Wiccan Domhanda

Un forum Païen d'étude des différentes traditions païennes, mais également des Sciences Hermétiques, de l'Histoire de la magie, des différents rituels, des plantes et des cristaux. . .


    Poètes et magie des mots

    tasagi
    tasagi

    Genre : Féminin Age : 33
    Taureau Date d'inscription : 27/10/2013
    Messages : 1480
    Localisation : valland

    Poètes et magie des mots Empty Poètes et magie des mots

    Message par tasagi le Lun 23 Déc 2013 - 12:38

    Hop je créé un nouveau topic pour que vous puissiez tous me faire découvrir vos poètes et poèmes préférés.
    La poésie m'a énormément aidé en spiritualité, je m'en sers très souvent en tant qu'oracle: je vous explique: je prends un recueil au pif en pensant a une question particulière , a un problème, a l'état d'esprit d'une personne, et j'ouvre le livre de façon totalement random pour y lire les extraits qui correspondent.

    Autrement, je m'amuse aussi a faire des rituels en suivant une poésie et en y trouvant des correspondances;

    Par exemple, j'avais fait une petite cérémonie dans la nature en suivant une partie d'un poème de Rimbaud. J'avais fermé les yeux en pensant a ce que je voulais faire, et je suis tombée sur ces phrases:

    Trouve, O chasseur, nous le voulons
    Quelques garances parfumées
    Que la nature en pantalons
    Fasse éclore! - pour nos Armées!

    Trouve, aux abords du bois qui dort,
    Les fleurs, pareilles a des mufles,
    D'ou bavent des pommades d'or
    Sur les cheveux sombres des buffles

    Trouve, aux prés fous , ou sur le bleu
    Tremble l'argent des pubescences,
    Des calices plein d'Oeufs de feu
    Qui cuisent parmi les essences!

    Trouve des chardons cotonneux
    Dont dix ânes aux yeux de braises
    Travaillent a filer les noeuds!
    Trouve des fleurs qui soient des chaises!

    - Oui, trouve au coeur des noirs filons
    Des fleurs presques pierre, - Fameuses! -
    Qui vers leurs durs ovaires blonds
    Aient des amygdales gemmeuses!

    Sers nous, O farceur, tu le peux,
    Sur un plat de vermeille splendide
    Des ragouts de lys sirupeux
    Mordant nos cuillers Alfénide !



    J'avais donc trouvé et disposé dans l'ordre selon les couplets:
    - Sauge pour les garances parfumées
    - une pomme jaune pour les pommades d'or
    - des fruits d'églantier pour les oeufs de feu
    - des clématites des haies toutes filandreuses pour les chardons cotonneux
    - des fruits de lierre pour les fleurs presque pierre


    Pis après voila, j'ai fait mon barda.

    A vous !

    Faites moi découvrir vos poèmes favoris, même s'il n'y a aucun rituel autour Smile


    Dernière édition par tasagi le Lun 23 Déc 2013 - 15:20, édité 1 fois
    avatar
    Invité
    Invité

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par Invité le Lun 23 Déc 2013 - 15:14

    Ce sujet va me plaire Smile

    Bon en fait pas Baudelaire car il était pas bien loin Smile
    Alors puisqu'on en parlait, un poème de Yeats qui est de loin mon poètes anglophone préféré.

    "Had I the Heavens' embroidered cloths
    Enwrought with golden and silver light
    The blue and the dim and the dark cloth
    Of night and light and the half-light,
    I would spread the cloths under your feet :
    But I, being poor, have only my dreams;
    I have spread my dreams under your feet;
    Tread softly because you tread on my dreams."
    tasagi
    tasagi

    Genre : Féminin Age : 33
    Taureau Date d'inscription : 27/10/2013
    Messages : 1480
    Localisation : valland

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par tasagi le Sam 28 Déc 2013 - 2:37

    aaah ouiiii yeats!

    Je me souviens surtout des dernières phrases de ce poème magnifique

    Nineteen Hundred and nineteen (le poeme est assez long, je vous mets que la fin, vous pouvez allez voir par ici si ca vous intéresse: http://www.csun.edu/~hceng029/yeats/yeatspoems/NineteenNinete )

    Violence upon the roads: violence of horses;
    Some few have handsome riders, are garlanded
    On delicate sensitive ear or tossing mane,
    But wearied running round and round in their courses
    All break and vanish, and evil gathers head:
    Herodias' daughters have returned again,
    A sudden blast of dusty wind and after
    Thunder of feet, tumult of images,
    Their purpose in the labyrinth of the wind;
    And should some crazy hand dare touch a daughter
    All turn with amorous cries, or angry cries,
    According to the wind, for all are blind.
    But now wind drops, dust settles; thereupon
    There lurches past, his great eyes without thought
    Under the shadow of stupid straw-pale locks,
    That insolent fiend Robert Artisson
    To whom the love-lorn Lady Kyteler brought
    Bronzed peacock feathers, red combs of her cocks.
    avatar
    Invité
    Invité

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par Invité le Mar 21 Jan 2014 - 19:34

    Celui que j'ai fais pour le concours de Yule :

    Le froid est là,
    La Nature se meurt !
    Lorsqu'elle renaîtra
    Le gris deviendra couleurs !

