Wiccan Domhanda

Un forum Païen d'étude des différentes traditions païennes, mais également des Sciences Hermétiques, de l'Histoire de la magie, des différents rituels, des plantes et des cristaux. . .


    La symbolique du Cheval

    Admin
    Admin


    Genre : Féminin Age : 39
    Scorpion Date d'inscription : 11/08/2013
    Messages : 1066
    Localisation : Dans le Temple sacré

    La symbolique du Cheval Empty La symbolique du Cheval

    Message par Admin le Lun 12 Aoû 2013 - 13:14

    Introduction

    Cette phrase, de nombreuses petites filles l'on prononcés dans leur vie. On dit aussi que le cheval guérit tous les maux (et pas les mots, ils s'en fichent pas mal des fautes d'orthographes les ongulés) ou encore que voir un cheval noir est signe du décès d'un proche.

    Mais, le cheval, qui est-il réellement ? Bon signe ? Mauvais signe ? Symbole du féminin ? Symbole du masculin ? Répondre à ceci m'est compliqué. C'est pour cela que je vais faire le tour des différentes symboliques selon les époques, mais aussi les peuples et répondre lentement à mes interrogations ou juste semer le trouble dans mon esprit, c'est selon.

    1/ Tout d'abord, la symbolique, concrètement, c'est quoi ?

    C'est l'étude de la représentation dans la mythologie, la religion, le folklore, l'art, la littérature et ainsi de suite, selon les symboles (ce qu'ils désignent, signifient ou leurs concepts), sans rester centrer sur la réalité de l'animal (qui reste un animal à quatre pattes).

    2/ Maintenant qu'on a définit nos champs d'études, on commence par quoi donc ?

    Le cheval n'a pas toujours eu un seul sabot au bout des jambes, ainsi, un bon chemin et de reprendre son cheminement depuis le début et de le suivre, en commençant par les Hyracotheriums (Europe et Asie) et Eohippus (Amérique) et en finissant par Eqqus caballus (notre cheval domestique actuel), tout en suivant son cheminement.

    2A/ Pendant la préhistoire

    Malheureusement, c'est une période que je nommerai de creuse, car peu d'informations sont remontées jusqu'à nous. Surtout au niveau des chevaux. De la taille d'un petit chien à la base, ils ont grandis au fil des années (dites vous qu'un gaulois moyen avait les pieds qui touchaient le sol à cheval) et ne sont entrés que tardivement dans les assiettes de nos chers ancêtres (ils ont quitté les forêts tardivement, puis il a fallu le domestiquer suffisamment pour qu'ils ne soient plus rares et qu'on puisse le consommer). Peints sur les murs, les chevaux étaient le signe d'un bidon bien rempli, de joyeuse chasse et d'un clan heureux.

    Il y avait donc au début, deux types de chevaux, celui d'Europe et d'Asie, un cheval très bicolore (pommelé, pie, appaloosa, alezan, baie, gris)ceux qu'on oublie bien trop souvent au profit du type Przewalski que l'on retrouve en ... Amérique ! Ah, bah oui ! Donc notre petit tarpan que l'on cherche à faire revivre est un cheval américain qui a disparu et qui a migré après la dernière glaciation vers l'Asie. D'ailleurs, le cheval tacheté de nos indiens, c'est simplement un cheval espagnol, donc européen. En effet, les hommes dès le début de la domestication ont tâché de ne reproduire que des robes sommes toutes classique et sans tâche (tel que l'alezan ou le bai qui sont des robes courantes).

    On retrouve certaines gravures qui prouvent que les chevaux étaient déjà un moyen de locomotion pendant la préhistoire, voire de guerre (en Mauritanie, en Inde ou en Suède), mais je n'ai malheureusement pas trouvé de réelle symbolique, donc je ne vais pas trop m'étendre sur la question.

