Wiccan Domhanda

Un forum Païen d'étude des différentes traditions païennes, mais également des Sciences Hermétiques, de l'Histoire de la magie, des différents rituels, des plantes et des cristaux. . .


    La déesse Abondance

    Nemesis
    Nemesis


    Genre : Masculin Age : 29
    Poissons Date d'inscription : 06/07/2014
    Messages : 8557
    Localisation : Paris

    La déesse Abondance Empty La déesse Abondance

    Message par Nemesis le Sam 24 Nov 2018 - 22:55

    Voici une déesse typiquement romaine.

    Dans la religion romaine ancienne, Abondance était une personnification divine de l'abondance et de la prospérité. Elle a été l'une des incarnations de la vertu dans la propagande religieuse qui a fait de l'empereur l'instigateur des conditions de l'« âge d'or ». Abondance fait donc partie de l'art, du culte ainsi que de la littérature mais très peu de la mythologie romaine en tant que telle. Elle a peut-être survécu sous une forme ou une autre en Gaule romaine ainsi qu’en France médiévale.

    Le poète latin Ovide donne à Abondance un rôle dans le mythe d'Acheloüs, le dieu du fleuve, dont l'une des cornes a été arrachée de son front par Hercules. La corne a été récupérée par les Naïades et transformée en corne d'abondance qui a été accordée à Abondance. (D'autres mythes fondateurs fournissent différentes explications quant à l'origine de la corne d'abondance. Sur les monnaies de Néron, elle était associée à Cérès et assimilée à Annona, qui incarnait l'approvisionnement en grains.Comme Annona, l'Abondance était une « vertu en action » dans des endroits comme le port, où le grain entrait dans la ville.

    Abondance apparaît dans le contexte de l'iconographie mithraïque sur un vase de Lezoux, dans la province romaine de Gaule aquitaine, qui présente la description la plus complète du sacrifice du taureau qui a été au centre de la religion. Abondance est assise et tient une corne d'abondance comme une image de « l'abondance qui découle de l'acte de Mithras ».

    Pérennité éventuelle
    Il a été suggéré que la déesse gauloise Rosmerta ait une équivalence fonctionnelle avec Abondance mais les deux n'ont jamais été directement identifiées dans les inscriptions. Guillaume d'Auvergne (d. 1249), un évêque de Paris, mentionne une Domina Abundia (« Maîtresse Abundia »), qui apparaît également dans Le Roman de la Rose sous le nom de « Dame Habonde ». L'évêque tire son nom de « abundantia », mais il peut se tromper. La nuit, les « dominae » pénètrent dans les maisons où des offrandes ont été faites pour elles. Elles mangent et boivent directement dans les récipients, sans que le contenu en soit diminué. Si elles sont satisfaites, elles apportent prospérité et fécondité. Guillaume considérait ces pratiques comme une forme d'idolâtrie. Les folkloristes du XIXe siècle considéraient ces figures comme des fées celtiques.

    Nicolas de Cues rapporte que lors de ses voyages à travers les Alpes occidentales en 1457, il rencontra deux vieilles femmes qui lui dirent qu'elles étaient au service de Domina Abundia. Elles s'identifièrent comme étant des chrétiennes apostâtes et avaient été emprisonnées pour sorcellerie. Nicolas pensait qu'elles avaient été dupées par le diable mais qu'elles devraient être autorisées à recevoir la pénitence plutôt que de brûler sur un bûcher.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Abondance_(divinit%C3%A9) (Lien fiable car abondamment sourcée)

    La déesse Abondance 800px-Peter_Paul_Rubens_-_Abundance_%28Abundantia%29_-_Google_Art_Project
    DANA
    DANA

    Genre : Féminin Age : 58
    Cancer Date d'inscription : 02/12/2013
    Messages : 1213
    Localisation : ILE DE FRANCE

    La déesse Abondance Empty Re: La déesse Abondance

    Message par DANA le Mar 8 Jan 2019 - 21:01

    Merci

      La date/heure actuelle est Jeu 20 Juin 2019 - 17:07