    Que Cernunnos nous aide,
    Durant ce repos de la Terre.
    Et nous donne le remède
    De cette saison d'hiver !

    Arnev.elo
    tasagi
    tasagi

    Genre : Féminin Age : 33
    Taureau Date d'inscription : 27/10/2013
    Messages : 1480
    Localisation : valland

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par tasagi le Dim 26 Jan 2014 - 22:43

    Ceci est tombé après une méditation:

    Take thou the hammer of Urthona, rebuilt these furnaces.
    Dost thou refuse? mind I the sparks that issue from thy hair?
    I wil compell thee to rebuilt by these my furious waves.
    Death choose or life; thou strugglest in my waters, now choose life
    And all the Elements shal serve thee to their soothing flutes.
    Their sweet inspiring lyres thy labours shall administer
    And they to thee; only remit not, faint not thou my Son.
    Now thou dost know what tis to strive against the God of Waters"

    Ce qu'on pourrait traduire par


    " Prends le marteau d'Urthona, reconstruits ces fournaises.

    Tu refuses? Est ce que moi, j'aurais peur des étincelles qui sortent de ta chevelure?

    Je te forcerais a reconstruire par eux mes vagues furieuses.

    La mort ou la vie en choix, toi qui a combattus dans mes eaux, maintenant, choisis la vie .

    Et tous les éléments te serviront a travers leurs flutes apaisantes.

    Leurs chants doux accompagneront ton labeur, et d'eux a toi, ne te relaches pas  , n'abandonnes pas mon fils

    Maintenant tu sais ce que c'est que de combattre contre le dieu des eaux."


    Edit: Dans la mythologie de Blake, Urthona est l'un des 4 zoas, il est lié au nord, est représenté sous la forme d'un forgeron, et représente l'inspiration et la création.
    Le dieu de l'eau est Tharmas, le Zoa de l'Ouest, qui représente la sensation et les sentiments.
    tasagi
    tasagi

    Genre : Féminin Age : 33
    Taureau Date d'inscription : 27/10/2013
    Messages : 1480
    Localisation : valland

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par tasagi le Dim 9 Mar 2014 - 11:48

    Poème de Blake encore, que j'adore.

    C'est très anti catho, j'aime bien la relecture de la bible que Blake refait.

    Je vous le traduis aussi, bien entendu, même si c'est vachtement plus moche en francais

    La volonté de dieu n'est pas de faire l'homme humble.
    Il s'agit la d'une farce d'un ancien Elfe.
    Et c'est cette humanité la que Jésus dirigea:
    "Sois humble devant dieu, hautain devant les hommes,
    Maudis ceux qui gouvernent avant de maudir le peuple "
    Même au sein du plus haut clocher d'une église,
    Lorsque qu'il fit preuve d'humilité
    Alors descendit le bâton cruel.
    " Si tu fais preuve de modestie, tu me rends également modeste!
    Et par la tu t'attardes sur l'éternité.
    Tu es un homme. Dieu n'existe plus,
    Ton humanité chérie a appris a adorer
    Ce que j'appelle mon esprit de la vie.
    Réveilles toi, redresse toi hors de ton combat spirituel,
    Et ta vengeance s'étendra de par monts et vaults;
    Le pardon de Dieu et la longue souffrance,
    n'est rien d'autre que le jugement imaginé par le pêcheur;
    Toi, sur la croix, tu te dois de prier -
    Et prendre ta revanche le jour du jugement dernier".

    Jésus répondit, et le tonnerre hurla:
    "Je ne prierais jamais pour le monde!
    Je l'ai fait une fois, et lorsque j'ai prié dans le jardin d'Eden,
    J'aurais aimé de tout mon coeur avoir avec moi
    Une quelconque preuve matérielle de mon pardon.
    Est ce que ce qui est né du ventre de la femme
    Bien avant l'apparition du matin
    A l'heure ou l'âme s'endort
    Et ou les archanges pleurent,
    criant contre la lumière
    Constitués des fibres de cette nuit mortelle,
    Peut il raisonner contre cette fable sombre,
    Qui, lorsqu'on en doute, devient sa propre contradiction?