    Les chevaux sont donc apparus en deux espèces, dont le cheval d'Amérique qui finira par s'étendre et devenir plus courant, car moins bariolé que son cousin d'Eurasie (oui, je simplifie). Il est parti d'Amérique du nord. une partie s'en est allée en Amérique du sud (et quelques millions d'année plus tard, les chevaux disparaîtront partiellement d'Amérique) tandis que les autres sont partis peupler l'Eurasie en partant jusqu'en Asie et jusqu'en Afrique.

    Symbolique : Chasse (?)

    2B/ En Amérique

    Le cheval semble avoir disparu lors de la dernière glaciation et vraisemblablement serait partie coloniser l'Asie. Cependant, quelques animaux sauvages restèrent. Ainsi les indiens connaissaient le cheval. Lors de l'arrivé des Conquistadors, ils semblaient le craindre plus que tout. Ce qui laisse penser qu'ils ne le côtoyaient pas. Ils l'appelaient Grands chiens, en rapport à sa force physique impressionnante.

    Les chevaux devinrent vite un signe de richesse. On organisait des raids pour les voler, on les donnait en dot ou on les volait aux colons ou aux tribus ennemis. Le cheval est la richesse absolue et s'échange même contre les femmes, c'est dire s'il était important.

    Le cheval était un être aussi respecté qu'un humain. Si bien, qu'on s'en occupait avec soin jusqu'à sa mort. Il était réputé pour survivre dans l'au-delà et pouvoir communiquer avec les esprits.

    Symbolique : Force - Richesse - Immortelle

    2C/ En Europe

    Le cheval était un signe évidant de pouvoir. L'avoir à ses côtés en combat était un signe de victoire et une aide précieuse : vitesse, esquive et donc, surprise chez l'adversaire.

    Ils ont d'abord étaient domestiqués par l'homme pour servir de garde-manger (les premiers élevages), puis ont a commencer à s'en servir pour les travaux des champs et divers travaux. Ils ont au fil du temps devenu des alliés dans la vie de tous les jours, mais aussi un bien précieux. Ils ont acquis le statut de compagnon de travail, de partenaire et d'ami. Ils ont donc presque toujours eut une place auprès de l'homme.

    Ils ont mit un tournant décisif dans les guerres en assurant la victoire à ceux qui avaient les meilleurs chevaux.

    Avec l'industrialisation, ils ont vu leur tâche réduire et son devenu des compagnons et un sport. Ils reviennent depuis quelques années sur le terrain, puisqu'ils sont capable de débarder sans détruire la nature ou de faire des tâches que les machines ne peuvent pas.

    Symbolique : Pouvoir - Victoire - Aide - Allié - Richesse

    2D/ En Asie, les débuts de sa domestication

    Les premiers chevaux furent domestiquer dans des buts religieux et aujourd'hui encore, le cheval blanc est un signe important dans le shintoïsme.

    Peu à peu, le cheval devint un élément guerrier qui aide à vaincre l'ennemi. Avec l'avènement du raffinement et de l'aristocratie, le cheval devient un élément de guerre à part entière. Le cheval est un signe de raffinement et une affirmation de la classe sociale.

    Symbolique : Pureté - Esprit - Guerrier

    2E/ Maintenant

    Actuellement, le cheval est vu par une majorité comme un animal qui attire les filles et un animal de compétition. On peut noter que les chevaux sont nombreux dans les jouets pour enfants ou les films, livres ou revues. Le cheval en tant que loisir est très présent dans notre société.

    Cependant, les activités telles que le travail du cheval n'est que très peu connue. Bien qu'existantes puisque le cheval remplace agréablement la machine à de multiples occasions, telle que le bardage ou la tonte en milieu humide.

    Symbolique : Loisir - Féminin - Travail

    3/ Nous allons vers la religion

    Le cheval est très présent dans les religions, il est donc intéressant de s'intéresser à ce côté également.

