Wiccan Domhanda

AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Gaïa, Terre-mère grec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Gaïa, Terre-mère grec   Jeu 21 Nov 2013 - 23:53

J'ai décidé de faire un article sur une déesse qui me tien particulièrement à coeur, depuis toujours.
Pourquoi cette article? Et bien parce que je me suis rendu compte que Gaïa était peu connus, hormis son rôle de déesse mère. Je me suis rendu compte que beaucoup ne la considérais que dans un sens positif, je voudrais donc montrer ces différents aspects.
par ou commencer...

Étymologie:
grec:Gaïa (du grec ancien : Γαῖα / Gaîa ou Γαῖη / Gaîê), ou Gê (du grec ancien : Γῆ / Gễ, « terre »)
L'un des Noms de Gaïa est Gé, je ne peu m’empêcher de faire le rapprochement avec le dieux égyptien Geb (la terre).
Attachons nous maintenant la racine de son nom dans la langue indienne, le Sanskrit, une langue encore très proche de celle parler par les indo-européens.

En hindouisme "Gayatri" est la mère de toutes les créations.
Typiquement la déesse "Gayatri" est représentée assise sur un lotus rouge, tenant un livre dans une main et un remède dans l'autre, personnalisant l'éducation et la connaissance.

En Sanskrit "gayatri" (forme féminine de "Gayatra"), désigne un hymne et "Gaya" en Sanskrit désigne le bien et les richesses au sens de ce qui a été conquis, un butin [1] ou encore les biens qui mettent l'homme à l'abri du besoin.

"Gayatri" vient ainsi de deux mots sanskrits
- Ga" signifiant "ce qui chante", comme un "hymne" ou une "ode"
- Le Sanskrit "yatri" la protection.

J’interpréterais donc son nom comme étant un hommage à la terre nourricière,a qui on prend (ce n'est pas un don) nourritures, bois, minerais et autres ressources naturels. Malheureusement peu éloigner de la vision actuel qu'on certains de  la terre.


Dans la mythologie:

La titanomachie (récit de la création du monde, guerre entre titans et olympiens) nous dit qui Gaïa fut la première divinité à naître du Chaos primordial. Elle engendra alors d'elle même Ouranos, le ciel qu'elle fit grandir en tailles au dessus d'elle, ainsi que Tartare (l'équivalent grec de l'enfer chretien) qui fut placé sous elle. L'union de Gaïa et d'Ouranos engendra les géants, les hécatonchires ( créature à 100 bras et 50 têtes), ainsi que les 12 titans. Mais Ouranos par peur de ses enfants, empêchait leur naissance, jusqu’à ce que Gaïa arme d'un silex son plus jeune fils Chronos, le Temp, qui émasculât son père.
On retrouve dans ce mythe beaucoup de point commun avec le culte des déesses, ou de la Déesse antique.

Ce mythe, ce poursuit puisque elle participa également au sauvetage de Zeus, pour qui elle prendra partie dans la guerre qui l'opposa aux titans. Elle engendra également Typhon, pour renversé Zeus lorsque celui-ci la mécontenta. Zeus étant une divinité importée par les indo-européens, le mythe fut écris pour permettre de diminuer l’influence des déesses, Gaïa devait donc perdre la bataille.
Gaïa est donc la gardienne de la souveraineté, de la légitimité des rois des dieux (Ouranos, Chronos et Zeus), et donc de la royauté des hommes, ou aujourd'hui des gouvernements en général. Mais également des révoltes du peuple face à l'injustice, puisque que c'est elle également qui détrônes les dieux. Je dirais qu'elle est la gardienne des intérêts de la terre et de la vie en general.

Gaïa est également une grande prophétesse, c'est elle qui prédit à Chronos que l'un de c'est enfant le détrônerais. L'oracle de Delphes lui était également attribué, jusqu'à l'arrivé d'apollon (le meurtre du serpent Pythons est une allégorie de cette échange, le serpent représentant la Déesse). Apres le déluge grec, c'est également elle qui enseigne au couple survivant, comment repeupler la terre, en jetant derrière eux les os de leur mère (les pierres, Gaïa étant la mère universelle)

En temps que déesse de la terre, et déesse mère, elle représente la vie en général, en incarnant la mère de la vie, et la vie elle même. Cette aspect est également repris par la communauté scientifique sous le nom de Théorie Gaïa, qui assimile la terre ( Biomasse+minéraux) à un organisme vivant, composé de la terre et de ses habitants. Une image qui aide à le visualiser est de la comparer à un organisme tels que l'Homme, si Gaïa est un Homme, alors tout les êtres vivant sont ses cellules, la terres ses os.