    L'humilité n'est rien de moins que le doute,
    Est ce que le soleil et la lune s'occultent eux même?
    Enracinant et encerclant de leurs épines et de leur sévérité
    L'âme enfouie sous terre et toutes ses gemmes?
    Ces  cinq fenêtres par lesquelles l'âme regarde la vie
    Distordent les cieux d'un pôle a l'autre,
    Et vous conduisent a croire aux mensonges
    Lorsque vous voyez avec, et non au travers de celles ci, l'oeil
    Né dans l'obscurité,  périra dans l'obscurité
    Alors que l'esprit dors parmi la lumière pulsante.



    God wants not man to humble himself:
    That is the trick of the Ancient Elf.
    This is the race that Jesus ran:
    Humble to God, haughty to man,
    Cursing the Rulers before the people
    Even to the Temple’s highest steeple,
    And when He humbled Himself to God
    Then descended the cruel rod.
    ‘If Thou Humblest Thyself, Thou humblest Me.
    Thou also dwell’st in Eternity.
    Thou art a Man: God is no more:
    Thy own Humanity learn to adore,
    For that is My spirit of life.
    Awake, arise to spiritual strife,
    And Thy revenge abroad display
    In terrors at the last Judgement Day.
    God’s mercy and long suffering
    Is but the sinner to judgement to bring.
    Thou on the Cross for them shalt pray—
    And take revenge at the Last Day.’
    Jesus replied, and thunders hurl’d:
    ‘I never will pray for the world.
    Once I did so when I pray’d in the Garden;
    I wish’d to take with Me a bodily pardon.’
    Can that which was of woman born,
    In the absence of the morn,
    When the Soul fell into sleep,
    And Archangels round it weep,
    Shooting out against the light
    Fibres of a deadly night,
    Reasoning upon its own dark fiction,
    In doubt which is self-contradiction?
    Humility is only doubt,
    And does the sun and moon blot out,
    Rooting over with thorns and stems
    The buried soul and all its gems.
    This life’s five windows of the soul
    Distorts the Heavens from pole to pole,
    And leads you to believe a lie
    When you see with, not thro’, the eye
    That was born in a night, to perish in a night,
    When the soul slept in the beams of light.



    La suite par ici s'il y a des interessés:
    http://www.poemhunter.com/poem/the-everlasting-gospel/
    avatar
    Invité
    Invité

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par Invité le Lun 10 Mar 2014 - 9:46

    Song for a hammer (Urthona's faith)


    Once was a land, they called "Albion"
    Seekin' for coal, steel and iron,
    To spread a word : we are here !
    To make you see who rules the waves
    To make you prey, inspire fear.
    To give thou consciousness, our smoggy haze.

    Once was a land, they called "Ponant",
    There lives a people, they are "Galli"
    And wish to hear the resonant
    Songs o' freedom, dance o' lively.
    For in their heart, there is no fear
    No cloud no pain and no Nadir.

    So, friend, seeking councel,
    Who'll be the one you will listen ?

    "Come and follow, no questions asked
    Grasp a hammer, and hit and melt
    Never complain about the task
    You didn't choose, this is your pelt."

    "Come together, sweet friend o'mine
    Look at these fruits, would you wish one ?
    About the fools, please nevermind,
    Look at your fears, they're outdone."

    Can it be all ?
    Of dominance or acceptance
    Of hierarchy or harmony
    Where is your soul ?


    Dernière édition par Nuanda le Lun 10 Mar 2014 - 12:41, édité 1 fois
    tasagi
    tasagi

    Genre : Féminin Age : 33
    Taureau Date d'inscription : 27/10/2013
    Messages : 1480
    Localisation : valland

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par tasagi le Lun 10 Mar 2014 - 11:10

    I cried .

    (ok, c'est tombé aussi pil poil a un moment ou ca me touche particulièrement et ou je suis un peu les nerfs a fleur de peau et la larme toute prête a déborder )

    merci!
    Je me demande toujours pourquoi la consolation apparait souvent dans des choses totalement extérieures alors que les gens proches sont souvent a coté de la plaque

    J'ai demandé un conseil a des guides, fermé les yeux et ai ouvert un page au pif, je suis tombée la dessus:

    Whilst Virtue is our walking staff,
    And truth a lantern in our path;
    We can abide life's pelting storm
    That makes our limbs quake, if our hearts be warm.

