Wiccan Domhanda

AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 L'histoire de Bellérophon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: L'histoire de Bellérophon.   Ven 1 Aoû 2014 - 17:12

La démesure est l'un des principaux défauts de l'humanité.
Mais les dieux ne plaisantent pas avec l'impiété.



Bellérophon

Il est le petit-fils de Sisyphe, un homme condamné à pousser éternellement un rocher en haut d'une falaise pour avoir défié les dieux.
Bellérophon est le fils de Glaucos (le roi de Corinthe) ou de Poséidon (Dieu des Océans), selon les rumeurs.
Dans sa jeunesse, il tua, selon les légendes, involontairement son frère Déliadès ou volontairement un tyran de Corinthe : Belléros. Il fut banni de la cité et s'exila chez Proétos, le roi de Torynthe, qui le purifia de son meurtre.
Malheureusement, Sthénébée, l'épouse de Proétos, s'éprit de lui, mais Belléros la repoussa avec dédain. Vexée et dépitée, elle l'accusa de tentative de viol. Le roi la crut.
Cependant, le roi ne voulait pas tuer son invité de sa propre main, en raison des lois sacrées de l'hospitalité. Il l'envoya chez son frère Iobatès, le roi de Lycie, et lui demande de tuer Bellérophon. Or, Iobatès, pour les mêmes raisons que son frère, n'osa s'en prendre à Bellérophon.

Il lui demanda alors d'accomplir des tâches toutes plus dangereuses les unes que les autres.
Bellérophon dut dompter le cheval ailé Pegase. Il y parvint grâce à des brides magiques qu'Athéna lui avait offerts.
A l'aide de Pégase, il parvint à tuer la Chimère, ce monstre femelle avec une tête de lion, avec pour queue une tête de dragon et un corps (et une autre tête parfois) de chèvre, qui crachait des flammes. Il la tua en l'étouffant avec du plomb fondu placé sur sa lance, comme le lui avait conseillé Athéna.
Il vainquit aussi les redoutables Solymes et combattit les Amazones.
Iobatès lui envoya alors la garde royal, pour l'arrêter. Par une prière à Poséidon, il fit inonder la plaine, et s'en sortit.



Comprenant que Bellérophon, ayant fait ses preuves, était probablement protégé par les Dieux, et qu'il était peut-être même d'origine divine, Iobatès fit amende honorable, convaincu désormais de son innocence, et perdit l'idée de le faire tuer. Il lui accorda même la main de sa fille Philonoé et lui légua, à sa mort, le trône de Lycie.
Bellérophon, de plus en plus vantard, décida de se venger de Sthénébée. Il lui fit croire qu'il était amoureux d'elle, la fit monter avec lui sur Pégase, et la précipita dans les flots.
Mais le héros, grisé par ses prouesses, ne voulait pas s'arrêter dans les limites que les Dieux impartissent aux humains. Par provocation, il se déclara athée, monta sur Pégase, et voulut gagner l'Olympe.
Zeus, agacé, envoya un taon exciter Pégase, et le taon le piqua même sous la queue. Bellérophon chuta. Il atterrit dans un buisson épineux, devint aveugle, et fut condamné à errer jusqu'à sa mort et à sombrer dans l'oubli. Son fils Isandros sera tué par les Solymes, et sa fille, Laodamie, mourût d'une maladie inconnue, par la volonté d’Artémis.

Bellerophon:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire de Bellérophon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Bellérophon
» L'histoire de Bellérophon.
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wiccan Domhanda :: LES MYTHOLOGIES ET TRADITIONS PAÏENNES :: Tradition Grecque, spiritualité Helleniste :: Les Dieux Grecs-