Personnellement Gaïa est ma déesse la plus importante, je la perçois en chaque être vivant, en chaque minéraux. Comme une mère elle est douce, maternel, aide à révéler son potentiel. Mais en temp que gardienne de la nature elle a aussi une parti plus sombre. Pour protéger la vie, elle est gardienne de la royauté, mais accomplie également les révolutions pour remettre sa justice en place, elle déclenche aussi les catastrophe naturel telle que les tremblements de terres, glissements de terrain, tsunamis, éruptions volcaniques, ect. En temp que personnification de la vie, elle est à la fois bonne et mauvaise,et ni bonne, ni mauvaise.

Voila mon article est fini, merci de m'avoir lu jusqu’à la fin, excusés moi pour les fautes qui pourrais rester après ma correction (et il y en aura...).
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Ven 22 Nov 2013 - 6:38

Merci pour cet article .
La Terre -mère ,je la vénère sous l'aspect de Pachamama et je lui associe Inti " Le Dieu soleil" .

Cordialement.

sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Ven 22 Nov 2013 - 21:56

Pourrais tu faire un article sur la Pachamama? pour comparer les différentes déesse terre-mère et leurs symboliques?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Lun 25 Nov 2013 - 20:41

Intéressant comme post Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Mar 26 Nov 2013 - 13:26

contente de pouvoir en apprendre sur la Déesse Gaïa qui est ma préféré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Mar 26 Nov 2013 - 17:27

Ça fait plaisir de voire que mon article plait, ça veux dire que je n'ai pas fait trop d'erreur, si vous n’êtes pas d'accord n'hésiter pas à partager votre avis, ce sera plus enrichissant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Mer 2 Avr 2014 - 18:12

Bonjour !

Merci beaucoup Werdall d'avoir si bien expliqué qui est Gaïa. Très intéressant... au point d'influencer un peu mes préférences ^^ Je pensais évoquer la Mère sous le nom de Brigitte, mais je suis spontanément portée à l'appeler Gaïa maintenant  Smile  Pour moi ça fait plus de sens dans mon approche de la Mère.

J'ai cependant une question qui me chicotte dans la mythologie... Voici d'abord la citation :

werdall a écrit:
L'union de Gaïa et d'Ouranos engendra les géants, les hécatonchires (créature à 100 bras et 50 têtes), ainsi que les 12 titans. Mais Ouranos par peur de ses enfants, empêchait leur naissance, jusqu’à ce que Gaïa arme d'un silex son plus jeune fils Chronos, le Temp, qui émasculât son père.
On retrouve dans ce mythe beaucoup de point commun avec le culte des déesses, ou de la Déesse antique.

Maintenant : quelle est la signification, selon vous, de ces images mythologiques ? Oui, je vais aller sur Wikipédia  Razz  , mais j'aimerais bien aussi connaître vos avis et interprétations.

Merci beaucoup  sunny 

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Mer 2 Avr 2014 - 19:23

On parle pas souvent de ce qu'est ouranos, je trouve ça très intéréessant
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Sam 5 Avr 2014 - 1:37

l idée est d emasculer le dieu précédant pour lui enlever son pouvoir et le transmettre à son remplaçant, ici d Ouranos vers Chronos, c est une variante à la mort du dieu présent dans la wicca
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Sam 5 Avr 2014 - 18:11

werdall a écrit:
l idée est d emasculer le dieu précédant pour lui enlever son pouvoir et le transmettre à son remplaçant, ici d Ouranos vers Chronos, c est une variante à la mort du dieu présent dans la wicca  

Ahhh je comprends mieux, ça s'éclaire ! Merci Werdall  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Sam 5 Avr 2014 - 20:24

de rien hésite pas si tu a des question Wink même si j ai souvent une perception atypique des divinité Wink
Revenir en haut Aller en bas
Boadicée


avatar

Genre : Féminin Lion Messages : 837
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 36
Localisation : Into the void

MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Sam 28 Fév 2015 - 20:49

Gaia ou Gaéa ou Gè (Gr. Γαια, Γαιη, Γη; lat. Gaea, Terra, Tellus ) est la personnification de la Terre dans la cosmogonie d'Hésiode, elle est l'ancêtre maternel des races divines et des monstres. Chez les Latins on trouve l'équivalent en Terra Mater ou Tellus.

La seule est Gaia, la terre. D'après le récit d'Hésiode, il semble bien que Gaia, qui est une déesse aux traits bien définis, le principe d'où sont sorties toutes choses, ait été la grande divinité des Grecs primitifs. Comme les Egéens, comme les peuples de l'Asie, les Grecs ont dû sans doute adorer à l'origine la Terre-Mère, en qui ils voyaient la déesse-mère. Gaia "déesse à la large poitrine", fut un temps la déesse suprême, dont la majesté s'imposait non seulement aux hommes, mais aux dieux mêmes.