    Blow boisterous Wind, stern Winter frown,
    Innocence in a winter's gown;
    So clad, we'll abide  life's pelting storm
    That makes our limbs quake, if our hearts be warm.
    tasagi
    tasagi

    Genre : Féminin Age : 33
    Taureau Date d'inscription : 27/10/2013
    Messages : 1480
    Localisation : valland

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par tasagi le Sam 10 Mai 2014 - 12:58


    When in Eternity Man converses with Man they enter
    Into each others Bosom (which are Universes of delight)
    In mutual interchange. and first their Emanations meet
    Surrounded by their Children, if they embrace & comingle
    The Human Four-fold Forms mingle also in thunders of Intellect
    But if the Emanations mingle not; with storms & agitations
    Of earthquakes & consuming fires they roll apart in fear
    For Man cannot unite with Man but by their Emanations
    Which stand both Male & Female at the Gates of each Humanity
    How then can I ever again be united as Man with Man
    While thou my Emanation refusest my Fibres of dominion.
    When Souls mingle & join thro all the Fibres of Brotherhood
    Can there be any secret joy on Earth greater than this?
    [/i]


    Encore du Blake, je le met parce que ca me fait penser a notre manière de communiquer entre nous et avec des entités (que blake appelle " Emanations")


    tite traduction moche

    Lorsqu'au cœur de l'Eternité l'homme converse avec l'homme
    Ils pénètrent chacun dans leurs intimités réciproques (qui sont les Univers de la joie)
    Cela commence par la rencontre de leurs Emanations accompagnées de leurs Enfants,
    Si elles s'embrassent mutuellement et se mixent
    Les formes Humaines pliées en Quatre se mélangent également aux tonnerre de l'Intellect
    Mais si jamais les Emanations ne se mélangent point, alors avec force tonnerre et tempêtes,
    Tremblements de terres et feux dévorants, ils se séparent noués par la peur.
    L'homme ne peut s'unir a l'Homme si ce n'est via ses propres Emanations
    Qui se tiennent chacune Homme & Femme aux Portes de l'Humanité.
    Comment donc puis-je m'unir d'Humain a Humain
    Alors que toi, mon Emanation , refuse mes fibres de domination ?
    Lorsque les Ames se mélangent & se rejoignent a travers les fibres de l'Amitié
    Puis-t-il y avoir aucune joie plus grande que celle ci ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par Invité le Sam 10 Mai 2014 - 13:21

    No it can't.

    Je me souviens d'un professeur d'anatomie, de qui l'émanation était très proche de la mienne ce qui a entraîné une sorte de complicité délicieuse ("when Souls mingle and join thru all the fibres of Brotherhood".

    J'avais lamentablement échoué mon examen d'anatomie, que j'avais "gardé" pour le rattrapage.
    Au lieu de rendre une copie blanche, je l'avais couverte de poésie, dont celle-ci que j'affectionne particulièrement :

    A drinking song :

    "Wine comes in at the mouth
    And love comes in at the eye;
    That's all we shall know for truth
    Before we grow old and die.
    I lift the glass to my mouth,
    I look at you and I sigh."

    W.B. Yeats.

    Pour la petite histoire, mon professeur a été vraiment trop classe. Le rattrapage se passait en oral.
    Déjà il m'a pas mis zero d'office comme le lui avaient conseillé ses collègues (pour "irrévérence"... nan mais !). En plus il a même pas été "sévère" dans ses questions et l'examen s'est bien déroulé.
    Mais surtout, surtout ! Il m'a fait une petite question personnalisée de fin d'examen, en lien avec ce poème : Sex et alcohol.
    "Que se passe-t'il au niveau de la pupille lors de la prise alcoolique, et lors de l'orgasme féminin, avec explication des mécanismes neurologiques" ? (Whaaaaaaaat ????? premier réflexe : "euuh, j'ai pas raté de cours hein ? c'était pas au programme ça ? "non c'était pas au programme". Et euuuuh... Je peux faire le réflexe pupillaire normal ? "Non, répondez à la question"...). Bref, j'ai quand même réussi à trouver et depuis cet épisode il est passé (loin devant tous les autres) au rang officiel de "mon prof préféré" Smile
    tasagi
    tasagi

    Genre : Féminin Age : 33
    Taureau Date d'inscription : 27/10/2013
    Messages : 1480
    Localisation : valland

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par tasagi le Sam 10 Mai 2014 - 15:21

    HAHA mais dis moi, il était un peu génial quand même ton prof!
    Tu te la pètes un peu de te comparer a lui hein Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy


    J'adorais mon prof de chimie, mais c'était carrément un autre genre. Le genre a arborer en permanence un air décalé pour aller avec son polo gaston lagaffe,tout en nous expliquant d'une voix très professionnelle comment telle réaction chimique produisait du gaz et faisait gonfler le préservatif qu'il utilisait pour son expérience ("nous sommes encouragés a utiliser des objets de ce genre dans notre matériel pédagogique" qu'il disait) .
    Lui même qui nous annoncait qu'a chaque fois qu'on mangeait une cerise on croquait un petit ver qui y avait trouvé refuge, mais c'est pas grave parce que ca fait des protéines et que de toute façon le boeuf c'est pas viable d'un point de vue écologique.

    Anatomie? Tu es en médecine?
    DANA
    DANA

    Genre : Féminin Age : 59
    Cancer Date d'inscription : 02/12/2013
    Messages : 1213
    Localisation : ILE DE FRANCE

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par DANA le Jeu 18 Sep 2014 - 16:27

    Bonjour, je viens de lire un poème de Supervielle et vous le partage :

    Arbres dans la nuit et le jour

    Candélabres de la noirceur,
    Hauts-commissaires des ténèbres,
    Malgré votre grandeur funèbre
    Arbres, mes frères et mes sœurs,
    Nous sommes de même famille,
    L’étrangeté se pousse en nous
    Jusqu’aux veinules, aux ramilles,
    Et nous comble de bout en bout.

    À vous la sève, à moi le sang,
    À vous la force, à moi l’accent
    Mais nuit et jour nous ressemblant,
    Régis par le suc du mystère,
    Offerts à la mort, au tonnerre
    Vivant grand et petitement,
    L’infini qui nous désaltère
    Nous fait un même firmament.

    Nos racines sont souterraines,
    Notre front dans le ciel se perd
    Mais, tronc de bois ou cœur de chair,
    Nous n’avançons que dans nous-mêmes.
    L’angoisse nourrit notre histoire
    Et c’est un même bûcheron
    Qui, nous couchant de notre long,
    Viendra nous couper la mémoire.
    DANA
    DANA

    Genre : Féminin Age : 59
    Cancer Date d'inscription : 02/12/2013
    Messages : 1213
    Localisation : ILE DE FRANCE

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par DANA le Jeu 18 Sep 2014 - 16:39

    et voici une fable de LA FONTAINE que j'aime bien parce qu'elle parle de transmission et du bonheur de donner sans retour :

    LE VIEILLARD ET LES TROIS JEUNES HOMMES

                  Un octogénaire plantait.
    Passe encor de bâtir ; mais planter à cet âge !
    Disaient trois Jouvenceaux, enfants du voisinage ;
                  Assurément il radotait.
    Car au nom des Dieux, je vous prie,
    Quel fruit de ce labeur pouvez-vous recueillir ?
    Autant qu'un patriarche il vous faudrait vieillir.
                  À quoi bon charger votre vie
    Des soins d'un avenir qui n'est pas fait pour vous ?
    Ne songez désormais qu'à vos erreurs passées :
    Quittez le long espoir et les vastes pensées ;
                  Tout cela ne convient qu'à nous.
                  Il ne convient pas à vous-mêmes,
    Repartit le Vieillard. Tout établissement
    Vient tard et dure peu. La main des Parques blêmes
    De vos jours et des miens se joue également.
    Nos termes sont pareils par leur courte durée.
    Qui de nous des clartés de la voûte azurée
    Doit jouir le dernier ? Est-il aucun moment
    Qui vous puisse assurer d'un second seulement ?
    Mes arrière-neveux me devront cet ombrage :
                  Hé bien défendez-vous au Sage
    De se donner des soins pour le plaisir d'autrui ?
    Cela même est un fruit que je goûte aujourd'hui :
    J'en puis jouir demain, et quelques jours encore ;
                  Je puis enfin compter l'aurore
                  Plus d'une fois sur vos tombeaux.

    Le Vieillard eut raison ; l'un des trois Jouvenceaux
    Se noya dès le port allant à l'Amérique.
    L'autre, afin de monter aux grandes dignités,
    Dans les emplois de Mars servant la République,
    Par un coup imprévu vit ses jours emportés.
                  Le troisième tomba d'un arbre
                  Que lui-même il voulut enter ;
    Et pleurés du Vieillard, il grava sur leur marbre
                  Ce que je viens de raconter.

    Contenu sponsorisé

    Poètes et magie des mots Empty Re: Poètes et magie des mots

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 21 Juil 2019 - 7:12