 20/06/2017
Age : 21
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Sam 1 Déc 2018 - 1:23

Note modérateur : les débats sont certes constructifs et ont leur place sur un forum mais doivent se faire dans le calme et dans le respect. Inutile de monter sur vos grands chevaux et vous traiter réciproquement de troll et de menteur.

Certains pourraient se plaindre de la généralité de ce post mais c'est le but car on n'est pas là pour juger, juste rappeler à l'ordre.

Cette note n'interdit pas la suite du débat, vous pouvez continuer, mais comme il est précisé plus haut, continuez de manière plus calme et apaisé.

Et les images de style humoristiques pour détendre l'atmosphère, c'est bien pour rigoler mais l'abus est déconseillé, surtout quand cela n'a strictement aucun rapport avec le sujet en place. Donc merci de ne pas recommencer.

_________________

"C'était le temps des dieux et le temps des démons"
Revenir en haut Aller en bas
Carnun


avatar

Genre : Masculin Verseau Messages : 357
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 47
Localisation : Tir na n-Og

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Sam 1 Déc 2018 - 8:38

Merci Slevana, je pense que le débat est clos; d'ailleurs y en avait-il un? Je pense que les lecteurs de ces lignes verront qui est qui et se feront une idée quant à la pertinence des arguments des uns et des autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairieredecernunnos.blogspot.com
Morgwen


avatar

Genre : Féminin Poissons Messages : 1772
Date d'inscription : 20/09/2014
Age : 58
Localisation : A l'Ouest

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Sam 1 Déc 2018 - 18:21

Slevana : si je peux me permettre, je pense qu'il serait sage de clôturer ce sujet, en effet tout a été dit, et chacun peut se faire son opinion.

Revenir en haut Aller en bas
Gwiddon


avatar

Genre : Masculin Scorpion Messages : 480
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 54
Localisation : France

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Sam 1 Déc 2018 - 23:27

Ivar le Brocanteur a écrit:
Je continue ou je te parle de ce que ma dit Taranis a sont sujet???

Oh oui, oh oui!!! Moi ça m'interesse !!!

Ivar le Brocanteur a écrit:
Ce que je veux dire c'est que la source sur l'autel familial que tu me site, la personne qui la écrite les dieux qui vénérent ne sont pas avec lui. "il me parle comme un enfant" (c'est ce que ma dit Taranis, et Lugh pas mieux et leurs réactions indifférentes quand j'ai parer d'eux...).

Exactement ! C'est tout à fait ce que je me suis dit à propos de ce que je disais concernant l'hypothèse qui invalidait ce que j'avais déjà dit et qui était, dit de façon plus simple même si elle arborait, si je puis dire et malgré une onomastique parabolique, une simple confirmation de mon intuition.

Ivar le Brocanteur a écrit:
Le plus important c'est que tu ne souffre pas de cette situation. Moi ça va de mon côté il y a de la lumière...

T'oublieras pas d'éteindre en sortant...

Ivar le Brocanteur a écrit:
Du coup le sujet c'est bien "les druides une autre façon de voir la vie", donc vos réactions d'inquisiteurs bourrue du moyen age et votre façon de voir la vie (la même que tout matérialistes en faite) bien c'est hors sujet et c'est plus du druidisme.  confused   pale

Revenir en haut Aller en bas
Ivar le Brocanteur


avatar

Sagittaire Messages : 79
Date d'inscription : 24/09/2018
Age : 37
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Dim 2 Déc 2018 - 9:35

Very Happy





lol!





























