Wiccan Domhanda

AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La Déesse Hathor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: La Déesse Hathor   Sam 4 Jan 2014 - 21:18


Son nom, Hout-Hr signifie la "Demeure d'Horus", la déesse étant à l'origine la mère d'Horus et une entité céleste dont le corps est parcouru par le soleil, avalé le soir et enfanté le matin. Elle va perdre progressivement ce caractère au profit de Nout.

Hathor est la fille de Rê et de Nout Au début de la mythologie égyptienne, elle était la mère du dieu de ciel Horus, mais plus tard elle fut remplacée par Isis.
Hathor est alors devenue la protectrice d'Horus. Son nom semble signifier "la maison d'Horus", car à l'origine, son corps était parcouru par le soleil.
Hathor était considérée comme la mère du pharaon , qui se nommait lui-même "le fils d'Hathor".
A Thèbes, on la vénère comme déesse des morts sous l'aspect de la "déesse du sycomore"
En tant qu'épouse d'Horus elle est la mère de Ihy, jeune dieu de la musique. Mais en fonction de la localité son époux peut aussi être Sobek à Kôm Ombo ou Hérichef à Héracléopolis.

Son principal attribut est bien entendu la couronne faite du disque du soleil tenu entre les cornes de vache mais aussi la ménat, lourd collier de perles à contrepoids, qui produisaient en s'entrechoquant un son comparable au bruissement des fourrés de papyrus qui représente le lieu de gestation mythique; il devait transmettre des pouvoirs puisque la déesse le présente au défunt.
On trouve également le sistre, instrument de musique à percussion portant le visage de la déesse. Toutefois ces instruments sont utilisés par d'autres y compris de simples danseurs.

ATTRIBUTIONS.
Investie des pouvoirs créateurs Hathor favorise toute Vie aussi bien animale, humaine que végétale. Elle est considérée comme la déesse de la Joie, de l'Amour et de la danse. On raconte comment la déesse dansa avec Ra pour l'encourager quand il était dépressif. La création artistique est également de la compétence d'Hathor, et de nombreux artistes viennent dans ses temples pour connaître l'inspiration.
Hathor est aussi la personnification de la montagne thébaine qui veille sur la renaissance des morts. Elle dispense une bénéfique influence sur toutes les nécropoles.


Colonne hathorique Site de Deir El-Bahari

Elle était représentée comme une vache ou une femme à tête de vache ou une femme avec simplement des oreilles de vache ou bien sous forme humaine portant une couronne à cornes encadrant l'astre solaire. Hathor était aussi symbolisé par le roseau de papyrus, le serpent et une crécelle égyptienne connue sous le nom de sistre décoré de sa tête.
Les temples et chapelles dédies à Hathor sont facilement reconnaissables grâce aux colonnes hathoriques dont les chapiteaux sont ornés de la tête d'Hathor encadré d'une lourde perruque d'où émergent deux petites oreilles de vache. (v. site de Deir El-Bahari)

CULTE.
Son sanctuaire principal était à Dendérah, où son culte avait son origine. A Dendérah, on l'a en particulier adoré comme la déesse de fertilité, des femmes et de l'accouchement.
À Thèbes elle était considérée comme la déesse des morts sous le titre de la "Dame de l'Ouest", associée au dieu du soleil Rê lors de sa course vers l'occident. Tous les ans pendant le mois d' Epiphi (mi-mai / mi-juin) les Egyptiens massés sur les berges du Nil voyaient remonter la barque de la déesse qui quittait Dendérah pour aller rejoindre son époux à Edfou et pour célébrer le mariage sacré "la bonne rencontre" avec Horus.
Les grecs avaient identifié Hathor avec Aphrodite.

LEGENDE.
On raconte dans un mythe tardif écrit en démotique un récit moins guerrier qui fait écho à la légende de Sekhmet.
Hathor est la fille de Rê qui réside dans la lointaine Nubie, Là Hathor est devenue une lionne sauvage qui se nourrit de la chair et du sang de ses ennemis. Pour ramener auprès de lui la féroce déesse, Rê envoie Shou, le dieu de l'Air et Thot, dieu de l'Ecriture et de la Magie.
Les deux messagers charment Hathor en lui décrivant avec force détails les avantages de l'Egypte et en lui promettant d'y élever des temples où ses autels seront garnis de succulentes viandes d'antilopes et de vases de vin, boisson encore ignorée de la lionne. Pendant son culte on dansera sur des airs de musique que la déesse apprécie.
En même temps, Thot offre à la déesse sa première coupe de vin et récite des formules magiques. Peu à peu Hathor se laisse amadouer pour finalement se laisser conduire auprès de Rê par un joyeux cortège.
Redevenue femme, elle devient la déesse de l'Amour et de la Joie.
Mais elle peut à tout instant elle peut reprendre son aspect de déesse dangereuse et redevenir la terrible lionne Sekhmet.

Poème et textes Egyptiens
Je suis celle qui possède la rame dans la barque du commandement.
La souveraine de vie,
Guide de la lumière sur les belles routes,
Je suis celle qui fixe les câbles devant les gouvernails, sur les routes de l'Occident,
Je suis la Troisième,
La souveraine de brillance,
Celle qui guide le grand qui est épuisé sur les routes des éveillés.
Je suis celle qui possède la splendeur sur les routes du ciel nuageux.
Je suis celle qui possède les vents dans l'île de la joie, Je suis celle qui possède des avirons,
Qui guide ceux qui sont dans leurs cavernes,
Je suis Hathor,
Souveraine du ciel du nord,
Qui fixe les câbles des éveillés,
Je suis une place de quiétude pour celui qui pratique la justesse.
Un bac pour ses élus,
Celle qui crée la barque pour traverser le juste."
Textes des Sarcophages IV: 177a-j et Livre de sortir au jour, chapitre 186



sources : mythologica.fr&Legypte antique
Revenir en haut Aller en bas
 

La Déesse Hathor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Déesse Hathor : détails
» marie madeleine
» La Déesse Hathor
» Hathor Dieux Égyptiens
» Gaïa, la Déesse mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wiccan Domhanda :: LES MYTHOLOGIES ET TRADITIONS PAÏENNES :: Netjerisme, Spiritualité Egyptienne :: Histoire d'Egypte :: Les Netjerou (Dieux égyptiens)-