Sortie après Chaos et avant Eros, elle engendra d'abord, sans intervention d'élément mâle, Ouranos, le ciel couronné d'étoiles, "qu'elle rendit son égal en grandeur, afin qu'il la couvrît tout entière ", les hautes montagnes (Ourea) et Pontos, la mer stérile, aux flots harmonieux.
Le monde était créé.
Pour le peupler, unie à Ouranos, elle engendra des êtres monstrueux comme:

• les Cyclopes:
- Brontès,
- Stéropès,
- Argès,
"qui ressemblaient aux autres dieux, mais n'avaient qu'un oeil au milieu du front";

• les Hécatonchires (ou Centimanes):
- Kottos,
- Briarée, qui interviendra pour libérer Zeus attaché par Héra et quelques révoltés.
- Gyès.
"Cent bras invincibles s'élançaient de leurs épaules et cinquante têtes attachées à leur dos s'allongeaient au-dessus de leurs membres robustes";

• Et les Titans et les Titanides qui étaient au nombre de douze.
Ouranos considérait ses enfants avec horreur, il contraignit Gaia à garder leurs enfants dans son sein ou il les précipita dans le Tartare.

Gaia en gémit d'abord, s'irrita ensuite et médita contre son époux une terrible vengeance.

Elle tira de son sein un silex tranchant, fabriqua une faucille acérée, ou "harpè", et instruisit ses enfants du projet qu'elle avait formé. Tous hésitaient, frappés d'épouvante ; seul, le courageux Cronos, son dernier-né, osa seconder sa mère. Lorsque le soir fut arrivé, Ouranos, accompagné de Nix (Nuit), s'abandonna, sans méfiance, au sommeil, Cronos, posté par sa mère, s'arma de la faucille, émascula son père et jeta les sanglants débris dans mer.

De l'affreuse blessure dégoutta un sang noir, qui s'infiltra dans la terre et donna naissance aux redoutables Erinyes, aux Géants monstrueux et aux nymphes des arbres, les Méliades. Quant aux débris qui flottaient à la surface des vagues, il en jaillit une blanche écume, d'où naquit une jeune déesse, Aphrodite, "qui fut d'abord portée vers la divine Cythère et de là parvint jusqu'à Chypre entourée de flots. "

Des embrassements d'un autre de ses fils, Pontos, elle engendre les divinités marines, dont Nérée.
De son union avec Tartare sont nés Typhon et Echidna.

D'autres théogonies lui attribuent la maternité du géant Antée, du serpent (ou dragon) Python et de bien d'autres monstres. Quand la dynastie des Olympiens se fut établie victorieusement le prestige de Gaia fut un peu amoindri.

La puissance de Gaia se manifestait encore par le don de divination qui lui était dévolu. Il est à remarquer, en effet, que l'oracle de Delphes, avant de passer aux mains d'Apollon, avait appartenu d'abord à Gaia.

Par la suite, le rôle de cette déesse alla s'amoindrissant, à mesure que d'autres divinités furent plus vénérées par les hommes. Cependant son culte subsista toujours en Grèce. Elle présidait aux mariages et était honorée comme la prophétesse par excellence. A Patras, les malades venaient la consulter. Elle était particulièrement vénérée à Agées, à Delphes, à Olympie ; elle avait des sanctuaires à Dodone, à Tégée, à Sparte, à Athènes, près de l'Aréopage. On lui offrait des céréales et des fruits ; mais on lui immolait une brebis noire quand on l'invoquait comme gardienne du caractère sacré et inviolable du serment.

On la représentait communément sous les traits d'une femme gigantesque.

-  http://mythologica.fr/grec/gaia.htm


(posté par Nemesis 12)
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis


avatar

Genre : Masculin Poissons Messages : 7038
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Dim 1 Mar 2015 - 0:27

Merci Boadicée, je n'avais pas remarqué qu'il y avait déjà un post.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   Dim 1 Mar 2015 - 11:36

Bonjour,

Et bien j'en avais toujours entendu parler mais je ne connaissais pas du tout et en toute franchise je n'avais jamais eu la réflexion de faire des recherches dessus.
Ravie d'avoir appris encore des choses totalement inconnues de ma personne, merci pour ce partage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Gaïa, Terre-mère grec   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gaïa, Terre-mère grec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prière pour les Enfants de la Terre-Mère
» Gaïa, Terre-mère grec
» Les cristaux et notre mère terre gardez en un sur vous !
» Terre mère (Edito de la Semaine)
» vénération de la Terre Mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wiccan Domhanda :: LES MYTHOLOGIES ET TRADITIONS PAÏENNES :: Tradition Grecque, spiritualité Helleniste :: Les Dieux Grecs-