    3A/ Dans la religion celtique

    Les chevaux sont le symbole de l'animal chassé mais aussi un fort symbole de guerre et symbole de la course du soleil et de la lune protectrice. Cependant, le cheval est vite devenu sacré et sa viande n'était consommé que lors de rituel bien précis.


    La jument blanche (ou grise) est associé à des déesses généreuses et fertile qui veille au cycle de la vie : Rhiannon au Pays de Galle, Macha en Ulster, Mala Liath en Ecosse et Epona qui était une déesse jument, protectrice des écuries, mais aussi des foyers. Les romains l'ont adoptée et en ont fait leur protectrice. Ils l'ont également faite monter en Amazone sur des chevaux.

    Morvac'h est une cheval marin qui ne laisse pas de trace, que ce soit sur terre ou dans la mer.

    Le cheval conférant des sentiments de peur voire d'angoisse, il se développera une valorisation négative du cheval qui deviendra un relatif des souterrains et de la terre. Il devient donc bien vite une analogie à la mort et donc, la faucheuse. (cheval chthonien)

    En Irlande, Conal Cernach (un héros) possède un cheval à tête de chien qui l'aide à combattre et tuer ses ennemis.

    Les chevaux de Cuchulainn (Gris de Macha qui est le roi des chevaux d'Irlande et le Sabot noir) ont une intelligence humaine. Taranis était d'ailleurs était d'ailleurs un dieu cheval à visage humain. Teutatès, le dieu du peuple était souvent représenté sous la forme d'un cheval.

    Les prêtres celtes germaniques vénéraient les chevaux car ils comprenaient mieux les dieux que les hommes. Il est aussi celui qui est capable de naviguer entre les mondes.

    Les chevaux sont très présent dans le folklore de la mort : le March Malaen (un des trois fléaux de l'île de Bretagne), les Kelpies (chevaux démon d'Ecosse) et toutes les autres formes de chevaux qui perdent les voyageurs, précipitent les morts ou les précipitent dans des marais. Les chevaux de couleurs noirs sont associés aux démons, âmes maudites ou âme en peine ou encore la monture d'un héros victime d'une chasse maudite (le plus célèbre est le roi Arthur condamné à poursuivre en vain une proie inaccessible).

    Dans les rites de couronnements des rois d'Irlande, le roi devait s'unir à une jument blanche au cours d'une cérémonie solennelle. La jument était ensuite sacrifiée et sa viande bouillit était distribué à tous les convives (sauf le roi). Ce rite dans sa symbolique est lourd de sens, par cette accouplement, le roi et la jument reproduisent le mariage Ourano-chthonien : le futur roi se substitue aux entités divines célestes pour féconder la terre.

    Le cheval est très présent dans les mythes guerriers. Souvent Alezan (marron) à la robe aux reflets de feu.

    Le cheval roux de l'apocalypse est annonciateur de guerre ou d'effusion de sang.

    Symbolique : Chasse - Guerre - Course du soleil - Lune protectrice - Protection - Mort - Combattant - Terre - Compréhension du divin - Fertilité

    3B/ Dans la religion mythologique grec

    Le cheval est très présent dans la mythologie.