Sleep  drunken  Sleep  drunken

cyclops  drunken






Dernière édition par Ivar le Brocanteur le Mer 5 Déc 2018 - 2:36, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
selenite


avatar

Taureau Messages : 89
Date d'inscription : 29/10/2018
Age : 65
Localisation : Charleroi

MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   Dim 2 Déc 2018 - 11:19

Bref, tous cela part d'une reportage sur un groupe druidique ou d'inspiration druidique. Sérieusement ! Je me souviens des doctes chercheurs de Rennes qui critiquaient de la même façon les mouvements druidiques ou dit druidiques (je n’affirme rien et ne juge pas, chacun fait comme il le sent tant que cela ne nuit à personne). Certes, il y a les recherches historiques, l'étude du passé mais aussi la réalité. Si l'habitat celte fut différent de nos maisons actuelles, ils y pénétraient aussi en passant le plus généralement par la porte. Les celtes couvraient un fameux territoire et qu'en s'avons nous : une masse de recherches archéologiques, des écrits de l'époque "d'observateurs" romains et grecs. Les Dieux furent  décrits souvent par ces observateurs et, ensuite, des moines copistes. D'autres parts, il y eut des Dieux locaux tel Arduina : "Dans la mythologie celtique, Arduinna (Arduena, Arduina, Arduenna, Ardvinna, Ardbinna, Ardoina) est une divinité celte typique de la faune. Elle est devenue une déesse gallo-romaine, de la chasse et des bois, protectrice de la forêt d'Ardenne parfois assimilée à Artémis/Diane sous le nom de Diana Arduinna .
Son culte à mystères était très présent dans les régions voisines des Ardennes et chez les peuples belges. L'un de ses sanctuaires les plus célèbres était le mont Saint-Walfroy3, entre Margut et Sedan.
« On cite improprement depuis l'époque de sa découverte au xixe siècle comme Arduinna une statuette en bronze d'un sanglier monté en amazone ... Baptisée noblement Arduinna par l'un de ses propriétaires, nom d'origine de la fôret d'Ardennes dont l'emblème est resté le sanglier.
La déesse Arduinna est connue par des descriptions gallo-romaines. Ses fonctions sont mal définies, mais elle a un lien certain avec la forêt et la nature, puisqu'elle a comme attribut le sanglier.
(in histoire Ardennes over-blog).
Pour la question du paganisme germano-nodique, je me pose la question sur les différences d'avec la gaules puisque c'est surtout César, il me semble, qui sépara ces peuples. Des gravures runiques se seraient même retrouvées jusqu'en Italie. Des échanges commerciaux et des contacts entre les peuples pré-existèrent bien avant l'empire romain. Alors faudrait-il; sous prétexte de respect d'une tradition hélas en lambeaux, interdire l'ajoute de telle ou telle divinités au panthéon personnelle ou d'une clairière ? Il est vrai qu'une méfiance existe sur ces religions nordiques depuis que des extrémistes tentent de la récupérer (mais ils font de même pour les différents anciens cultes européens et si je m'inspire parfois de déités nordiques, je précise toujours versus Asatru Islandais). Je fais aussi remarquer que ces panthéons ne furent pas si guerrier que décrit par les moines copistes suédois et norvégiens et que ce dit panthéon précède les dites invasions viking qui ne semblent n'avoir été qu'une réponse au horreur commise par Charlemagne sur les Frissons. Si les asatrus prient notament Thor, les odinistes semblent avoir reçu son marteau sur la tête :-)
Ceci dit, que chacun fasse comme il le veut tant qu'il se sente bien dans sa spiritualité. Pour ma part, je suis profondément citoyen du monde et chaque peuple me semble aussi le mien. Nul honte donc de mélanger les panthéons (et nombre d'anciens païens le faisaient allègrement) et qu'en chaque lieu ou mes pas me mènent, je puisse honorer aussi les Dieux locaux ....et aussi embrasser les arbres, "na !" (*)

Blessed be
)0(

* célèbre citation de Cléopâtre à Ceasar in Astérix et Cléopâtre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Druides : une autre manière de voir la vie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Druides : une autre manière de voir la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Première exoplanète hors galaxie détectée?
» les ovnis vue d'une autre manière
» requéte contre l'autre parent...
» Pourquoi les Ovnis viendraient ils nous voir?
» Polythéisme et monothéisme, une autre façon de voir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wiccan Domhanda :: LES MYTHOLOGIES ET TRADITIONS PAÏENNES :: Tradition Celtique :: Vidéothèque :: Films, reportages-