    On le retrouve tout d'abord sous la forme de centaure, donc un être mi-humain, mi-cheval. Symbole de la puissance de l'homme sur la nature, c'est le couplage parfait entre la sauvagerie et la raison, c'est le relief de la relation cavalier/monture et donc du désir de tous les maitres cavaliers de ne faire qu'un avec leur monture.
    « s'il y a conflit entre eux deux, la course du cheval mène à la folie et la mort, mais s'il y a accord, la course se fait triomphale » Chevalier et Gheerbrant 1969, p. 223
    Il s'agit donc pour l'homme (partie mentale) de comprendre et faire obéir l'instinct (le cheval). Les chevaux sont considéré comme instinctivement bon : ils guident, sont doués de clairvoyance, ils voient les fantômes, mais ont aussi une certaine libido. Car qui dit instinct, dit instinct de reproduction et pour aller plus loin l'énergie psychique qui émane de l'inconscient. C'est donc la part animal de l'homme. Freud verra donc un lien logique dans les petites filles qui brossent les crins d'un cheval et cherchent donc un besoin de combler leur besoin affectif, mais aussi de maitriser quelque chose qui les dépasse. Elles ont notamment sacrifié des chevaux dans le but de s'assurer la fécondité. Le centaure est réputé avoir un sacré appétit sexuel et donc, à ce juste titre, violer et enlever des femmes. Il est donc considéré comme un incube. Il a été pour beaucoup de Héros Grec un mentor par opposition, car si la plupart des centaures étaient belliqueux, violent et irascible, certains tel Chiron (le prof' d'Achille) étaient sage et juste. D'ailleurs, le Sagittaire est un centaure, vous le saviez ?

    Il y a aussi Pégase, notre petit cheval avec des ailes qu'Athéna conduisit auprès de Bellérophon pour être dompté. Il aida à tuer une chimère (enfin, LA chimère). Son cavalier décida qu'il méritait sa place près des dieux et s'envola avec Pégase vers le Mont Olympe. Ce ne fut pas l'avis de Zeus qui envoya un magnifique taon géant piquer le cheval, qui fit chuter son cavalier et monta seul sur l'Olympe. Cette association avec le vent, rappelle la vitesse du cheval. Ne dit-on pas des chevaux de race Arabe qu'ils sont des buveurs de vents ? C'est d'autant plus vrai pour Pégase qui sait voler et possède un attribut des animaux de l'air. Eole, un dieu grec qui gère le vent était d'ailleurs à la base un cheval. Le vent du nord, Borée se transforma en un fougueux étalon afin de mettre au monde douze poulains avec les juments du quatrième roi d'Athènes. Le vent est donc fécondateur de juments et Pégase en cheval volant ne résiste pas à cette règle.

    Bien qu'il n'y ait aucun autre cheval de son espèce connu. Le cheval du vent fait aussi une référence à l'âme humaine pour certain. Le cheval ailé, de part sa capacité à monter symbolise l'élévation de l'âme.

    Impossible de citer Pégase sans citer la licorne, ce magnifique cheval blanc avec une corne torsadée sur le front. Ne pouvant être apprivoisée que par une jeune fille (vierge de surcroit), elle est clairement un symbole phallique de l'homme. Elle est un symbole de puissance, mais aussi de pureté, elle est la fécondité spirituelle et la virginité physique.

    Symbolique : Sauvagerie - Raison - Puissance - Clairvoyance - Sexualité - Fécondité - Violence - Vent - Vitesse

    3D/ Dans la religion biblique

    Lors les chrétiens arrivèrent et décidèrent de christianiser tous le monde, ils se sont dépêchés d'associer le cheval au diable afin de le diaboliser et de lutter contre les survivances des traces de religions païennes qui sacralisaient le cheval. Le diable apparait donc à cheval ou doté de sabot équin. Le cheval est d'ailleurs mentionné plus souvent que l'âne dans la bible, mais ce dernier a presque toujours un symbolisme positif, contrairement à notre ami le cheval. Les démons sont associés au cheval car le diable représente l'instinct sexuel et le cheval l'appétit sexuel. Ce qui en fait une association de choix : la nature sexuelle du diable se communique au cheval.

    Cette association ira en Amérique lors de la colonisation (on retrouve d'ailleurs dans le folklore québécois un cheval noir forcé à bâtir des églises qui est en fait le diable). Cette association est d'ailleurs très forte en Germanie et en Alsace où les chevaux noirs apparaissant seuls au milieu de la nuit sont monnaie courante. D'ailleurs, à Strasbourg, parmi les animaux fantômes de Strasbourg on y retrouve un cheval à trois pieds que l'on assimile au diable. Un livre de 1657 raconte que le Diable, déguisé en officier, chevauchait la femme du Maréchal-ferrant qu'il avait transformée en jument (une histoire d'incube venu voler la femme d'un autre, quoi).

    Le Drac est une créature légendaire liée au diable, au dragon et à l'eau qui prend la forme d'un cheval noir pour tenter un marquis de Basse Auvergne à le monter, puis finira par le noyer dans un étang.

    Le Diable chrétien n'est pas le seul diable qu'on a associé au cheval : il y a aussi Ahriman, un mauvais dieu du zoroastrisme (religion monothéiste du Kurdistan et pays de l'occident avant l'arrivé de l'islam) qui prend forme équine pour enlever et tuer ses victimes.

    Les musulmans, dans leur ré-écriture de la bible diront que le cheval arabe est né du souffle d'Allah.

    Symbolique : Diable - Mort - Sexualité

    3D/ Dans la mythologie nordique

    Considéré comme un double de l'homme, il fera office de sacrifice. Il y est ordre du cosmos.

    Les Ases possèdent douze chevaux leur permettant de traverser les mondes.

    Sleipnir, célèbre cheval à huit jambes appartenant à Odin galope aussi bien sur Terre, que sur les Mers ou dans le Ciel. Il est le fils de Loki (un autre dieu nordique) et d'un étalon puissant (Ah ! Vous voyez donc même les dieux sont contre le schéma un papa, une maman). Il est notamment un moyen de transport entre les mondes.

    Arvak et Alsvid sont les deux chevaux du char solaire de Sol et chaque jour, disperse la lumière de leur crinière sur le monde, devenant donc source de vie.

    Seuls les dieux masculins possèdent un cheval qui sont d'ailleurs tous des étalons. Les juments sont méprisés et devient symbole d'homosexualité passive (à contrario de l'étalon qui est l'homosexualité active). Le cheval n'y est d'ailleurs ni bon, ni mauvais, puisqu'il les aide tous. Il est à la fois un outil de locomotion (même pour le transport entre les mondes, puisqu'ils sont les seuls en dehors de Thor à pouvoir traverser Bifrost), la clairvoyance, la vie, la mort, le feu et la lumière, l'eau et l'air.

    Il subit de nombreux sacrifice pour la fécondité ou la protection, sa viande étant ensuite consommée. Il était courant que les phallus étaient gardés afin d'effectuer d'autre rite.

    Les chevaux sont très présent pour les peuples nordiques, cavaliers et patriarcale, mais ne sont jamais directement mentionné.

    Symbolique : Double de l'homme - Source de vie - Cosmos - Voyage à travers les mondes - Clairvoyance - Mort - Feu - Lumière - Eau - Air - Fécondité - Protection
    Symbolique spécifiques : Homosexualité passive (jument) - Homosexualité active (étalon)

    4/ Méfiance

    Mentionner toutes les religions, toutes les déclinaisons, toutes les régions du monde serait trop long. J'ai choisi de faire un choix qui couvre à peu près le monde, mais il y a bien sûr beaucoup d'autre façon de voir le cheval ! Ces symboliques sont les plus courantes et couvrent toutes les symboliques que j'ai pu trouver.

    Ces recherches sont les miennes, il est possible que j'ai jugé des informations non intéressantes et que j'en ai donc oubliées. De plus, j'ai tâché de faire un condensé, donc je ne rentre pas dans les détails. Si un sujet vous parle, n'hésitez pas à faire vos propres recherches ! D'une part, cela couvrira vos désirs de savoir, mais cela est également un bon moyen d'apprendre et de retenir. Prenez mon travail comme une base du vôtre ! Vous verrez que c'est très enrichissant.



    Source : mon blog (disponible dessus un nuage de point pour voir rapidement les symboliques importantes) ---> Abstraction

      La date/heure actuelle est Dim 21 Juil 2019 - 6:22